Goudjil se réunit avec la délégation parlementaire devant participer aux travaux de la 145e Assemblée de l'UIP    Engrais: la priorité accordée aux échanges inter-arabes    Le Sommet arabe d'Alger sera "exceptionnel" et unificateur des rangs arabes    Plusieurs Etats d'Amérique latine réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Rebiga prend part, mercredi à Tripoli, à la commémoration du 65e anniversaire de la bataille d'Issine    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    Les députés plaident pour l'amélioration du cadre de vie du citoyen    Timimoune: adapter les offres de formation aux exigences du secteur du tourisme    Tabi met en avant "le rôle important" du Conseil d'Etat dans la consolidation des fondements de l'Etat de droit    Versement des tranches relatives à 16 projets cinématographiques estimées à plus de 63 millions DA    Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Un cas psychiatrique!    Défis africains de la COP 27    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Est-ce le déclic?    Deux Palestiniens tués par les sionistes près de Ramallah    Les challenges de 2023    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Belatoui espère un véritable départ    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Trabendisme mental !    Grazie Meloni !    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Omicron, espoir en vue ?
LES SPECIALISTES APPELLENT MALGRE TOUT À LA VIGILANCE
Publié dans Liberté le 01 - 02 - 2022

La hausse fulgurante des contaminations au variant Omicron signifie-t-elle pour autant que le Delta meurtrier est en voie de disparition ? Les avis des experts restent partagés.
Dans un communiqué rendu public, l'Institut Pasteur d'Algérie a indiqué que les séquençages effectués pour la détection des différents variants du Sars-COV-2 ont montré, à la date du 28 janvier, que la courbe des contaminations au variant Omicron avait continué son augmentation exponentielle pour atteindre 93% des virus circulant contre 7% pour le Delta, essentiellement enregistrés dans les services de réanimation des hôpitaux.
Des données qui font miroir à la situation dans le monde, puisque des chiffres indiquent qu'Omicron représente 94% des virus circulant à travers la planète.
La hausse fulgurante des contaminations à Omicron signifie-t-elle pour autant que le variant meurtrier est en voie de disparition ? "Aucune donnée actuelle ne peut laisser dire qu'un variant déjà apparu ne peut resurgir", affirme Nesrine Maharzi, docteur en recherche biologique (expertise biologie moléculaire et cellulaire, immunologie, virologie et recherche clinique) installée en France.
La scientifique, qui reconnaît que les indicateurs actuels peuvent laisser croire que l'humanité se dirige vers une immunité collective liée au nombre massif d'infections au variant Omicron, avertit cependant contre l'erreur de croire à une sortie de crise immédiate : "Ce virus nous a prouvé qu'il est en perpétuelle évolution et que l'anticipation de ses nouveau variants reste une chose non acquise. Seule une veille internationale permettra de faire une analyse de risques et estimer l'évolution de cette pandémie ou la fin de la circulation du virus."
Dans cette optique, le Dr Maharzi évoque plusieurs scénarios plausibles qui s'articuleraient autour de l'apparition de trois variants possibles : très transmissible mais encore moins sévère ; un variant se rapprochant des variants antérieurs en termes de sévérité ; un variant d'échappement au vaccin.
"Il faudra que les autorités sanitaires envisagent des possibilités différentes de l'évolution de la pandémie, mais surtout anticipent les différentes orientations possibles", ajoute la scientifique, qui préconise une évaluation de l'état d'immunité collective naturelle et post-vaccinale et sa durée, le renforcement des dispositifs de détection de potentiels nouveaux variants pour en mesurer les effets et agir en conséquence, et l'évaluation de la circulation du virus dans tous les pays, notamment ceux à ressources limitées et peu vaccinés.
Si Nesrine Maharzi concède que la hausse des contaminations à Omicron est une bonne nouvelle, elle insiste sur la vigilance : "La forte transmission du variant a permis à une grande partie de la population d'être naturellement immunisée mais il reste que nous ne savons pas comment la situation va évoluer."

S. OULD ALI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.