Le Président Tebboune reçoit le Secrétaire général de l'UGTA    Industrie pharmaceutique: appel à organiser "El Djazaïr Healthcare" dans d'autres pays africains    Sahara occidental: l'activiste américaine McDonough déterminée à dénoncer les pratiques répressives du Maroc    JM-2022 : le complexe de tennis d'Oran aux normes internationales    Tizi Ouzou: 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni du 24 au 28 mai    JM Oran-2022: cinq manifestations culturelles internationales prévues    Le prisonnier sahraoui Lamine Haddi soumis à des traitements "cruels et inhumains" dans les geôles marocaines    Petites et moyennes entreprises : une conférence nationale mardi sur la garantie financière    Lutte contre les feux de forêt : Henni appelle les services des forêts à redoubler de vigilance    Forte activité pluvio-orageuse, à partir de lundi, sur des wilayas du Sud    Création de la coordination mondiale des jeunes pour la solidarité avec le Sahara occidental    Lutte/championnat d'Afrique : l'Algérie termine avec 48 médailles dont 14 en or    Chafia Boudraâ, figure incontournable du cinéma algérien tire sa révérence    Oran - Omnisports: Emouvantes retrouvailles des sportifs    Karaté-do - Championnat national: La région du Centre se distingue à Tlemcen    Académie algérienne des sciences et des technologies: Des académiciens expatriés interpellent l'APN    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Nouvelle pandémie, nouvelle alerte    Variole du singe: L'Algérie n'est pas à l'abri    Canicule: La Protection civile en alerte    Industrie: Contacts avancés avec des constructeurs mondiaux de voitures    Raison politique ou économique ?    MC El-Bayadh: Un authentique exploit    Le RND affiche son total soutien    Mbappé : La Liga va déposer plainte    De Bruyne «player of the year»    Les Canaris ne lâchent pas la LDC    Paroles d'experts    Une famille italienne et un Togolais enlevés par des hommes armés    35 terroristes neutralisés dans le Nord L'armée burkinabè a neutralisé    Le déficit mondial risque d'être brutal    Combien au premier trimestre 2022?    L'exemple de Constantine    11 décès en 48 heures    Bouira déploie les grands moyens    Youcef Cherfa ausculte son secteur    Saïd Bouteflika jette un pavé dans la mare    L'armée s'engage    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Colloque national sur Anouar Benmalek    «Nassim Essabah» chauffe la salle Ibn Khaldoun    Le Président Tebboune reçoit le ministre congolais des Hydrocarbures    Chanegriha appelle les Algériens à adhérer "avec force" à l'initiative "Main tendue" annoncée par le président Tebboune    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Le nouveau baccalauréat et l'immense champ des arts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'ouverture ajournée à la prochaine rentrée
Nouveau Campus d'Amizour à Béjaïa
Publié dans Liberté le 29 - 10 - 2015

La délocalisation de la faculté des sciences exactes de Béjaïa du campus de Targa Ouzemour vers celui d'Amizour n'aura pas lieu cette année. La mise en service de ce nouveau campus d'Amizour a été finalement reportée à la prochaine rentrée universitaire. C'est ce que nous a affirmé hier Pr Boualem Saïdani, recteur de l'université Abderrahmane-Mira de Béjaïa. "Mon ministère de tutelle vient de m'instruire à surseoir à la décision d'affectation du nouveau campus d'Amizour. Du coup, nous allons maintenir cette année les trois facultés (sciences exactes, technologie, sciences de la nature et de la vie) dans l'ancien campus de Targa Ouzemour en vue de rentabiliser au maximum les différentes structures disponibles. Néanmoins, nous allons élargir davantage le débat et la concertation à toute la communauté universitaire pour faire bon usage du campus d'Amizour", a fait savoir, avant-hier, le recteur après sa rencontre avec les représentants des enseignants de la faculté des sciences exactes. Lesquels enseignants avaient bouclé, avant-hier, leur 7e jour de grève, décrétée par la section syndicale affiliée au Cnes (Conseil national des enseignants du supérieur) ; le mouvement de protestation se voulait un moyen de pression pour exiger de l'administration rectorale l'annulation pure et simple de sa décision d'affectation de leur faculté au campus d'Amizour. Une décision, faut-il le rappeler, prise par le conseil de direction de l'université lors de sa réunion du 27 juillet dernier. Interrogé à sa sortie, hier, de la réunion ayant regroupé les délégués des enseignants grévistes et les responsables de l'administration rectorale de Béjaïa, Djoudi Touazi, enseignant de mathématiques et membre actif du Cnes, s'est dit non satisfait des conclusions ressortant de cette rencontre, dès lors que la quasi-totalité des travailleurs de la faculté des sciences exactes, y compris le personnel pédagogique, rejette "cette mesure provisoire" qui consiste à "surseoir" à la délocalisation de leur faculté. "Nous demandons l'annulation et non pas le gel de la décision prise le 27 juillet passé par le conseil d'administration de l'université. Or, une telle décision devrait revenir au ministère de tutelle. Quant à la reprise des cours, on attend toujours le retour du staff administratif et les équipements installés au campus d'Amizour", expliquera notre interlocuteur. À noter que le recteur de Béjaïa nous a affirmé, pour sa part, avoir ordonné le retour immédiat de l'ensemble des travailleurs et autres moyens pédagogiques et techniques vers l'ancien siège de la faculté des sciences exactes, sis au campus de Targa Ouzemour.
K. O.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.