Mohamed Sbahi dément sa convocation par la justice    Nabila Smaïl démissionne de l'APW de Tizi Ouzou    Le soutien sans réserve du FLN    Les avocats maintiennent la pression    Les commerçants de boissons alcoolisées reviennent à la charge    Campagne de sensibilisation pour l'utilisation des TPE    La flamme de l'espoir    Impact sur la demande intérieure globale    Adel Kansous, nouveau P-dg de l'Anep    L'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Investiture controversée de Loukachenko au Bélarus : L'opposition redescend dans la rue    Le ministère de la Défense dénonce une atteinte à la sécurité    Le SG de l'ONU en appelle à la responsabilité des états    Téhéran dévoile un nouveau missile sur fond de tensions avec les états-Unis    Le ministre des Affaires étrangères à Tunis pour une visite de travail    Visite du président du gouvernement espagnol    Trump exige un contrôle antidopage de Biden en vue de leur débat    La fille des Aurès    Les non-dits    Mandi buteur face au Real    Belhoucini à Umm Salal, c'est fait !    Hamidou appelle à la promotion d'un tourisme responsable et durable    Prise en charge psychiatrique d'adolescents : Plaidoyer pour l'aménagement de structures d'hospitalisation    Plus de 10 ha partent en fumée    Les partenaires sociaux pas très convaincus    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un tribunal de la "raison" et de la "saison"    "Le prix Yamina-Mechakra toujours dans l'attente d'un agrément"    Actucult    Beni Amrane : Le déplacement de la stèle des martyrs contesté    Sites expropriés pour l'implantation des logements AADL à Es-Sénia: Des exploitants agricoles non indemnisés en appellent au ministre    Mascara: Le foncier industriel inexploité sera récupéré    Protection des consommateurs: «Les Associations sont empêchées d'accomplir leur mission»    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est    Djelfa: Trois morts dans une collision    Adrar: Des promesses pour le secteur de la jeunesse et des sports    CA Bordj Bou-Arréridj: Vers une autre saison ratée    USM Bel-Abbès: Chérif El-Ouazani ne fait pas l'unanimité    Mutisme !    Une délégation en visite à la Zone industrielle d'Es-Senia: La Chambre du Commerce apporte son soutien aux opérateurs économiques    LE BIENFAIT D'UN VIRUS    De pays de demain et de l'Algérie post-novembriste    «Le vent du sud ou ouargla la sultane des oasis»    L'Algérie a besoin d'un baril à 157 dollars    Les contaminations continuent de baisser    Guardiola encense de nouveau Mahrez    Sit-in des avocats à Alger    Report du procès en appel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vers une normalisation russo-ukrainienne
Les deux pays ont échangé hier 70 prisonniers
Publié dans Liberté le 08 - 09 - 2019

Les présidents russe et ukrainien ont estimé que cet échange de prisonniers d'envergure pourrait ouvrir la voie à une nouvelle ère entre les deux pays. La chancelière allemande Angela Merkel s'est dite, pour sa part, très optimiste et a appelé à mettre en œuvre les accords de Minsk.
L'Ukraine et la Russie ont effectué hier un échange historique de prisonniers impliquant soixante-dix personnes en tout. Une source gouvernementale ukrainienne a affirmé à des médias que cet échange a concerné 35 prisonniers de chaque pays. Plusieurs détenus d'envergure ont fait partie de l'échange, dont le cinéaste et militant politique Oleg Sentsov, pour lequel la communauté internationale s'est fortement mobilisée. De l'avis de plusieurs observateurs, cet évènement pourrait marquer un premier rapprochement entre les deux pays, après cinq ans de conflit ayant causé plus de 13 000 morts.
L'avion transportant les Ukrainiens a atterri hier en milieu de journée à l'aéroport principal de Kiev où des dizaines de proches et le président Volodymyr Zelensky les ont accueillis sur le tarmac. "Nous avons fait le premier pas (...) Nous devons faire tous les autres pas pour mettre fin à cette horrible guerre", a déclaré le président ukrainien à l'aéroport Boryspil de Kiev.
La télévision d'Etat russe a montré de son côté les détenus russes descendant de l'avion à l'aéroport Vnoukovo de Moscou. Le plus célèbre parmi les prisonniers échangés, Oleg Sentsov, 43 ans, avait été arrêté en 2014 en Crimée après avoir protesté contre l'annexion par la Russie de cette péninsule ukrainienne.
Il a ensuite été condamné à 20 ans dans un camp de la région arctique russe pour préparation d'"attaques terroristes". En échange, l'Ukraine a notamment relâché Volodymyr Tsemakh, 58 ans, un ex-chef militaire des séparatistes pro-russes de l'est de l'Ukraine et témoin clé dans le crash du vol MH17. L'Ukraine a également remis aux Russes Kyrylo Vyshynsky, 52 ans, un journaliste russo-ukrainien de l'agence russe Ria Novosti, arrêté en 2018 à Kiev et inculpé pour "haute trahison" au profit de Moscou.
Pour le président russe Vladimir Poutine, il s'agit d'"un grand pas vers la normalisation des relations" entre les deux pays. Parmi les autres prisonniers figurent 24 marins ukrainiens dont la Russie a capturé les navires au large de la Crimée en novembre 2018 au cours du plus grave affrontement direct entre les deux pays depuis des années. Réagissant à cet événement, l'Allemagne s'est dite optimiste de voir la paix s'installer entre les deux pays.
La chancelière allemande Angela Merkel a qualifié hier de "signe d'espoir" cet échange historique, appelant à poursuivre le travail pour "mettre en œuvre les accords de Minsk". "Cela vaut la peine de continuer à travailler dur pour mettre en œuvre les accords de Minsk.
Le gouvernement fédéral allemand est prêt à le faire", a-t-elle affirmé dans un communiqué diffusé sur twitter par son porte-parole Steffen Seibert. Il s'agit du premier échange de prisonniers de cette envergure entre l'Ukraine et la Russie depuis le début du conflit dans l'est de l'Ukraine en 2014.
L'arrivée au pouvoir à Kiev de M. Zelensky, en poste depuis mai, a facilité quelque peu les relations entre Kiev et Moscou. Un sommet de paix dit de "format de Normandie" et réunissant les chefs d'Etat ukrainien, russe, allemand et français, devrait être organisé ce mois, pour la première fois depuis octobre 2015.

Karim benamar/Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.