Les chances d'accéder à une ère nouvelle sont certaines    Il a promis un staff gouvernemental jeune Quelle composition alignera Tebboune ?    Il annonce sa retraite politique Ali Benflis jette l'éponge !    Quel devenir pour le FLN et le RND ?    Ali Benflis annonce sonretrait définitifde la scènepolitique    En attendant l'avis du Conseil constitutionnel    Loi de finances 2020 : Quelle place pour les entreprises ?    L'APOCE met en garde contre une énorme baisse du pouvoir d'achat : Baisse de 70% des ventes des produits alimentaires et recul de 30% des activités ...    Classement 2019 des pays africains selon l'indice de développement humain du PNUD L'Algérie à la 3ème place en Afrique    Hausse de l'euro face au dinar    Royaume-Uni Des perspectives sombres pour Julian Assange ? L'image libérale de Boris Johnson n'est qu'un leurre    Donald Trump : "Notre problème n'est pas la Chine, c'est la Réserve fédérale !"    Brexit : Les constructeurs automobiles étrangers risquent de déserter le Royaume-Uni    Mondial des clubs: Monterrey et Al-Hilal en demi-finales    Angleterre (17e journée): Liverpool assure en championnat avant le Mondial des clubs    Coupe arabe/MCA-Al-Quwa Al-Jawiya: Le "Doyen" vise les quarts sur fond de crise    Tourisme thermal à Mila : Un bon créneau pour investir    Deux étudiantes arrêtées    Mers Eddadjadj à Zemmouri Marine: Un site archéologique à revaloriser    Paris : Une place porte désormais le nom de la chanteuse de raï Cheikha Rimitti    Real Madrid-Valence : Les compositions d'équipes    LA FRANCE COINCEE PAR LE NOUVEAU PRESIDENT ALGERIEN : Les temps de Papon sont révolus !    La préservation du mausolée royal Imedghassèn, responsabilité de tous    Liban : consultations parlementaires lundi pour choisir un nouveau Premier ministre    SIDI BEL ABBES : 942 infractions et retrait de 492 permis de conduire    LA WILAYA A ECHAPPE A UNE FORTE PRESSION DURANT L'ETE GRACE AU MAO : Gaspillage d'eau potable à Mascara    SOVAC dément avoir été suspendu par Volkswagen    LOGEMENTS LPA A ORAN : La longue attente des souscripteurs    Mohamed Yamani annonce son retrait du mouvement sportif national    L'épilogue, ce lundi !    Le mouvement associatif s'impatiente et interpelle le P/APW    Arrestation de 2 dealers recherchés à El Kala    Cake aux thon et câpres    Boris Johnson veut faire le Brexit et rassembler le pays    Quelque 5 000 fonctionnaires régularisés    Pas de grands changements en décembre    ACTUCULT    Projet de traduction de plusieurs textes de la littérature populaire    Des souverains et chefs d'Etat félicitent le président élu Tebboune    Entre 4 et 6 nouveaux cas d'hépatite A chaque jour: L'hygiène et l'eau des colporteurs pointés du doigt    Dialogue, constitution, loi électorale: Tebboune dévoile ses priorités    L'Algérien Ryad Mahrez dans le Top 10 des joueurs africains les mieux payés    Inscription de la musique gnaoua    Une statue de Ramsès II retrouvée près de Memphis    Publication de trois décrets présidentiels validant des contrats d'exploitation    La Russie s'exprime sur l'éléction de Tebboune    OPPO annonce le lancement de smartphones 5G au premier trimestre 2020    Littérature : Parution :    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Corps et Mouvements», l'Espaco rouvre ses portes
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 10 - 2018

Du 11 au 20 Juillet 2018 juste avant sa fermeture pour repos, l'espace contemporain situé à El-Achour, plus précisément à Oued Terfa, s'est fait le vœu d'entrer de plain-pied dans la proposition d'actions artistiques alternatives, avec en appoint des actions de mécénat qui prennent leur source dans de nombreuses actions artistiques d'envergure.
De nombreux débats se sont crées autour de la chose artistique, des ventes dédicaces d'ouvrages divers, ainsi de nombreuses formations de haut niveau en esthétique, histoire de l'art et analyse d'œuvre ont étés proposées par ce centre d'art contemporain qui fait office aussi de grande galerie qui donne la possibilité des artistes confirmés et à des artistes en devenir de se mouvoir dans les cimaises d'un espace quasi unique en Algérie. C'est ainsi que dans cet ordre d'idée, sur les frais de madame Sadat Cherifi, la résidence «Corps & Mouvements» a été sans nul doute un bel assemblage réunissant un octet d'artistes multidisciplinaires issus des beaux arts et autodidactes, qui sont invités à aborder plusieurs axes de réflexions sur l'esthétique du corps et le mouvement via la danse, grâce à une démarche créative à travers différentes explorations de médiums artistiques comme le dessin, la peinture, la photo ainsi que l'art vidéo.
Cet exercice de travail mis en place par et pour des artistes à donné l'opportunité de croiser les pratiques, de mêler les approches disciplinaires et de déplier les possibilités qu'offre le corps dans un médium artistique avec la finalité d'exposer le résultat de ces approches diverses dans une exposition collective in-vivo. Le groupe d'artistes assez homogène emmené par la plasticienne en devenir Ratiba Aït Chafaa n'a pas manqué de trouver ses marques entre artistes éclairés comme Djamel Matari, designer et photographe qui a beaucoup travaillé sur le corps et le mouvement, créant ainsi à travers la photo et la vidéo une œuvre très spécifique par son esthétique et sa force.
Ce workshop est un espace de rencontres et d'échanges nourri par la confrontation d'idées avec la pratique artistique. Kheireddine Khaldoun, réalisateur et photographe a aussi par le travail de longue haleine qu'il a proposé, donné à son travail une grande production toute en pertinence par une installation très originale. C'est aussi par une œuvre très très surprenante qu'Abderahmane Merine a produit du sens dans son installation «médico-artistique» qui nous a intégrés dans une virée absolument conceptuelle, très recherchée. Cet artiste fait partie des tenants de la figuration libre qui ne dédaigne absolument pas les recherches approfondies dans l'art conceptuel algérien. Avec Nasma Bouda jeune artiste à la fougue bien établie, le travail de recherche sur la peinture s'est avéré bien intéressant par un talent inné de la composition, de la pose éclairée de couleurs et d'émulation dans ses propositions plastique, l'étudiante en arts plastiques promet encore de belles années de création.
L'artiste invité, autodidacte de sa condition, Abderahmane Cheref, marqué par son talent artistique intégré dans ce que l'on pourrait appeler de la figuration libre, nous a un peu laissés sur notre faim dans ses questions techniques, mais le reste promet de belles futures images, ce sera comme les travaux très «classiques» de la semi abstraction virevoltante de l'étudiant en art plastique Ali Yamani qui, de par ses verts, ses rouges, ses jaunes flamboyants livrés sur un lit tournoyant de touches a aussi des choses à dire.
On notera que la grande chorégraphe Messaouda Idami a mis à disposition quelques-uns de ses étudiants, danseurs chorégraphes au service de ce workshop, assez timide dans l'ensemble, mais qui n'a pas manqué de créer le déclic de quelques vocations bien senties. Rouvert depuis peu, l'Espaco propose de très belles expositions d'arts contemporain d'artistes d'aujourd'hui, c'est d'ailleurs le générique de la prochaine exposition qui aura lieu le 18 octobre et qui réunira par l'entreprise du curateur Mustapha Orif, les plasticiens émérites, Salah Malek, Zoubir Hellal, Mustapha Nedjaï, et Arezki Larbi.
Pour l'instant, le Centre propose des cours d'histoire de l'art, d'esthétique et d'analyse d'œuvre ainsi que pour les enfants des cours de dessin et de musique, entre piano et guitare. L'Espaco est dans cette optique un espace alternatif qui serait un antidote contre toutes les violences ambiantes, un remontant contre la tristesse chronique qui caractérise nos longues journées. La culture au service de tous, pour toutes nos catharsis, les portes sont grandes ouvertes, entrée gratuite !
Espaco, Espace contemporain, Résidence CMB, 196 Oued Terfa, El- Achour, entrée libre,


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.