Inter Milan-Milan AC : Les compositions d'équipes    Ligne ferroviaire Saïda-Tiaret-Tissemsilt : Le projet sera-t-il livré cette année ?    Belmadi s'exprime sur l'avenir de Guardiola avec Man City    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 10ème journée    Charfi répond aux «petits» partis    Attar insiste sur le développement de la pétrochimie    La première session du Cnes «nouveau» se tiendra en février    Aït Ali rencontre les représentants de la filière    Inquiétudes sur l'offre et le prix des viandes    La patrie d'Armstrong et la dignité des peuples : un challenge existentiel    L'Afrique du Sud appelle Biden à annuler la décision de Trump    Rome attend du Caire une collaboration "complète"    Revoilà les manifestations du pain au Soudan    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Huit activistes condamnés à 10 000 DA d'amende    Le ministre de l'Enseignement supérieur chahuté par les étudiants    Report du procès en appel de Zoukh au 6 février    Leknaoui à la rescousse    Isla de retour, forfait de Rebiai    L'Entente face au révélateur Médéen    La rue assaillie par les mécontents    Faible mobilisation des travailleurs    Un mort et trois blessés    "Le rapport Stora est loin de la réalité"    Des gargotes pour les haltes solitaires    Lupin ou la consécration des séries télévisées européennes    Dans un mur de la chapelle, le message attendait depuis 165 ans    Mesures à l'encontre des coupables    Mémoires sur le mouvement syndical algérien    Le monde en bref...    MO Béjaïa : L'ère Karouf a commencé    Des figures historiques oubliées par l'école de la République    Jean-Philippe Ould Aoudia : Mémoire, vérité et réconciliation    CNAS Alger : Appel à la déclaration annuelle des salaires (DAS 2020)    Paroles d'un porte-parole    Culture : Le sociologue Liess Boukraa s'est éteint    Hadjer Ben Boubakeur. Chercheuse en musicologie : «C'était risqué pour le régime algérien de contrecarrer la musique hirakiste»    ANSEJ, JEUNES, EMPLOIS ET PERIMETRES POIGNANTS    «Salaire dérisoire» et «prime Covid-19 non perçue»: Protestation des communaux devant le siège de l'APC    Football - Ligue 1: Duels des extrêmes à Tlemcen et Alger    Constantine: 20 policiers morts du Covid-19 dans la région Est    Examens nationaux: Près de 2 millions d'élèves inscrits via la plateforme du ministère de l'Education    Des histoires à raconter    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    258 nouveaux caset 3 décès en 24 heures    Le nouveau directeur de l'éducation installé    La justice se déjuge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Damerdji "favorable" à un retour limité du public
Championnat de ligue 1
Publié dans Liberté le 03 - 12 - 2020

Le président de la commission médicale de la Fédération algérienne de football (FAF) Dr. Djamel-Eddine Damerdji, s'est dit "favorable" à un retour limité des supporters dans les stades, au moment où le huis clos a été décrété pour endiguer la propagation du coronavirus (Covid-19).
"La question n'est pas d'actualité, mais ça va venir. La décision de rouvrir les mosquées ayant une capacité supérieure à 500 fidèles (à partir de ce mercredi, ndlr) est une bonne nouvelle, dans l'optique d'un retour progressif des supporters dans les stades. Autoriser par exemple 500 personnes à assister à un match dans un grand stade comme celui du 5-Juillet, ne représente aucun risque.
Personnellement, je suis pour le retour du public dans les stades, à condition de respecter avec rigueur la distanciation sociale et les mesures préventives", a indiqué à l'APS le Dr. Damerdji.
"Les gens craignaient pour la reprise du championnat, mais je suis persuadé que la compétition va se jouer dans d'excellentes conditions. La propagation du virus se fait plutôt au niveau des marchés, dans les grandes surfaces. Le football est un milieu sécurisé, avec une limitation à 35 du nombre des personnes autorisées pour chaque club à l'intérieur du stade, avec port de bavette obligatoire", a-t-il ajouté.
D'autre part, le premier responsable de la commission médicale fédérale a révélé la nécessité de revoir le protocole sanitaire, à la lumière de la récente instruction N.21 du 30 novembre 2020, établie par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, relative à la reprise de travail.
"Le ministère de la santé a publié une nouvelle instruction N.21 du 30 novembre 2020, qui stipule que le test PCR n'est pas un critère de guérison, pour fixer les conditions de la reprise du travail, c'est valable aussi pour le football.
Autrement dit, si un joueur est testé positif et qui reste asymptomatique au bout de 10 jours de confinement, sans signes cliniques, il pourra réintégrer son équipe sans passer un autre test. Si des symptômes viendraient à apparaître, il sera bien sûr soumis à une batterie de tests : scanner, PCR, et sérologie", a expliqué Dr. Damerdji.
Avant d'enchaîner sur le même sujet : "Sur la base de cette nouvelle note, je vais écrire un courrier au ministère de la Santé pour revoir le protocole sanitaire mis en place pour les entraînements et la compétition, c'est devenu une obligation et une nécessité absolue pour se mettre à niveau".
Djamel-Eddine Damerdji a d'emblée écarté l'idée de suspendre la compétition, en cas d'éventuelle flambée de cas positifs. "Je ne pense pas que la compétition puisse être suspendue de nouveau, comme ça été le cas en mars dernier. Nous devons bien cohabiter avec le virus, en prenant bien évidemment les mesures nécessaires de protection. L'objectif aujourd'hui est de permettre aux gens de se divertir, même s'ils ne pourront pas assister aux matchs".
R. S.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.