Suspension partielle et provisoire des activités de lavage-auto à Alger à compter de samedi    Sortie du territoire : Les services de police n'appliquent plus la mesure d'autorisation depuis le 4 juin    Algérie. Des dizaines de personnes arrêtées dans le cadre d'une escalade de la répression contre les militant.e.s    Real : Florentino Perez évoque le cas Raphaël Varane    Espagne : Morata ne supporte plus cette situation    Automobile : L'octroi des premiers agréments reporté    Real - Perez : "La lettre de Zidane ? Il ne l'a pas écrite. Ce n'est pas lui"    L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    L'usage de la langue anglaise renforcé    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    Peu de communication, beaucoup de spéculation    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    Le contrat de Lavagne sera prolongé    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches
ALORS QUE LA SITUATION SANITAIRE EST STABLE à SéTIF
Publié dans Liberté le 12 - 05 - 2021

"Dans la wilaya de Sétif, la situation épidémiologie est stable et n'est pas inquiétante, cependant, il incombe à chacun d'entre nous d'éviter le relâchement afin de ne pas entrer dans une phase critique."
C'est, du moins, ce qu'a indiqué le directeur de la santé et de la population de la wilaya de Sétif, Dehane Abdelhakim, qui a fait le point de la situation épidémiologie relative au coronavirus dans la wilaya.
Tout en rappelant la nécessité de respecter les mesures de prévention, dont le port de la bavette et la distanciation physique en évitant au maximum la promiscuité, le premier responsable du secteur de la santé a révélé que durant les dernières quarante-huit heures, les services sanitaires de la wilaya de Sétif ont enregistré 52 cas confirmés et 45 cas suspects à travers les sept établissements hospitaliers répartis à travers les quatre coins de la wilaya.
Il s'agit de 17 cas confirmés à Sétif, 18 à El-Eulma, 9 à Aïn Azel, à Aïn Oulmène, et un seul cas à Bougaâ qui sont très bien pris en charge aux services dédiés à la Covid-19.
"La maîtrise de la situation doit être sociale et non sanitaire en évitant la promiscuité et les rencontres directes, durant les jours de la fête de l'Aïd El-Fitr. En attendant d'atteindre un grand nombre de personnes qui bénéficieront du vaccin, la prévention reste le meilleur moyen pour faire face au virus", a souligné M. Dehane.
Il a par ailleurs rappelé que la wilaya de Sétif dispose de 511 lits et peut arriver à 822 lits. Le nombre de lits inoccupés actuellement est de 374 lits. Il a aussi rappelé que les opérations de sensibilisation sont menées dans les établissements scolaires tous paliers confondus, les mosquées, les moyens de transport collectif, les espaces commerciaux et autres lieux où il est enregistré un grand flux des citoyens.
S'agissant de vaccin contre le nouveau coronavirus, le responsable a indiqué que la deuxième wilaya de par le nombre d'habitants a déjà bénéficié de 11 810 doses de vaccin, dont 6275 doses d'AstraZeneca, 1750 de Sputnik V et 3785 de Sinovac. Il a aussi annoncé que ses services accuseront incessamment réception de 1800 nouvelles doses de Sinovac et 1600 de Sputnik V.
Pour ce qui est du travail en amont, le directeur de la santé a affirmé que les différentes unité et services dédiés aux enquêtes épidémiologiques ont réalisé plusieurs enquêtes à travers toute la wilaya, dont 28 cités au chef-lieu de wilaya. Il est à noter que la wilaya de Sétif, qui a enregistré durant les deux premières vagues un nombre élevé de personnes atteintes et de morts dus au nouveau coronavirus, avait marqué le pas en matière d'enquêtes épidémiologiques.
Le constat a été fait par la commission multidisciplinaire présidée par Pr Belhocine, dépêchée par Pr Abderrahmane Benbouzid, ministre de la Santé, de la Population et des Réformes hospitalières, qui a, il faut le souligner, fait l'éloge de l'équipe d'épidémiologie de l'EPSP de Aïn Oulmène (une trentaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya).
Pour ce qui est des analyses, M. Dehane a tenu à annoncer qu'en collaboration avec l'agence thématique de recherche en sciences de la santé, il est attendu que Sétif bénéficie d'une enveloppe pour le financement de l'ouverture d'un laboratoire à l'université Ferhat-Abbas (Sétif 1) pour la détection des nouvelles souches (variants du nouveau coronavirus). Ceci permettra à Sétif, en cas de réalisation de ce projet, d'être la deuxième wilaya après Alger à avoir un laboratoire pour la détection des nouvelles souches du coronavirus.

FAOUZI SENOUSSAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.