L'APN achève jeudi le débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    Tour de Syrie 2022: Yassmine El Meddah victorieuse, Houili toujours maillot jaune    Championnat arabe de Kayak: 7 médailles dont 3 en or pour l'Algérie    Mémorandum d'entente entre l'Algérie et l'OMT en vue d'ériger l'ESHRA en "pôle" de formation    Classement Fifa: l'Algérie, 37e, gagne quatre places    Algérie-Unesco: Belaabed participe à un débat de "haut niveau" sur l'avenir et les mutations de l'éducation    Belmahdi reçoit une délégation du groupe parlementaire d'amitié Arabie saoudite-Algérie    "NO LOGO", un projet itinérant de promotion culturelle, présenté à Alger    Algérie-Etats-Unis: Des relations «fortes et grandissantes»    El-Bayadh: La nouvelle secrétaire générale de la wilaya installée    In memoriam Octobre 88    Algérie-Pays-Bas: Informer le citoyen sur le bon usage des fonds publics    Tiaret: L'hippodrome «Kaïd Ahmed» plongé dans le noir    Ligue1 - CSC-MCA : Un choc qui promet    Tracteurs de moins de cinq ans    162 médicaments en voie d'épuisement: «Le stock couvre moins d'un mois de besoins»    Oran: 29 harraga interceptés au large d'Arzew    À propos de l'homme qui promenait son âne    En perspective de l'attribution des logements sociaux en cours de réalisation: Mise en service d'un nouveau logiciel pour l'étude des dossiers    Embrouille    Face aux déclarations incensées des néocolonialistes: Notre méfiance se doit d'être de mise    Comment oublier que nous avons été colonisés ?    QUESTIONS DE LANGUE(S) ET D'IDENTITE(S) !    Paix au Mali : le SG de l'ONU rend hommage à l'Algérie en tant que chef de file de la médiation internationale    Alerte à l'instabilité!    Fin imminente des travaux    Ounas élu joueur du mois de septembre    Goudjil instruit la délégation parlementaire    Washington ne mettra jamais Alger dans son viseur    Le droit du peuple sahraoui réaffirmé    Les émissaires de la CEDEAO satisfaits des échanges    L'état des lieux    Une semaine chargée pour l'ANP    L'UGTA se rebiffe    D'où viennent ces chiffres fantaisistes?    Le projet prend forme    De l'énergie entre Alger et Berlin    Le président Tebboune félicite les enseignants    Le MSP menace d'une «motion de censure»    La culture amazighe en deuil    Promotion ou restriction des mobilités?    Chercheurs en langue amazighe: une denrée rare    Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen    Revirement de Madrid sur le Sahara occidental : "une grave violation" du droit international    Le Président Tebboune reçoit le MAE portugais    Le Président Tebboune félicite les enseignants à l'occasion de leur Journée internationale    Le 14e FIBDA s'ouvre à Alger    Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise
Industrie électronique
Publié dans L'Expression le 15 - 08 - 2022

En dépit des vicissitudes économiques et d'une réglementation qui se cherche, avec un cahier des charges annoncé pour la relance du secteur de l'électronique, des entreprises algériennes continuent à prospérer. Ces perles rares de l'industrie électronique, bien algériennes, n'en finissent pas de surprendre le monde par leurs performances. L'un de ces fleurons de la production nationale, en l'occurrence Bomare Company qui évolue sur le marché sous la marque Stream System, vient ainsi d'arracher haut la main, le trophée European CEO Awards 2021 et ainsi élu «Meilleur Entrepreneur Algérien 2021» par le célèbre magazine European CEO. Approchée par l'Expression, le staff managerial de Bomare Company livre les détails de cette consécration. Depuis 2015, le CEO européen, qui s'adresse aux dirigeants de 28 pays, récompense et met en avant des entrepreneurs de premier plan à travers le monde. Le processus de nomination s'est fait en octobre 2020 à travers des questionnaires envoyés à plus de 30 000 abonnés, directeurs généraux et présidents d'entreprise leur demandant de proposer des candidats par secteur ou par pays qui, selon eux, méritent de remporter le prix. Un jury composé de quatre membres a rendu sa décision finale et a mis à l'honneur l'entreprise algérienne Bomare Company à travers son Directeur Général, Ali Boumediene.
Les raisons spécifiques et valorisantes pour lesquelles ce manager émérite a été élu, sont tout d'abord, la réputation dont jouit ce dernier, en se prévalant notamment d'être l'un des principaux hommes d'affaires algériens, pour avoir non seulement fondé son entreprise, mais aussi pour la qualité des produits et services que Bomare Company offre à l'échelle nationale, régionale et mondiale. Cette entreprise dont l'unité de production est implantée à Birtouta, à Alger, est aujourd'hui un acteur mondial qui compte plusieurs partenariats avec des clients et des entreprises internationales. Bomare Company qui a été créée en 2001 est, désormais, décrite comme une entreprise innovante qui a pour ambition de développer le secteur de l'industrie électronique algérien en Europe. Rappelons qu'à l'occasion de la célébration de son 20e anniversaire, Bomare Company s'est vu attribuer, par le World Trade Center Algiers Wtca, le trophée du meilleur exportateur algérien en 2019. Depuis 2015, Bomare Company exporte ses produits vers de nombreux pays africains, dont l'Afrique du Sud et européens, dont l'Espagne, le Portugal, l'Italie et bientôt l'Allemagne. Bomare Company compte produire 7,5 millions de téléviseurs, avec un large ratio destiné à l'export, soit 90%.
L'entreprise travaille également, dans le cadre de ses objectifs, à la création d'un écosystème de 1000 start-up. «Pour devenir plus compétitive, Bomare aura besoin de développer davantage de start-up, d'investir dans l'innovation, un écosystème qui lui permettra, à l'horizon 2030, d'exporter des quantités importantes sur les marchés internationaux», explique Ali Boumediene qui a évoqué l'opportunité de créer un écosystème à travers l'université, de répertorier les petites et moyennes entreprises PME /PMI et ce afin de fabriquer des composants électroniques, notamment dans la branche des téléviseurs à écrans plats, ici en Algérie, au lieu d'importer ces composants de Corée ou de Chine. L'université Saâd Dahlab, de Blida, et Bomare Company, en partenariat avec l'université de New York, ont lancé à cette fin un Master professionnel à destination d'une vingtaine d'étudiants algériens. Dans le sillage de Bomare Company, l'entreprise algérienne IRIS, spécialisée dans l'électronique, l'électroménager, la téléphonie mobile et les pneumatiques, a réussi à gagner le trophée de la meilleure entreprise algérienne exportatrice hors hydrocarbures pour l'année 2020. Ce trophée lui a été attribué par le World Trade Center Algiers (Wtca). Figure enfin Condor Electronics, la société algérienne spécialisée dans l'industrie électronique et électroménagère et qui ambitionne de réaliser un chiffre d'affaires annuel à l'export de 200 millions de dollars à l'horizon 2025. Selon son responsable de l'exportation, Sami Mohamadi, Condor a pour objectif d'augmenter à 20% son chiffre d'affaires à l'exportation, par rapport à son chiffre d'affaires global, pour atteindre les 200 millions de dollars d'ici 2025. Il a souligné que Condor a réalisé 80 millions de dollars d'exportation durant les trois dernières années.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.