Législatives du 12 juin : Les délais pour le dépôt des dossiers de candidatures prorogés    Décès de la militante Annie Steiner : Zitouni présente ses condoléances à sa famille    Coronavirus: 189 nouveaux cas, 135 guérisons et 9 décès    Tribunal Sidi M'hamed: Saïd Djabelkhir condamné à 3 ans de prison ferme pour offense à l'Islam    Reprise à la hausse des activités du commerce extérieur    Ligue arabe, ONU, UE et UA réclament «un retrait immédiat» des troupes étrangères    Le fils d'Idriss Déby intronisé président de la République    Le Conseil de sécurité face à ses responsabilités    «Contrainte majeure» pour certains, «normale» pour d'autres    La Super Ligue se déballonne, le foot européen doit recoller les morceaux    Le CRB enfonce le CABBA    La JSK y est presque, l'ESS rate le coche    «10 000 patients sont en attente d'une greffe»    Tajine de kefta aux œufs    Que faire pour réguler le marché ?    La première édition du 2 au 5 juillet 2021 aux Ouacifs    Actuculte    FAF : Zetchi passe la main à Amara    RC Kouba : Six mois de suspension pour Ghalem    ARAMA DE RETOUR, NEGHIZ CONTACTE    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Cote d'alerte    Promenade des Sablettes : Campagne de sensibilisation à la sécurité routière    Plus de 600 affaires traitées depuis janvier    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    Grandiose marche nocturne à Akbou    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    768 Logements sociaux électrifiés    Des milliers de travailleurs investissent la rue    La nécessaire coordination    Le challenge de deux présidents    15 quintaux de kif marocain saisis    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    Brèves    La sanglante guerre d'usure des Houthis    L'Algérie ne tombera pas    Les islamistes rêvent de victoire    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trois ouvriers asphyxiés au gaz
Foughala (Biskra)
Publié dans Liberté le 06 - 03 - 2021

Trois ouvriers dont deux d'une même famille, travaillant dans une entreprise spécialisée dans les travaux publics, sont morts, dans la matinée du jeudi 4 mars, dans des circonstances dramatiques.
Les victimes effectuaient des travaux de renouvellement d'un réseau d'assainissement des eaux usées dans la région de Foughala, située à une soixantaine de kilomètres au sud du chef-lieu de la wilaya de Biskra.
En effet, les défunts, Rezig M., son neveu Rezig H., et Djahir H., âgés d'une trentaine d'années, originaires de la localité de Bitam, dans les environs de Barika, wilaya de Batna, ont perdu la vie des suites d'une asphyxie due à l'inhalation de gaz toxiques dans un égout, tandis qu'un quatrième ouvrier a été évacué aux urgences en raison de difficultés respiratoires.
Les corps sans vie ont été déposés à la morgue de l'hôpital Mohamed-Ziouchi de Tolga, indiquent les services de la Protection civile de la wilaya de Biskra. Une enquête a été ouverte par les services de sécurité territorialement compétents, pour élucider avec exactitude les tenants et aboutissants de ce drame qui vient de secouer la région de Foughala, connue pour son calme habituel.
Une source médicale de Biskra insiste sur l'obligation de porter un masque spécial pour effectuer ce genre de travaux avant d'être à l'intérieur des égouts ou des canalisations d'évacuation des eaux usées, qui contiennent des gaz extrêmement toxiques dont l'inhalation est susceptible de provoquer la mort en l'espace de quelques minutes.

H. BAHAMMA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.