FC Barcelone : Lionel Messi a une offre de Manchester City    Coupe de la CAF - 1⁄4 de finale (aller) : la JSK s'impose à Sfax    Le président Tebboune ordonne l'entame de l'exploitation de la mine de Gar Djebilet    L'agression sur les trains "inadmissible", poursuites judiciaires contre les auteurs    Le Front Polisario appelle l'UA à la mise en œuvre de ses résolutions    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Ouverture des frontières : Cinq vols quotidiens à partir du 1er juin    L'UNPA dénonce avec fermeté l'agression de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien    Début du retrait des convocations aux examens du BAC et du BEM    Garde à vue « probablement » prolongée pour la journaliste Kenza Khetto, selon Radio M    Coronavirus : 117 nouveaux cas, 108 guérisons et 8 décès    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Distribution de 3 018 logements AADL après 20 ans de retard    La réouverture des frontières au menu    Aïn Hammurabi de Abdellatif Ould Abdellah : évocation innovante de la mémoire de sang perdue    Des Journées du film norvégien à Alger    La Chine pose son rover sur Mars    LE CHABAB PREND OPTION POUR LES DEMI-FINALES    Eternels atermoiements    "NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION DE SECHERESSE ALARMANTE"    Un mort et 37 blessés à Béjaïa    Les syndicats menacent de boycotter l'entrevue    Situation stable dans les hôpitaux    Nouvelle opération de déstockage    Le MCA jouera sa saison à Casablanca    "Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    Israël et l'effet boomerang    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    L'extrémisme des états    Gaza brûle...    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Les (mauvaises) manières du «discours»    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    Les causes d'une déconfiture    L'Anie sous haute surveillance    Le bouclier juridique    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les mercenaires discrédités
Les blogo-fascistes sont aux abois après l'apparition de Abdelmadjid Tebboune
Publié dans L'Expression le 15 - 12 - 2020

La blogo-sphère et le monde «virtuel» dont la connotation rime d'une manière arbitraire avec ce qui est appelé communément «les médias alternatifs» sont dans une piètre posture. Cette fasco-sphère qui est orchestrée et gérée par de multiples nébuleuses à la solde des services de renseignements affiliés aux puissances étrangères, n'a pas cessé de cultiver l'imposture et faire avaler les couleuvres les plus sordides aux Algériens crédules à propos de la santé du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.
Cette Toile tissée de pur mensonge et de calomnies est allée jusqu'à annoncer la mort «officielle» et avérée du président. Mais le comble de l'ironie, c'est que cette armée de mercenaires financée par le Makhzen, les officines étrangères et autres nébuleuses, a opté pour un scénario vil et fasciste où tous ceux qui s'opposent à leur fumisterie sont accusés de «police politique» et de «larbins», y compris les éléments qui ont fait preuve d'«adhésion et d'animation au sein du Mouvement populaire du 22 février. La chape de plomb que cette kyrielle fasciste et obscurantiste faisait exercer sur la Toile et les plates-formes de Net, a été discréditée par ses propres impostures à telle enseigne qu'elle est devenue la risée des affidés des réseaux sociaux sans qu'elle pipe mot sur ses diarrhées et ses vomissures. Comme le scénario est concocté par ses maîtres d'outre-mer, cette nébuleuse obscurantiste qui a transformé le monde virtuel en un dépotoir de leurs excréments et de leur fiel, ne peut plus revenir marche-arrière, elle doit continuer sa tâche comme un mercenaire en bonne et due forme. L'apparition du président de la République en chair et en os, ne leur a pas plu, ils sont ahuris par cette apparition du président convalescent. Ils se sont mis à remettre en cause l'image et la vidéo en allant jusqu'à dire qu'il ne s'agit pas de Tebboune, mais bel et bien de son sosie!
Voilà que cette nébuleuse discréditée par la réalité ne veut pas admettre que sa stratégie ne tient pas la route et que son «arsenal» médiocre est voué aux gémonies et que le peuple l'a désavouée.
Une chose est sûre, c'est que les porte-voix de l'intox et de la pensée rétrograde et les sbires du Makhzen et des officines étrangères, sont aujourd'hui cuits et vomis par le peuple qui vient de les découvrir comme étant des ennemis avérés de l'Etat national et de sa souveraineté. La série des réponses sur les réseaux sociaux par les citoyens ordinaires à l'égard de cette hydre mortifère qui est installée dans le chaud à l'étranger, montre bien la déroute et la bérézina dans laquelle sont plongés ces mercenaires. Cette nébuleuse est devenue une source de moquerie et d'hilarité de la part des internautes algériens qui ne cessent de leur rappeler leur haine et leur vassalité contre le pays et sa souveraineté. Depuis hier, cette nébuleuse qui travaille pour le plus offrant, n'est pas sortie de sa tanière, elle est prise de stupéfaction et frappée d'un tournis assommant. Ce n'est pas de cette manière clownesque qu'un média alternatif ou de dissidence citoyenne puisse entamer sa démarche d'opposition et de travail critique. Ces semblants de médias alternatifs sont régentés par des valets au service de leurs mentors qui sont multiples et de plusieurs couleurs idéologiques.
Les islamo-makistes qui faisaient dans la jubilation en s'attaquant à l'état de santé du président de la République et par voie de conséquence à l'Etat national et sa souveraineté, sont maintenant aux abois. Tout le monde sait que ces ersatz et conglomérats de vendus et de vassaux sont grillés et que le Mouvement populaire du 22 février ne leur donnera plus cette chance pour récupérer les attentes et les aspirations légitimes d'un peuple qui veut le changement, mais pas un changement qui sacrifiera l'Etat national et la souveraineté du pays sur l'autel des manigances et des plans ourdis par les puissances étrangères et leurs pions de l'intérieur comme de l'extérieur. Le temps de la récréation est terminé, c'est le temps de la mobilisation dans le cadre d'un front interne pour barrer la route à tous les vendus qui crient tambour battant à l'ingérence et à l'intervention néocoloniale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.