Ali Ghediri condamné à 4 ans de prison ferme    Biographie du défunt    Lumière sur les zones d'ombre    Les préoccupations locales dominent    La pénurie en eau potable était évitable    182 affaires en 9 mois    Annaba a trouvé la parade    Plus de 4 300 employeurs exonérés à Constantine    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    40 000 ha prévus pour la prochaine campagne agricole    Cinglant revers du makhzen    «La rupture avec le Maroc était nécessaire»    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Le MOC et le CRT dans l'embarras    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Les Vertes bouclent leur stage d'évaluation    Tuchel ne lâche pas Werner    Hakimi veut marquer l'histoire du club    Les projections de l'Anade    Ca grogne    Une saignée inévitable    MERIEM    Démarrage des soldes    De nouveaux établissements inaugurés    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    L'EVEIL DES CONSCIENCES    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    Sept ans de prison ferme requis contre Ali Ghediri    Abdelkader Bensalah n'est plus    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    Lamamra s'entretient avec son homologue français    "Le système de santé doit être revu"    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Séminaire pour les arbitres d'élite    300 milliards de dinars en deux ans    Quel impact sur la Sonatrach ?    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Hatab Sarajevo traduit en anglais    Focus sur le cinéma espagnol contemporain    Tentative de putsch avortée au Soudan    Le Parlement vote une motion de censure contre le gouvernement    Où sont passés les indépendants ?    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Conseil de sécurité de l'ONU soutient le mécanisme
Surveillance du cessez-le-feu en Libye
Publié dans L'Expression le 18 - 04 - 2021

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté à l'unanimité vendredi une résolution approuvant la formation d'une équipe pour surveiller l'accord de cessez-le-feu libyen, sous l'égide de la Mission d'appui des Nations unies en Libye (MANUL). Dans une lettre envoyée la semaine dernière au Conseil, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a proposé «un déploiement par étapes pour l'équipe de surveillance du cessez-le-feu de la MANUL», qui nécessite un maximum initial d'environ 60 personnes.
Les observateurs «seraient déployés à Syrte une fois que toutes les conditions d'une présence permanente auront été remplies, y compris, évidemment, les aspects sécuritaires, logistiques, médicaux et opérationnels», a déclaré le porte-parole du secrétaire général, Stéphane Dujarric. La résolution 2570 donne son approbation au plan de surveillance du cessez-le-feu et note la nécessité d'un appui constitutionnel et législatif pour que le nouveau processus électoral libyen soit en place d'ici le 1er juillet, avant les élections législatives et présidentielle prévues le 24 décembre, selon un communiqué de l'ONU. Elle souligne que les parties concernées doivent élaborer un plan plus large précisant comment le mécanisme de cessez-le-feu sera mis en oeuvre et comment les observateurs de la MANUL peuvent être déployés. L'ONU exhorte également vivement les Etats à soutenir cet accord de cessez-le-feu convenu en octobre dernier, y compris le retrait immédiat de toutes les forces étrangères et mercenaires de Libye.
Par ailleurs, l'envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies en Libye, Jan Kubis a conclu jeudi une visite de deux jours au Caire où il a rencontré des hauts fonctionnaires égyptiens et le secrétaire général de la Ligue arabe, indique un communiqué de la Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul). «Faire progresser les trois voies de dialogues libyens, y compris la mise en oeuvre complète de la feuille de route du Forum de dialogue politique libyen (FDPL) et de l'accord de cessez- le-feu, ainsi que l'importance cruciale de la tenue d'élections législatives et présidentielles nationales le
24 décembre 2021, ont fait l'objet de discussions entre l'Envoyé spécial et le Ministre égyptien des affaires étrangères», M. Sameh Shokry, a indiqué la Manul. «Ils ont confirmé la nécessité de mettre pleinement en oeuvre l'accord de cessez-le-feu, y compris le retrait des mercenaires et des forces étrangères», ajoute la même source.
L'Envoyé spécial a, en outre, «discuté avec le ministre des Renseignements généraux, Abbas Kamil, des développements en matière de sécurité et de politique et des moyens de soutenir l'unification des institutions de sécurité en Libye».
Jan Kubic a également rencontré des hauts fonctionnaires du ministère égyptien des Affaires étrangères, sous la direction du ministre adjoint et conseiller politique du ministre, M. Nazih al-Naggary.
Par ailleurs, l'envoyé personnel du SG de l'ONU en Libye a tenu «une réunion avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, où il a présenté ses derniers efforts de sensibilisation auprès des acteurs libyens et internationaux». Ils ont tous deux «convenu de la nécessité d'aller de l'avant avec les voies du dialogue politique, économique, sécuritaire et humanitaire, notamment en soutenant l'autorité nouvellement élue, le Conseil présidentiel et le gouvernement d'unité nationale».
Le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit a réitéré «l'importance de renforcer la coopération et la coordination de l'ONU-Ligue arabe en faveur du peuple libyen, y compris dans le cadre du Quatuor Ligue arabe/UA/UE/ONU». «Pendant son séjour au Caire, l'Envoyé spécial a eu des entretiens téléphoniques avec le ministre d'Etat pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, James Cleverly, le chef de cabinet du président de la Commission de l'UA, Mohamed el-Hacen Lebatt et le chef de cabinet du Haut Représentant de l'UE, Pedro Serrano», conclut le communiqué de la Manul.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.