7 ans de prison ferme requis contre Ali Ghediri    Metz : Boulaya fait son retour face au PSG    300 milliards de dinars en deux ans    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    L'ONU très inquiète des expulsions d'Haïtiens par Washington    Une demi-victoire pour Trudeau, réélu mais toujours minoritaire    Quelles prérogatives pour les élus ?    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    15 joueurs déjà engagés    NAÂMA, MOSTAGANEM, RELIZANE , EL-TARF , JIJEL    Un pas vers l'école numérique    1 mort et 14 blessés    Hatab Sarajevo traduit en anglais    Focus sur le cinéma espagnol contemporain    La crédibilité se gagne sur le terrain, pas dans les communiqués de condoléances !    Les prix poursuivent leur hausse    "Le remaniement de l'effectif de la JSK peut être un avantage pour les FAR"    Un stage en Tunisie pour préparer l'Asec Mimosa    Tentative de putsch avortée au Soudan    Le Parlement vote une motion de censure contre le gouvernement    Saïed maintient les mesures d'exception    Inondations et villes bloquées    La forêt, un gisement inexploité    877 employeurs concernés à M'sila    La justice se saisit du dossier    Un sénateur du FFS exige la libération des détenus politiques    Rencontre avec Saïd Boutadjine autour de l'oeuvre katébienne    «Un centre de recherche dédié à la science et à la technologie en projet»    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Quel avenir pour les entreprises publiques ?    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Koeman tire sur ses joueurs    Tebboune tient son engagement    Les paradoxes d'une rentrée    Le gouvernement impulse une nouvelle dynamique    Le retour du FFS    Des partis politiques à la traine    un conseil national du tourisme?    Intense activité pour Lamamra à New York    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Appel à candidatures    Ces chanteuses kabyles qui ont bravé les tabous    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF
LA RENCONTRE COTON-SPORT-JSK AVANCEE À 14H EN PLEIN RAMADHAN
Publié dans Liberté le 20 - 04 - 2021

Comment interpréter ce changement d'horaire subit et inexplicable du fait qu'il s'inscrit en porte-à-faux contre l'éthique sportive ?
Comme prévu, la JSK s'est envolée, hier à 10h du matin, en direction du Cameroun et ce, en prévision du match décisif de la 5e et avant-dernière journée de poules de la CAF contre la formation de Coton-Sport de Garoua, programmé pour demain après-midi au stade Roumdé Adjia.
Forte d'une quarantaine de personnes, la délégation de la JSK était conduite par le président du club, Chérif Mellal, qui, la veille du départ, a exhorté ses joueurs à aborder cette rencontre capitale avec conviction et détermination pour relever un gros défi à Garoua. "J'exige de tous les joueurs de retrousser leurs manches pour ramener un résultat positif de Garoua et augmenter ainsi nos chances de qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la CAF", a déclaré le président Mellal.
Et si la JSK sera privée des services de son milieu de terrain Malik Raïah qui est appelé à purger son second et dernier match de suspension face à Coton-Sport pour reprendre sa place lors du dernier match du 28 avril contre les Zambiens de Napsa-Stars de Lusaka, voilà que le défenseur latéral gauche Walid Bencherifa et l'attaquant et capitaine d'équipe Rezki Hamroune sont incertains pour cette rencontre pour cause de blessures, ce qui risque de compliquer sérieusement la tâche de la formation kabyle.
Mais comme un malheur ne vient jamais seul, voilà que la direction du club kabyle a appris hier, avec stupéfaction, le changement d'horaire de la rencontre Coton-Sport-JSK qui a été curieusement avancée à 14h, alors qu'elle était programmée initialement à 17h et ce, à la même heure que l'autre match du groupe B qui doit opposer les Zambiens de Napsa-Stars aux Marocains de la Renaissance de Berkane et qui a été maintenu à 17h.
Il faut savoir que ça sent le roussi dans cette affaire car, par le passé, la CAF nous a souvent habitués à des rififis de coulisses qui ne datent pas d'aujourd'hui. Sinon comment interpréter ce changement d'horaire subit et inexplicable du fait qu'il s'inscrit en porte-à-faux contre l'éthique sportive. Et pour cause, la JSK est donc sommée de jouer demain après-midi à 14h, où le thermomètre affiche ces jours-ci les 42°, alors que les Marocains de Berkane ont toute latitude de connaître le résultat de l'équipe algérienne pour manœuvrer à leur guise en fin de journée.
Du coup, les dirigeants tout comme les joueurs kabyles s'interrogent et s'inquiètent sur les desseins de ce coup fourré qui risque de porter un sacré coup au moral des poulains de Denis Lavagne. Aux dernières nouvelles, la direction de la JSK aurait décidé d'envoyer, hier, une réclamation au siège de la CAF au Caire mais la réponse est connue d'avance.
En attendant, les Canaris devaient s'adonner hier à une séance de décrassage à leur arrivée en terre camerounaise et devraient profiter, cet après-midi, d'une dernière séance d'entraînement au stade de Garoua, où aura lieu demain la rencontre tant attendue qui sera dirigée par un trio d'arbitres égyptiens mené par le directeur de jeu Mohamed Mansour qui a déjà officié le match de Coupe de la CAF ayant opposé, la saison passée, la JSK aux Soudanais d'Al-Merreikh.

Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.