Covid-19: une réunion extraordinaire se prononcera sur la reprise des cours    Maroc: le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    L'Algérie envoie une 4ème cargaison d'aides humanitaires au Mali    Cour d'Alger: début du procès en appel du général-major à la retraite Ali Ghediri    Covid-19: l'urgence de se faire vacciner réitérée par le Pr Rachid Belhadj    Forte hausse des exportations algériennes en 2021    Une politique difficile à mettre en œuvre    L'information locale au centre des préoccupations    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    Quid des nouveaux statuts de la FAF ?    Le Maroc et le Sénégal passent en quarts de finale    Le journaliste Tarek Aït Seddik n'est plus    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    Quand les plans de l'AEP font défaut    Des enjeux plus grands qu'un sommet    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Le Chabab à une longueur du titre de champion de l'aller    Le gouvernement renonce à la suppression des subventions des carburants    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Participation algérienne à la 53e édition    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Es-Sénia: Le service des cartes grises fermé à cause de la Covid-19    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Jungle/Pub sur Internet ?    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Les APC sans majorité absolue débloquées    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    Cinq éléments de soutien arrêtés    Un challenge au sommet de l'UA    Messi penserait à un retour au Barça    «Le pays est toujours ciblé»    Les preuves du complot    Le temps de l'efficacité    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Algérie-Egypte, l'enjeu de la première place
LES DEUX EQUIPES S'AFFRONTERONT DEMAIN DANS UNE FINALE AVANT L'HEURE
Publié dans Liberté le 06 - 12 - 2021

Les Verts et les Pharaons vont s'affronter, lors de la troisième journée de cette épreuve, dans une finale avant l'heure.
Le groupe D n'a pas connu de surprise concernant les noms des deux sélections qualifiées pour les quarts de finale de la Coupe arabe des nations. Il s'agit de l'Algérie et de l'Egypte, deux favorites en puissance pour la course au sacre final.
Le hasard a voulu que les Verts et les Pharaons s'affrontent, lors de la troisième journée de cette épreuve, dans une finale avant l'heure. L'enjeu est de taille pour les deux équipes avides d'achever la phase de poules à la première place.
Le statut de leader évitera, à coup sûr, à l'une des deux sélections de croiser le Maroc (leader du groupe C) le 12 décembre prochain. Curieusement, l'Algérie de Madjid Bougherra et l'Egypte du Portugais Carlos Queiros comptent six points dans leur compteur.
Comble de l'ironie, les deux nations disposent du même goal-average (+6). La dernière journée s'annonce décisive même s'ils ont réussi à composter leur billet qualificatif aux quarts de finale.
Une égalité parfaite à tout point de vue. La rencontre Algérie-Egypte, prévue demain soir à 20h au stade Al-Janoub, pourrait s'achever sur un résultat nul. Et en cas d'égalité parfaite, le règlement de la Coupe arabe des nations FIFA 2021 prévoit une disposition dans ce cas de figure.
Entré en vigueur le 19 mars dernier suite à son adoption par le conseil de la FIFA le 19 mars 2021, l'article 13, intitulé égalité de points et qualification pour la phase à élimination directe, indique qu'en cas "d'égalité de points et qualification pour la phase à élimination directe, si, dans un même groupe, plusieurs équipes comptent le même nombre de points à l'issue de la phase de groupes, leur classement au sein de leur groupe est déterminé par les critères suivants, dans l'ordre : étape 1 : a) le plus grand nombre de points obtenus après tous les matchs de groupe ; b) la meilleure différence de buts après tous les matchs de groupe ; c) le plus grand nombre de buts marqués après tous les matchs de groupe", précise le règlement, qui indique : "Si, sur la base des trois critères susmentionnés plusieurs équipes sont ex æquo, leur classement est déterminé par d'autres critères, à savoir : d) le plus grand nombre de points obtenus après tous les matchs de groupe par les équipes concernées ; e) la meilleure différence de buts comptabilisée après tous les matchs de groupe par les équipes concernées, f) le plus grand nombre de buts marqués après tous les matchs de groupe par les équipes concernées".
Et en cas d'égalité parfaite, "g) le fair-play sera comptabilisé sur la base des cartons jaunes et rouges reçus lors des matchs de groupe, le calcul s'effectuant comme suit : - premier carton jaune : moins 1 point - deuxième carton jaune/carton rouge indirect : moins 3 points - carton rouge direct : moins 4 points - carton jaune puis carton rouge direct : moins 5 points. Seule une de ces déductions est applicable à un joueur pour un match".
La sélection nationale n'a écopé que de deux cartons jaunes, suivis d'une expulsion lors de la rencontre disputée samedi face au Liban (2-0). L'on se rappelle que Merizegue a commis deux erreurs qui lui ont valu un deuxième carton jaune et une expulsion.
Le calcul fait ressortir un résultat de (- 3) pour les Verts. Il en est de même pour l'Egypte qui comptabilise -3 pour avoir reçu trois cartons jaunes lors des rencontres disputées respectivement face au Liban (1-0) et au Soudan (5-0). Et en cas d'égalité parfaite, la FIFA prévoit un "tirage au sort pour départager" les deux sélections.
C'est dire l'importance du rendez-vous de demain soir où les deux sélections partent à chances égales. Outre l'obligation de gagner, les Verts doivent limiter le maximum de fautes pour éviter de prendre des cartons, qui auront leur pesant d'or lors du décompte final en cas de résultat nul.

Nazim T.
CE QUE PREVOIT LE RÈGLEMENT EN CAS D'EGALITE
■ Egalité de points et qualification pour la phase à élimination directe : si, dans un même groupe, plusieurs équipes comptent le même nombre de points à l'issue de la phase de groupes, leur classement au sein de leur groupe est déterminé par les critères suivants, dans l'ordre :
Etape 1 : a) le plus grand nombre de points obtenus après tous les matchs de groupe ;
b) la meilleure différence de buts après tous les matchs de groupe ; c) le plus grand nombre de buts marqués après tous les matchs de groupe.
Etape 2 : si, sur la base des trois critères susmentionnés, plusieurs équipes sont ex æquo, leur classement est déterminé par d'autres critères, à savoir : d) le plus grand nombre de points obtenus après tous les matchs de groupe par les équipes concernées ;
e) la meilleure différence de buts comptabilisée après tous les matchs de groupe par les équipes concernées ;
f) le plus grand nombre de buts marqués après tous les matchs de groupe par les équipes concernées ;
g) le plus grand nombre de points de fair-play obtenus sur la base des cartons jaunes et rouges reçus lors des matchs de groupe, le calcul s'effectuant comme suit : - premier carton jaune : moins 1 point - deuxième carton jaune/carton rouge indirect : moins 3 points - carton rouge direct : moins 4 points - carton jaune puis carton rouge direct : moins 5 points. Seule une de ces déductions est applicable à un joueur pour un match. L'équipe comptant le plus grand nombre de points est classée première ;
h) un tirage au sort par la FIFA. Dans le cadre de cette deuxième étape, le classement de toutes les équipes concernées est déterminé après application des critères d) à g), dans l'ordre. Ainsi, si un critère permet de départager une équipe mais pas les autres, celles-ci sont classées en fonction du critère suivant, et ainsi de suite. Dans tous les cas, après application d'un critère, l'étape 2 ne reprend pas depuis le début pour départager les équipes restantes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.