Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays    Législatives: clôture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix    Euro 2020 : Le match Danemark-Finlande va reprendre    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    Toute colonisation est un investissement perdu    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Les Canaris en plein vol...    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Elles et ils militent contre l'oubli !    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Khaldi : "Revoir la politique du football"    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    Un vendredi calme sans Hirak    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tous les chemins mènent vers Amara
Présidence de la Fédération algérienne de football
Publié dans L'Expression le 10 - 04 - 2021

Il est le candidat du consensus pour le poste de président de la Fédération algérienne de football. Lui, c'est Charaf-Eddine Amara, un nom qui a fait son entrée sur la scène footballistique algérienne il y a
2 ans de cela, lorsque le Groupe Madar-Holding, dont il est le P-DG, a pris les commandes du Chabab de Belouizdad. cette candidature «surprise» a été confirmée par le concerné lui-même, hier matin, sur les ondes de la Chaîne 3 de la Radio nationale. «Oui, je suis candidat à la présidence de la FAF», a-t-il indiqué. Justifiant cette décision, l'actuel président du conseil d'administration de la SSPA CRB dira: «Comme tout Algérien, je suis un passionné du football. Je suis aussi à la tête d'un très grand club, qui est le CRB, que je préside avec honneur et fierté. Je viens, donc, avec cette ambition et souhait de voir les choses aller mieux dans notre football.». Certes, Amara n'a pas cette expérience dans la gestion du football, mais il peut compter sur plusieurs personnes retenues dans son Bureau fédéral, à l'image de Amar Bahloul, Yacine Benhamza, Rachid Oukali, Mouldi Aïssaoui, Larbi Oumamar, Abdelkrim Yahla, et Rachid Gasmi, pour ne citer que ceux-là. Appelé à tracer les grandes lignes de son programme, l'enfant de Tébessa a parlé de «la formation des joueurs, la formation des éducateurs, la réorganisation des dépenses, la mise en conformité des statuts de la FAF et la restructuration des Ligues, qui souffrent d'un déficit structurel». Cependant, un problème de taille se pose. Dans les critères d'éligibilité, il est clairement mentionné que le candidat doit «avoir exercé des responsabilités dans des institutions ou associations sportives de football pendant au moins cinq (05) années consécutives». Une condition que ne remplit par Amara. Seulement, certaines sources avancent qu'il y aura des dérogations que le ministère de la Jeunesse et des Sports pourrait donner sous certaines conditions.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.