Une légende du Milan AC encense Bennacer    Burkina Faso - Malo : "Je ne vois pas pourquoi je devrais trembler face à l'Algérie"    Coupe de la CAF : Ca passe pour la JS Saoura et la JS Kabylie    La Libye organise son premier forum sur la sécurisation des élections    "Notre monde est loin d'être parfait"    Cour de Blida : le verdict final dans l'affaire Hamel et Berrachedi rendu le 7 novembre    Détention provisoire prolongée pour Fethi Ghares    "LE MAROC EST ALLE TROP LOIN..."    Nadjib Amari rejoint officiellement le CR Belouizdad    Les syndicats de l'Education sceptiques    Un sujet d'une brûlante actualité    Deux ouvrages sur le 17 Octobre 1961 réédités en France    Tribunal de Sidi M'hamed : report au 15 novembre du procès de l'ancien ministre Mohamed Hattab    Salon national des arts plastiques Tikjda de Bouira : Un carrefour de rencontres intergénérationnelles    L'éthiopienne Gidey pulvérise le record du monde    L'Algérien Yacine Chalel 24e sur l'Omnium    «Empêcher les tenants de l'argent sale d'infiltrer les élections»    Le Royaume-Uni bat en brèche les thèses marocaines    Les deux vaccins recommandés par les spécialistes    Volaille et légumes en terrine    Cours de soutien : un phénomène qui prend de l'ampleur    Le Maroc menace le journal français l'Humanité    L'ALC demande que la présidence du Conseil souverain soit confiée à des civils    Intempéries dans la capitale : Une femme emportée par les crues, et une autre portée disparue    AG de l'UNAF : Amara élu vice-président    Projet de loi de finances 2022 : Le prix référentiel du baril fixé à 45 dollars    Pain et imaginaire populaire    Suppression des modalités de retard de paiement des cotisations: La CNAS lance une campagne de sensibilisation    Chlef: Les assurances du directeur de l'ANADE    Tebboune préside l'ouverture de l'année judiciaire: Accorder au pouvoir judiciairela place qui lui sied    L'escalade du ciel et les contradictions    Du pain en temps de paix...    Il sera présenté les 16 et 17 novembre à l'institut Cervantès d'Oran: Un annuaire sur l'évolution de l'espagnol en Algérie durant les 30 dernières années    L'ambassadeur Sofiane Mimouni reçu par Antonio Guterres    "Nous ne parlons du salaire que par rapport au pouvoir d'achat"    115 Listes de candidatures déposées    Le FLN a 67 ans    La faillite des agendas d'outre-mer    Chasse aux dealers    Ce que risque le maire    «Startupeurs, nous sommes avec vous»    Et si l'Algérie s'y mettait?    Plus d'une quinzaine de conférences et workshops y seront organisés.    Feu vert pour le projet fou de Laporta    Le jour où la Chine retrouva l'ONU    La riposte de la rue...    Concert de musique chaâbie avec Hakim Bouzourene    Concours de la langue coréenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Chine marque son soutien
Son ministre des Affaires étrangères, aujourd'hui, à Alger
Publié dans L'Expression le 19 - 07 - 2021

Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de Chine, Wang Yi, est attendu aujourd'hui, à Alger, pour une visite officielle. Invité par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra, l'hôte de l'Algérie aura à confirmer «le soutien de la Chine à l'Algérie dans ses efforts visant à suivre une voie de développement adaptée à ses conditions nationales», a indiqué, hier, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian. Cette mission concerne principalement le projet de fabrication en Algérie du vaccin anti-Covid chinois, Sinovac, dont les deux parties en avaient convenu l'entrée en production en septembre prochain. L'accord portait sur le conditionnement de la matière fourni à l'entreprise pharmaceutique nationale, Saidal, dans son site à Constantine.
Le ministre de l'Industrie pharmaceutique, qui en avait fait l'annonce, n'a pas caché l'ambition de l'Algérie d'aller plus loin qu'une simple mise en boîte du vaccin. De fait, si le sujet de sa production localement est sur l'agenda du ministre chinois, il se pourrait que les discussions portent sur un probable transfert de technologie, déjà quasiment acquis avec la Russie avec son vaccin Spoutnik V.
Il reste qu'entre la Chine et l'Algérie, les relations vont au-delà du partenariat autour de la production des vaccins. Le plan de charge est conséquent, notamment dans la réalisation de logements, dans les travaux publics à travers l'accord sur la réalisation du Port centre et surtout le mégaprojet minier de Ghar Djebilet. C'est dire qu'au plan économique l'engagement de la Chine en Algérie concerne des projets stratégiques. Le gouvernement chinois considère, à juste titre, l'Algérie comme une porte d'entrée en Afrique.
La visite du ministre des Affaires étrangères conforte la coopération algéro-chinoise et la propulse vers l'excellence sur le front économique. Il reste que les convergences de vues entre les deux pays sont déjà un acquis appréciable au sens où il existe une parfaite convergence de vues sur l'ensemble des questions régionales et internationales. Les relations politiques ne date pas d'hier. Il y a lieu de rappeler, à ce propos, le soutien indéfectible de la Chine à la révolution algérienne et le rôle joué par l'Algérie pour permettre à la Chine d'occuper son siège de membre permanent du Conseil de sécurité de l'Onu. Les rapports entre Alger et Pékin ont de tout temps été parfaits. Les deux pays ont eu à le constater avec la pandémie de Covid-19.
L'Algérie était l'un des premiers pays à convoyer une aide en matériel médical au tout début de la crise sanitaire. Et la Chine a véritablement soutenu l'Algérie dans son entreprise de lutte contre la Covid-19. Elle a fourni du matériel et l'expertise de ses médecins.
Aujourd'hui, le soutien prend une forme plus opérationnelle à travers la possibilité de produire le vaccin Sinovac en Algérie. Il y aura sans doute d'autres sujets de coopération. Notons qu'avant sa visite en Algérie, Wang Yi s'est rendu en Syrie et en Egypte.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.