JM / Athlétisme (relais 4x400m) : l'Italie disqualifiée, perd la médaille d'argent au profit de la Turquie    Barça : Bonne nouvelle pour Gavi    Bayern : Gnabry dans le viseur des clubs de Manchester    Drame de Melilla: Le Premier ministre espagnol charge le Maroc    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Boxe - FAB: Lorsque le sport casse les tabous    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    La cohésion sociale : socle de la véritable citoyenneté    Tebboune à coeur ouvert    «Vous avez une bataille à mener»    Un petit tour et puis s'en vont    Ronaldo, des cadors européens et Naples sur les rangs    Contacts établis avec Ziyech    En dents de scie    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Migrants tués par la police marocaine: "le Maroc essaie d'effacer les preuves de la tragédie"    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Les déchets ménagers inquiètent    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Béjaïa en fête    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Algérie assure ses arrières
Sécurité alimentaire
Publié dans L'Expression le 16 - 05 - 2022

La sécurité alimentaire est le grand enjeu du moment! La crise ukrainienne a mis a nu les failles du système alimentaire à travers le monde. L'Algérie qui s'en sort bien pour le moment, a décidé de prendre ses devants.
Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné au gouvernement de trouver des solutions afin de réussir ce grand défi. Au front de cette bataille, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Hani, a réuni, hier à Alger, les cadres de son secteur représentant les 58 wilayas du pays. «La situation que traverse actuellement le monde nous montre qu'il est nécessaire de changer notre politique envers la production nationale», a-t-il soutenu rappelant, notamment les tensions sur le blé et l'huile de table. «Beaucoup de pays font face à une situation difficile pour couvrir les besoins alimentaires de leur population, à l'instar des crises alimentaire du blé et des huiles», a-t-il souligné. «Cela doit nous faire réfléchir sérieusement à l'avenir afin d'opter pour un nouveau paradigme qui nous mènera vers une nouvelle politique de production», a poursuivi le ministre non sans insister sur le développement de la production locale. «Nous devons nous appuyer sur nos ressources humaines et nos compétences pour assurer notre autosuffisance en produits agricoles», estime-t-il. En plus de couvrir les besoins internes et de réduire la facture d'importation, l'agriculture doit aussi être un vecteur de devises pour le pays. «Nous devons développer dans ce sens une stratégie nous permettant d'augmenter la production nationale et de créer de la richesse», rétorque-t-il. Dans ce sens, Mohamed Abdelhafid Hani, rappelle que le secteur occupe désormais une place importante dans l'économie nationale. «Notre nouvelle stratégie doit ainsi permettre d' augmenter la production nationale, créer de la richesse, créer des emplois, améliorer les conditions de vie des habitants et préserver les ressources naturelles», soutient-il. Le ministre de l'Agriculture a également révélé que la réunion qu'il a présidée est avant tout une évaluation des programmes de développement agricole et rural qui ont été mis en oeuvre sur le terrain. «Cela afin d'assurer la réussite de la campagne agricole de la saison en cours, notamment l'opération moisson-battage, ainsi que les mesures préventives de lutte contre les feux de forêt», a-t-il attesté. Il ainsi rappelé la nécessité de mettre en place des objectifs clairs afin de pouvoir réorienter la politique agricole, ce qui doit permettre d'atteindre les objectifs tracés. «Cette rencontre permettra de tracer les objectifs et de réorienter la politique agricole à travers un plan de relance du secteur, assurant une amélioration continue de la qualité des produits agricoles», a-t-il soutenu soulignant que «ce choix stratégique a été clairement exprimé à travers l'orientation économique ordonnée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune».
Le ministre de l'Agriculture s'est également réjoui de la baisse, ces derniers jours, des prix des produits agricoles sur le marché. «Cette baisse était attendue en raison de plusieurs indicateurs, dont le principal est la mise sur le marché de grandes quantités de produits de saison», assure-t-il. Hani évoque également les décisions prises par le président Tebboune avec, notamment la réduction des intermédiaires intervenant sur le marché. Il donne comme exemple l'autorisation de la commercialisation directe, de l'agriculteur au consommateur. Le SG de l'Union nationale des paysans algériens (Unpa), Abdellatif Dilmi, a relevé, pour sa part, l'importance de la coordination entre les différents acteurs dans l'examen des questions liées au secteur agricole pour un meilleur rendement. Il a appelé tous les acteurs à trouver des solutions pratiques selon une approche structurée reposant sur le dialogue pour sortir avec une vision adaptée aux exigences de la sécurité alimentaire. Pour le SG de l'Unpa, «la concertation et le dialogue constituent la base de toute solution quelle que soit la difficulté ou la contrainte». De son côté, le président de l'Union nationale des agronomes (UNA), Mohamed Yazid Hambli, a expliqué que la conjoncture mondiale actuelle imposait une nouvelle politique de gestion du secteur agricole qui doit reposer sur la coordination et la concertation entre tous les partenaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.