Les angles de l'ingérence    Saïd Bouhadja n'est plus    Non-respect de l'échéancier de paiement: Sonelgaz met en garde les abonnés    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Oran: Neuf harraga et trois passeurs arrêtés    Programme de 300 logements sociaux de Aïn El Turck: Un chantier qui traîne depuis presque une décennie    LA CORDE ET LE NŒUD COULANT    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Diego maradona s'èteint à 60 ans    "Les malades sont livrés à eux-mêmes"    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Les instructions de Djerad aux walis    Le gouvernement entretient le suspense    L'hommage de Messi à Maradona    Victimes du terrorisme: la législation algérienne peut constituer une référence pour l'ONU    Autodétermination : les Sahraouis en ont assez d'attendre un "mirage" promis par l'ONU    Importance de coordonner les efforts pour la protection des catégories vulnérables    Le président de l'ARAV présente ses condoléances à la famille du moudjahid Saïd Bouhadja    L'ancien ministre Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Arabie saoudite : Khashoggi avait reçu des menaces avant sa mort, selon un ami    Sport / préparation olympique : 34 athlètes perçoivent des subventions du MJS    Attaque contre une station saoudienne: l'Opep fermement attachée à la stabilité du marché pétrolier    Séisme à Skikda : l'Etat disposé à prendre toutes les mesures pour la prise en charge des sinistrés    Conflit au Tigré : des émissaires africains vont tenter une médiation    PORT D'ANNABA : Exportation de 41000 tonnes de clinker vers Haïti et la République Dominicaine    La RASD appelle l'UA à prendre des mesures plus fermes contre le Maroc    Ligue 1: USMA-ESS, un choc pour lancer la saison    FIFA Best : Les 5 nominés pour le titre d'entraineur de l'année    LDC : Le programme de ce mercredi    Déjà en phase de modernisation    Yacine Mebarki Condamné à un an de prison    Vous parlez au nom de qui ?    Maïssa Bey sur les traces d'Amara Lakhous    Dans le Sud irakien, le narguilé, c'est l'affaire des ébénistes    Des mesures pour faire face à une situation d'urgence    Les banques publiques difficilement vendables    Liberté pour Yacine Mebarki    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    Arabie saoudite : un site d'Aramco touché par un missile    Maroc-Sahara Occidental: «Une reprise des hostilités préméditée»    LA NATURE DU CIEL ET LE POIDS DU COUFFIN    Le tourisme grand perdant    Macron provoque la tempête !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'association El-Fedjer fait appel aux bienfaiteurs
Elle prend en charge 348 cancéreux démunis à Bouira
Publié dans Liberté le 15 - 10 - 2020

Le cancer prend de l'ampleur à Bouira. Les quelques associations qui luttent pour venir en aide aux personnes atteintes de cette maladie sont confrontées à beaucoup de difficultés.
L'association de wilaya "El-Fedjer", sise à Sour El-Ghozlane, qui assure la prise en charge des cancéreux depuis 1999, fait dans la résistance. Les aides dont bénéficient ses 348 malades viennent des dons des bienfaiteurs.
"Depuis sa création, l'association n'a jamais bénéficié de subventions publiques, ni de la wilaya ni de l'APC", a déclaré Gacem Sofiane, président de l'association. Pourtant, les malades viennent de toute la wilaya pour chercher aide et réconfort. Rien que pour cette année, l'association a reçu 48 nouveaux cancéreux. "L'association compte actuellement 348 cancéreux qu'elle prend en charge.
Ce nombre ne reflète pas la réalité. Il peut s'avérer très élevé si l'on compte les malades qui ont les moyens et qui ne font pas appel à l'association. La maladie prend de l'ampleur. Le cancer du sein fait des ravages. Nous recevons des malades de toutes les régions de la wilaya", ajoute M. Gacem.
Il appelle également les hommes d'affaires et les industriels de la wilaya à faire des dons aux associations qui prennent en charge ces malades. "Nous voulons avoir la même considération que les autres associations, notamment sportives, qui bénéficient d'aides et de subventions.
Notre association s'occupe d'une frange vulnérable de la société qui souffre et qui meurt en silence", dit-il. La situation s'est aggravée avec la crise sanitaire de Covid-19. Les malades ont souffert durant la période du confinement. Le médicament qui se faisait rare même avant le confinement était introuvable.
À Bouira, une seule structure, l'EPH Mohamed-Boudiaf, dispose d'un service d'oncologie et il est sous pression. Le nombre de cas à l'échelle de la wilaya a dépassé les 850 malades. Pour un rendez-vous de radiothérapie, les malades doivent attendre deux à trois mois et se déplacer dans une autre wilaya.
Les cancéreux sont contraints d'aller chez le privé quand il s'agit de scanner qu'ils font à chaque rendez-vous avec le médecin. Le scanner de l'EPH Mohamed-Boudiaf ne fonctionne pas faute d'un médecin radiologue.
"Nous avons demandé aux autorités sanitaires de la wilaya d'ouvrir une unité de chimiothérapie à Sour El-Ghozlane pour soulager le service d'oncologie de Bouira qui subit une forte pression. Nous souhaitons aussi l'ouverture d'un centre antidouleur dans la wilaya", a déclaré Gacem Sofiane.

Ali CHERARAK


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.