Vaste mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Le FFS "fidèle à son esprit nationaliste et patriotique"    Un mémorandum d'entente sur les concertations politiques algéro-thaïlandaises    Les efforts de l'Algérie visant l'unification des rangs arabes et palestiniens soutenus    Renforcer et diversifier l'investissement touristique pour la promotion du tourisme    Salon de l'habitat: le Reverse Engineering, une source d'innovation    APN: chaud débat en perspective    Zineb El Mili inhumée au cimetière de Sidi Yahia à Alger    Réception de 2,5 millions de doses de vaccin    Mise en service de plusieurs structures sanitaires à Chlef    Tlemcen: Ilham Mekliti lauréate du concours du 14e Salon des arts plastiques    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    A quand une rencontre Président-Maires ?    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    LA VIE... ET LE RESTE    Tensions accrues au Sahel    Des «lignes rouges» tracées    Du bon et du moins bon    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Maguire, c'est désastreux    Une aubaine pour les cimentiers    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Tebboune reçoit l'Ambassadeur du Ghana    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un virage décisif
COUPE DE LA CAF Aujourd'hui à16h à Kumasi : Ashanti Kotoko-JS Kabylie
Publié dans Liberté le 13 - 09 - 2008

Après quatre jours de préparation, de concentration et surtout d'acclimatation à Kumasi, la JS Kabylie s'apprête à affronter, cet après-midi à 16h (heure algérienne), la redoutable formation d'Ashanti Kotoko pour le compte de la 3e journée des poules de la Coupe de la CAF. C'est là une mission très difficile pour la formation kabyle qui devrait faire face à l'attaque mitrailleuse de l'Ashanti et ce, dans des conditions de jeu très pénibles car les dirigeants ghanéens ont décidé de programmer ce match-choc en beau milieu d'après-midi où le soleil tape fort alors que les joueurs algériens risquent en outre de souffrir énormément des effets du Ramadhan.
C'est quand même là une véritable ruse de guerre dans la mesure où le stade Baba-Yara de Kumasi qui doit abriter cette belle affiche est doté d'un excellent système d'éclairage qui a si bien fonctionné lors de la dernière CAN 2008 et qui a même abrité mercredi soir une rencontre de championnat en… nocturne ! C'est dire que les Ghanéens veulent mettre tous les atouts possibles de leur côté pour battre à tout prix une équipe de la JSK qui a souvent triomphé des équipes ghanéennes que ce soit les Hearts of oak d'Accra, l'Ashanti Goldfields d'Obuasi ou encore ce même Kotoko que les Canaris connaissent parfaitement bien pour l'avoir plusieurs fois éliminé dans les différentes compétitions africaines. Après avoir été battus lors de la première journée à Sousse par l'Etoile du Sahel, le grand favori du groupe (2-0), la formation ghanéenne s'est ressaisie à Kumasi face aux Soudanais d'Al-Merrikh (1-0) et semble décidée à continuer sur sa lancée pour postuler pour le précieux billet qualificatif pour la finale de l'épreuve. C'est pratiquement le même cas de figure pour la JSK qui a déjà trébuché à Khartoum ( 3-1) mais qui a relevé la tête devant les Tunisiens de Sousse (1-0) et qui ne veut pas lâcher prise afin de rester aussi en lice pour la course vers le podium, surtout lorsqu'on rappellera que le premier de chacun des deux groupes sera qualifié directement pour la finale de cette Coupe de la CAF au niveau très relevé cette année. Certes, les Ghanéens de Kotoko, qui sont habituellement intraitables à domicile, sont donnés favoris pour ce match surtout qu'ils ne jeûnent pas et qu'ils seront portés littéralement par 50 000 supporters enthousiastes, mais il faut bien admettre que la JSK aura certainement à cœur d'effacer son dernier revers en déplacement à Khartoum où elle était handicapée, rappelons-le, par de nombreuses absences de marque tels que Meftah, Ouznadji et surtout les deux défenseurs maliens Demba et Coulibaly qui forment une véritable tour de contrôle infranchissable au sein de l'arrière-garde kabyle. C'est vrai que l'on regrettera aussi les absences de Berremla et Oussalah suspendus tout comme la “désertion” du Béninois Wassiou mais gageons que l'opération commando enclenchée par le nouveau coach Younès Ifticen au tempérament de feu bien connu fera tout pour sortir indemne cet après-midi du Baba-Yara Stadium car un bon résultat à Kumasi pourrait aiguiser l'appétit des Canaris qui auront l'avantage de recevoir coup sur coup ce même Ashanti Kotoko dans une semaine à peine soit le 21 septembre puis Al-Merrikh de Khartoum le 3 octobre à Tizi-Ouzou et ce, avant de se déplacer à Sousse pour le compte de la dernière journée. N'est-ce pas que la JSK misera gros cet après-midi à Kumasi à condition que l'arbitrage, ce facteur tant redouté par la formation kabyle, soit réellement à la hauteur de cette belle fête du football africain.
M. H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.