FAF : le candidat unique, Charaf-Eddine Amara, fixe ses priorités    Yaoum El Ilm: Message du Président de la République    Algérie Poste appelle les travailleurs grévistes à « rejoindre immédiatement » leurs postes    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Coronavirus: 167 nouveaux cas, 119 guérisons et 3 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.974.651 morts dans le monde    Le NMLWS condamne la décision de l'ouverture d'un bureau de LREM à Dakhla occupée    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    Flick va-t-il claquer la porte ?    Participation du Conseil de la nation à la réunion du Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient de l'UIP    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    Imposant dispositif sécuritaire durant ce mois de Ramadhan    Ces partis à candidats «extra-muros»    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Pérez ne lâchera pas Hazard    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Al Menfi ferait «tous les efforts possibles» pour le départ des forces étrangères    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





24 milliards de dollars pour Sonatrach
RECETTES EN 2003
Publié dans L'Expression le 07 - 01 - 2004

Le pétrolier algérien enregistre sa meilleure performance depuis sa création il y a 40 ans.
Cette performance an-noncée par le P-DG de Sonatrach au forum d'El Moudjahid a permis à la compagnie pétrolière algérienne de verser 1200 milliards de dinars au Trésor au titre de fiscalité pétrolière. M.Mohamed Méziane, le premier responsable de Sonatrach, a qualifié ces résultats «de parcours exceptionnel» en ajoutant: «Nous sommes sur le chantier de la croissance.» Il a souligné, en outre, que «les recettes des exportations contribuent au développement de l'économie nationale». Le groupement pétrolier algérien, qui couvre actuellement 40% du terrain minier, opère avec une vingtaine de compagnies internationales. Dans cette optique, M.Méziane indique que «pas moins de 23 contrats de partenariat ont été signés ces trois dernières années».
Dans les tout prochains jours, le 14 janvier, Sona-trach va lancer les travaux de canalisation destinés à relier directement Beni Saf à Al Meria en Espagne.
Toujours dans la Méditerranée, un autre gazoduc reliera l'Algérie à l'Italie via la Sardaigne. Au Maghreb, la compagnie algérienne a réalisé plusieurs sociétés mixtes avec la Libye Alepco, et la Tunisie, Numhyd. Considérant le partenariat comme un levier du développement, Sonatrach prévoit l'extension de ses activités en dehors de ses partenaires traditionnels. Ainsi, le conférencier dira : «Nous sommes en train d'évaluer d'autres projets de développement de gisement dans des régions connues pour être potentiellement intéressantes comme l'Amérique latine, l'Afrique de l'ouest, le Moyen-Orient et la mer Caspienne.»
L'autre volet sur lequel mise la compagnie algérienne est celui des ressources humaines considérées comme élément clé de la pérennité des activités ainsi que de la création des richesses. Ainsi, la formation qualitative en management et dans la maîtrise des technologies de pointe deviennent incontournables. Dans ce sens, le P-DG déclare: «La Sonatrach a placé les ressources humaines au centre des préoccupations. L'élément hu-main est un levier pour le changement de l'entreprise dans l'objectif de se hisser aux standards internationaux. Et l'objectif ne peut être atteint que par la formation.»
Concernant la demande de l'Algérie de relever son quota de production au sein de l'Opep, le P-DG indique que cette question «est toujours en discussion». Tout en qualifiant cette demande de «légitime», M.Méziane tient à préciser que les capacités de production de Sonatrach ont atteint en 2003 les 1,3 million de barils par jour.
Toutefois, le quota de l'Algérie à l'Opep a été réduit depuis novembre dernier à 0,782 mbj. La compagnie algérienne vise les 1,5 mbj en 2005 et les 2 mbj en 2010. Ces chiffres, qui seront mis en exergue par l'Algérie lors de la prochaine conférence de l'Opep à Alger, vont certainement amener cette organisation à satisfaire la demande algérienne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.