L'Inter Milan se penche sur un latéral argentin    Marche des travailleurs de Cevital à Bouira : « Libérez Rebrab, non à une justice instrumentalisé »    L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le tournant    La JSK appelle à une marche de soutien à Issad Rebrab    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Protestation contre le directeur des transports    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Ali Baba et les 40 voleurs    Un terroriste abattu dans la région du Kef    La guerre de l'espace a-t-elle commencé?    Le prix du baril pourrait flamber    Le temps des décomptes    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    "Laissez la justice faire son travail"    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Atelier de travail sur les changements climatiques
Les pays arabes et africains se mobilisent pour la conférence de Durban
Publié dans Liberté le 11 - 10 - 2011

Le bureau régional du Pnud s'est réuni hier à Alger au siège du ministère des affaires étrangères pour préparer l'atelier au profit des délégués des pays arabes qui aura lieu aujourd'hui à Djenane El-Mithaq. Cet atelier sur les changements climatiques et le développement durable permettra aux négociateurs des pays arabes de renforcer leur implication dans les discussions climatiques en cours, et prendre une position commune par rapport aux grandes questions environnementales et de développement durable.
L'accent sera mis sur le processus politique des négociations climatiques, l'atténuation, l'adaptation, les mécanismes de financements, le transfert de technologie, l'énergie durable, la sécurité alimentaire et l'économie verte, a indiqué M. Mamadou Mbaye, coordonnateur résident du système des Nations unies et représentant résident du Pnud en Algérie. À l'occasion de cette rencontre qui s'inscrit dans le cadre des préparatifs de la 17e conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, ainsi que ceux relatifs au sommet de Rio+20 sur le développement durable programmé en juin 2012, les pays arabes, comme ceux de l'Afrique, comptent conjuguer leurs efforts afin de parler d'une seule voix. Au même moment, les ministres de l'Environnement européens se sont retrouvés à Luxembourg pour arrêter la position de l'UE par rapport au réchauffement climatique et la position à adopter à la conférence de Durban du 28 novembre au 9 décembre. Les participants à cet atelier profiteront pour passer en revue certains aspects, tels que les politiques principales qui ont émergé dans le cadre du régime climatique international depuis l'adoption de la feuille de route de Bali en 2007, jusqu'à celle de Copenhague. Les deux jours restants seront consacrés aux mécanismes internationaux sur l'adaptation aux changements climatiques, mais aussi la sécurité alimentaire, le transfert technologique entre pays et région ainsi que les ressources de financement. “Chaque groupe régional négociera pour exprimer une position collective et l'élaboration d'une position africaine commune tout en tenant compte des spécificités de chaque pays, d'où la présence de tous les représentants. Aussi, sensibiliser les négociateurs arabes pour l'adoption d'une position commune.” Par rapport au “fonds vert” de 100 milliards de dollars, cela semble devenir une illusion notamment vis-à-vis de la crise économique que traverse le monde et cette initiative semble plus que jamais compromise, même si Mme Farida Kebri, responsable du Pnud à Alger, préfère rester optimiste. En somme, pour cet atelier, il s'agit de faire entendre la voix de l'Afrique et du monde arabe au niveau international et coordonner les préoccupations nationales de chaque pays.
Chérif Memmoud


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.