JM / Athlétisme (relais 4x400m) : l'Italie disqualifiée, perd la médaille d'argent au profit de la Turquie    Barça : Bonne nouvelle pour Gavi    Bayern : Gnabry dans le viseur des clubs de Manchester    Drame de Melilla: Le Premier ministre espagnol charge le Maroc    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Boxe - FAB: Lorsque le sport casse les tabous    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    La cohésion sociale : socle de la véritable citoyenneté    Tebboune à coeur ouvert    «Vous avez une bataille à mener»    Un petit tour et puis s'en vont    Ronaldo, des cadors européens et Naples sur les rangs    Contacts établis avec Ziyech    En dents de scie    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Migrants tués par la police marocaine: "le Maroc essaie d'effacer les preuves de la tragédie"    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Les déchets ménagers inquiètent    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Béjaïa en fête    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



40 poètes participent
1er Forum national de la littérature populaire à Tipasa
Publié dans L'Expression le 18 - 05 - 2022

Quarante poètes des différentes wilayas du pays ont pris part, lundi, à l'ouverture du premier Forum national de la littérature populaire à la Maison de la culture Ahmed-Aroua de Koléa (Tipasa), placé sous le slogan «Littérature populaire, histoire et identité».
L'ouverture de cette manifestation de trois jours a été marquée par la présentation de spectacles de fantasia et de baroud (cavalerie), ponctués d'un récital de poésie populaire, le melhoune, vantant l'esprit chevaleresque des cavaliers et la place de la cavalerie dans la conscience collective des Algériens. Inscrit dans le cadre des festivités du Mois du patrimoine, ce forum national vise le «renforcement du sentiment d'appartenance à cette nation, dans son identité arabo-islamique et amazighe», a indiqué dans son allocution, à l'occasion, Toufik Ouamane, président de l'Association algérienne de la littérature populaire, organisatrice de cet événement, en coordination avec la Maison de la culture de Koléa.
«La poésie populaire a contribué au renforcement et à la protection de l'identité algérienne, à travers le temps, grâce à sa résistance face aux différentes tentatives visant son altération, tout en ayant accompagné l'histoire et la vie du pays, notamment durant les révoltes populaires et la glorieuse guerre de Libération nationale», a-t-il ajouté.
De son côté, la directrice de la culture, Sabiha Tahrat, a affirmé, en procédant à l'ouverture du forum, sa «disponibilité» à «accompagner et encourager toute initiative visant à renforcer l'identité et protéger le patrimoine immatériel», soulignant que ce qui distingue la poésie du melhoune, c'est qu'elle est «une expression sincère qui émane des profondeurs de la société».
À noter qu'une exposition sur l'artisanat local est organisée en marge de cette manifestation. Des conférences et des communications sur la littérature populaire sont, également, portées au programme du Forum national, en plus d'activités multiples, dont des galas artistiques et une exposition équestre au niveau de la cour de la Maison de la culture.
La première journée de la manifestation a été marquée par des récitals poétiques par les poètes Lhadj Sahnoun de Tipasa, Omar Ziaar de Saïda et Bensalem Dahmane de Djelfa.
Le programme se poursuivra avec l'animation d'une conférence sur le «Patriotisme et la résistance dans la poésie populaire» animée par le professeur Khaled Laïgoune de l'université de Tizi Ouzou, qui sera suivie d'une autre sur les «Caractéristiques de la littérature populaire et ses composants» et qui sera présentée par le docteur Zineb Khoudja de l'université de Batna.
Deux autres conférences, sont au menu de la deuxième journée, la première sur «Le rôle des Musées nationaux dans la préservation de l'identité et de la personnalité nationales» qui sera animée par le professeur Mohamed Zougaï de l'université de Médéa.
La seconde sera donnée par le docteur Sofiane Lachhab de l'université de Bordj Bou Arréridj, sur la «Littérature populaire du point de vue des études culturelles».
Des soirées poétiques, des boukalate et des galas artistiques sont programmés à la fin de chaque journée de ce forum, alors que les matinées et après-midi seront consacrées à l'animation de conférences et communications sur la littérature populaire.
La manifestation sera clôturée le 18 mai, marquant la fin des festivités de célébration du Mois du patrimoine, ouvertes le 18 avril, avec la lecture des recommandations de ce premier Forum national de la littérature populaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.