Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le pic de la demande fait débat
Consommation mondiale de brut
Publié dans Liberté le 18 - 04 - 2021

La banque américaine Goldman Sachs a estimé, hier, que la consommation globale de brut continuera d'augmenter cette décennie, en raison, essentiellement, de la hausse de la demande en produits pétrochimiques, mais la croissance de la consommation devrait être "anémique" dès 2025. Goldman Sachs se montre plutôt moins pessimiste que le groupe pétrolier britannique British Petroleum qui dit croire fermement à la fin de l'ère de la croissance de la demande de pétrole.
La banque américaine anticipe une bonne croissance de la demande en pétrole jusqu'à 2026, tirée essentiellement par le secteur des transports, mais la frénésie actuelle et future pour les véhicules électriques conduirait à une baisse inéluctable de la consommation de brut par le secteur des transports. Contrairement à BP qui semble trancher déjà la question de la fin de la croissance de la demande en pétrole, les experts de Goldman Sachs, eux, restent prudents et adoptent une posture plutôt attentive, eu égard aux grandes incertitudes qui caractérisent le marché.
La firme britannique avait indiqué l'année dernière que l'ère de la croissance de la demande de pétrole était peut-être déjà terminée, surprenant plus d'un sur une analyse aussi tranchée, alors que l'économie mondiale baignait dans une récession sans précédent des suites du choc pandémique provoqué par la Covid-19. L'Agence international de l'énergie (AIE) est du même avis que les analystes de Goldman Sachs, défendant une vision plus conservatrice sur l'évolution de la consommation de pétrole. L'AIE voit la demande évoluer avec un plateau jusqu'en 2030. Plus récemment, Wood Mackenzie a mis en garde contre les risques "graves" auxquels font face les sociétés pétrolières qui ne se préparent pas ou peu à une transition énergétique accélérée.
Le cabinet de recherche et de conseil dans le domaine de l'énergie s'attend à ce que la consommation de pétrole connaisse un canal baissier dès 2023 si les gouvernements venaient à agir de manière agressive pour réduire les émissions de gaz à effet de serre conformément à l'Accord de Paris sur le climat. Wood Mackenzie vient d'être conforté dans son option par les analystes de Goldman Sachs qui ont estimé, hier, dans une note, que "les politiques gouvernementales conduisant à des gains plus élevés en efficacité énergétique et à une réduction des émissions de carbone ont eu la plus forte incidence sur la demande de transport routier". Pour les années à venir, Goldman Sachs estime que la demande de pétrole sera tirée essentiellement par la pétrochimie, en particulier dans les marchés émergents.
Pour le marchés développés, Goldman Sachs estime que la demande globale de pétrole n'atteindra plus jamais ses niveaux de 2019, soit ceux d'avant le choc pandémique de 2020. Pour les analystes de la banque américaine, la reprise des prix du pétrole précipiterait le pic de la demande globale de pétrole. Un avis que d'autres acteurs influents du secteur pétrolier ne partagent pas forcément, dont le P-DG de Pioneer Natural Resources qui dit croire fermement que la croissance de la demande de pétrole est encore loin d'être terminée et que les combustibles fossiles seront toujours nécessaires. Le patron de Pioneer Natural Resources estime que le pic de la consommation de pétrole ne pourrait intervenir avant 2035.
Ali Titouche


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.