Le sélectionneur de l'Egypte Queiroz évoque l'Algérie    CR Belouizdad : Le Chabab sur le podium    Aung San Suu Kyi condamnée à 4 ans de prison par la junte    Profil bas    Alger: 16 projets pour fluidifier la circulation    Conseil des ministres: Jeux Méditerranéens, Internet et importation de véhicules au menu    Bouira: Une victime du monoxyde de carbone secourue    Discussions ministère-syndicat: La grève du Cnapeste se poursuit en attendant...    Longue chaîne létale    En hommage au Pr Hadj Miliani: Des «journées littéraires» du 8 au 24 décembre    Ces «maquisards» du prêt-à-porter    «Retour de l'argent sale à la faveur des alliances»    Haaland peste contre l'arbitrage    Pochettino sous forte pression    Première défaite pour Xavi    Dans le flot de la contestation    Des signes «positifs» pour le retour du soutien international    5 décès et 149 blessés enregistrés en 24 heures    L'UGTT réclame un «dialogue national»    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine    Fantasmagorie d'une rencontre déchue    La musique andalouse dans tous ses états    L'écrivain Pierre Rabhi n'est plus    Plusieurs routes nationales fermées à la circulation    Le FLN increvable    Le FFS fait son bilan    Les japonais "s'intéressent" au marché algérien    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    7 décès et 172 nouveaux cas en 24 heures    16 opérations d'exportation réalisées en novembre    Le procès du président du MDS reporté à dimanche prochain    Une ambition technologique de l'Algérie : l'hydrogène sera le gaz naturel en 2030    L'Arabie Saoudite court en Formule 1    Nouvelle panne    Le SOS des étudiants en médecine    Washington et ses alliés s'inquiètent d'«exécutions sommaires» d'ex-policiers par les talibans    «J'aimerais marquer plus de buts pour l'Algérie»    A ou A', ces Verts hybrides tiendront-ils longtemps ?    La direction demande le report de la rencontre face à l'USMA    Les Gambiens élisent leur Président pour oublier la dictature    Ouverture aujourd'hui d'un colloque national «Tamazight et l'informatique»    Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021    Rencontre internationale sur l'œuvre de M'hamed Safi El Mostaghanemi    INDUSTRIE : PLUS DE 400 PROJETS BLOQUES PAR LA BUREAUCRATIE    Il y a les vrais, et il y a les faux !    "Notre participation a été un succès"    Patchwork d'alliances pour la gestion des APC    Report du procès en appel de Abdelkader Zoukh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nasri veut relancer les chantiers à l'arrêt
Il examine toutes les propositions concernant cette situation
Publié dans L'Expression le 29 - 04 - 2020

Le ministre de l'Habitat, Kamel Nasri, est à l'écoute de plusieurs acteurs du secteur pour s'acquitter des solutions à prévoir, pour relancer «progressivement» les chantiers.
C'est ce qui ressort d'un communiqué du ministère de l'Habitat, expliquant que le ministre du secteur «a affirmé que toutes les propositions sur la relance des projets du secteur formulées par les partenaires sociaux, les opérateurs du secteur et les instances sous tutelle étaient en cours d'examen pour relancer les chantiers du secteur.»
Le document explique qu'«en application des instructions du Premier ministre, le ministre de l'Habitat a effectué plusieurs rencontres, au siège du ministère, avec les organisations patronales et les syndicats des travailleurs, les représentants des institutions publiques et privées, les promoteurs immobiliers et les architectes, ainsi que les ingénieurs d'Etat activant dans le secteur du bâtiment, pour examiner l'impact économique des mesures préventives prises par les autorités sanitaires pour surmonter la pandémie du nouveau coronavirus».
Kamel Nasri table sur un reprise graduelle.
Dans ce sens, le communiqué précise que l'objectif des rencon-tres précitées est de «trouver les moyens de relancer progressivement les chantiers de construction et d'assurer un accompagnement permanent aux entreprises et aux acteurs du secteur», ajoutant que «les démarches communes tendent à satisfaire les demandes des citoyens et à parachever les programmes de logements et à assurer la distribution des quotas finalisés».
Certes, ce n'est pas demain la veille. Puisque, les observateurs de la scène économique estiment que les projets de logements seront affectés par la baisse des revenus financiers.
Chose qui laisse dire que coté souscripteurs, ceux-ci seront plusieurs à prendre encore leur mal en patience, puisque la livraison des logements devrait encore tarder. Mais, malgré cela les pouvoir public s'engagent à ce que cette dernière se face rapidement. D'ailleurs, «le redémarrage» des chantiers de logement demeure un dossier qui jouit au sein du gouvernement d'une importance capitale. Un communiqué du Premier ministère avait précisé début du mois courant que l'outil national de réalisation, est en train de subir de «plein fouet» le ralentissement de son activité en raison «du retard d'approvisionnement en matériaux et en matières premières et de l'indisponibilité de la main-d'oeuvre, en raison de la suspension temporaire des moyens de transport.» Face à cette situation l'Etat ne compte pas rester les bras croisés.
Et le gouvernement tente de parer aux difficultés rencontrées par les entreprises réalisatrices de logement.
Le ministre de l'Habitat avait pour rappel, il y a quelques jours, instruit les responsables de son secteur d'«honorer les créances des entreprises de réalisation, notamment les PME (petites et moyennes entreprises), de régulariser les dossiers en souffrance au niveau des commissions des marchés publics, et de relancer les chantiers de voirie réseaux divers (VRD).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.