Soudan, une troisième révolution ?    Ce que veut la rue, en Algérie    Me Bouchachi favorable à un accompagnement de la période de la transition par l'ANP    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    Aucune baisse    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    Le géant «peuple» viendra à bout du nain «système»    Division nationale Amateur - Ouest: Six clubs sous la menace de la relégation    Sit-in des syndicalistes du CMT devant le siège de l'UGTA    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Ils demandent le départ du sytème: Les avocats protestent    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Présidentielle du 4 juillet : Les partis de l'opposition n'y participeront pas    La solution la plus douce politiquement à la crise    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    L'ANP veille "sans répit"    Les précisions du gouvernement    Le groupe Benamor se disculpe    Youm El îlm.. Hommage à Benbadis à Constantine    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    USM Alger Rebbouh Haddad : «Céder les actions du club ? Ce ne sont que des spéculations»    Après le report de la 26e journée de la Ligue 1 au 21 avril.. La demi-finale JSMB-ESS décalée au 25 avril    Relizane.. Boissons alcoolisées saisies    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    Lancement à Paris d'un certificat international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tizi-Ouzou.. Un programme de plantation de 28 000 arbres
Publié dans Le Temps d'Algérie le 19 - 03 - 2019

Cela s'ajoutera au programme de plantation, de greffage et de la taille de l'olivier qui concernera plus de 58 000 arbres dont a bénéficié la wilaya.
Dans le cadre des programmes de la relance de l'activité économique en milieu rural, la wilaya de Tizi-Ouzou a bénéficié d'un nouveau programme visant la plantation de plus de 28 000 arbres dont des oliviers, des cerisiers et des figuiers. Ledit programme sera lancé au mois de septembre prochain. Cela s'ajoutera au programme de plantation, de greffage et de la taille de l'olivier qui concernera plus de 58 000 arbres dont a bénéficié la wilaya auparavant, et les 3 605 autres, ce qui a permis la plantation de 360 000 arbres et ce, dans le cadre du PPDRI, 2010-2014 et les 29 000 plants d'oliviers de replantions suite aux incendies de 2017. A propos de l'ouverture des pistes agricoles, un programme visant l'ouverture de 200 km de nouvelles pistes pour cette année et 380 km et d'aménagement des axes routiers qui mènent vers ces pistes dont l'objectif est de promouvoir l'agriculture de montagne est sur les tablettes. «Ces programmes sont attribués à l'entreprise ERGR de gré à gré», a affirmé Kamel Tahir, responsable au niveau de la Direction des Forêts de la wilaya de Tizi-Ouzou. Il est à préciser que cette dernière dispose d'une superficie agricole globale de 295 000 ha dont 112 000 ha de zones forestières, ce qui représente 45%.
Tahir a mis l'accent sur la préservation du patrimoine forestier existant et qui a une valeur ajoutée pour l'économie nationale. «Il est temps d'encourager la production du chêne liège qui a une valeur économique, sachant qu'il présente une superficie de 23 000 ha au niveau local», lance-t-il. Pour cela, un riche programme a été prévu pour demain où il y aura la plantation de 3 500 arbres au niveau des 5 circonscriptions dont 300 arbres au niveau de l'établissement pénitentiaire de Tizi-Ouzou. Interrogé sur l'état d'avancement de la campagne de plantation des arbres forestiers 2018/2019 dont a bénéficié la wilaya, le même interlocuteur a fait savoir que plus de 90% des arbres produits par la pépinière d'Aghribs, au nombre de
63 000, ont été plantés. Un travail qui a été établi en collaboration avec le mouvement associatif et les APC.
Les travaux d'aménagement de la forêt de Harouza avancent
Par ailleurs, Kamel Tahir a tenu à souligner que leur Direction a mis tous les moyens pour la réalisation des 5 forêts récréatives dont a bénéficié la wilaya. A ce sujet, il s'est montré satisfait de l'état d'avancement des travaux d'aménagement de la forêt récréative de Harouza, sur les hauteurs de la capitale du Djurdjura. Il a tenu à rassurer que les délais de livraison de cette forêt seront respectés, puisqu'elle sera prête au public à l'horizon 2020. Ce projet, sous forme d'une forêt récréative, devait être réalisé dans la commune d'Aghribs en 2010 avant que l'ex-ministre de l'Environnement, lors d'une visite dans la wilaya, ne décide de le transférer au chef-lieu de wilaya et plus précisément au niveau de la forêt de Harouza.
Ce parc de loisirs et de détente, le premier du genre sur le territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou, devrait être bâti sur une superficie globale de 66 hectares pour un budget initial de 15 milliards de centimes avant d'être revu à la hausse pour atteindre les 70 milliards. Ceci, tandis que les 4 autres forêts récréatives (3 à Azazga et 1 à Aït Aggoucha) ne sont pas encore lancées. «On attend le décret portant création de ces forêts qui sera signé par le ministère de la tutelle et, par la suite, on procédera aux démarches de la désignation des entreprises réalisatrices en se référant au code des marchés publics.»
Questionné sur les mesures prises par leur Direction pour éradiquer le singe magot, un danger pour les populations issues des localités montagneuses ces dernières années, il a affirmé que des actions sont entreprises par leur Direction visant de reconstituer l'habitat de ce singe qui est la forêt pour éviter son déplacement dans ces villages montagneux. «Il est temps de restituer son habitat qui est la forêt qui est totalement détruite. Certes, cela prendra du temps, mais il est temps pour faire face à ce fléau.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.