Victimes du terrorisme: la législation algérienne peut constituer une référence pour l'ONU    L'hommage de Messi à Maradona    Autodétermination : les Sahraouis en ont assez d'attendre un "mirage" promis par l'ONU    Le président de l'ARAV présente ses condoléances à la famille du moudjahid Saïd Bouhadja    Importance de coordonner les efforts pour la protection des catégories vulnérables    L'ancien ministre Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Arabie saoudite : Khashoggi avait reçu des menaces avant sa mort, selon un ami    Attaque contre une station saoudienne: l'Opep fermement attachée à la stabilité du marché pétrolier    Sport / préparation olympique : 34 athlètes perçoivent des subventions du MJS    Conflit au Tigré : des émissaires africains vont tenter une médiation    Séisme à Skikda : l'Etat disposé à prendre toutes les mesures pour la prise en charge des sinistrés    PORT D'ANNABA : Exportation de 41000 tonnes de clinker vers Haïti et la République Dominicaine    Sabri Boukadoum fait le ménage au MAE    KHENCHELA : Raccordement "prochain" de 450 foyers au réseau de gaz    Projet de loi sur la lutte contre l'enlèvement: des membres du Conseil de la nation saluent la teneur du texte    MASCARA : Deux arrestations et saisie d'hallucinogènes    La RASD appelle l'UA à prendre des mesures plus fermes contre le Maroc    Ligue 1: USMA-ESS, un choc pour lancer la saison    Le DGSN évoque avec l'ambassadeur suisse la coopération dans les domaines de police    FIFA Best : Les 5 nominés pour le titre d'entraineur de l'année    LDC : Le programme de ce mercredi    La FAF soutiendra le candidat sud-africain    Numérisation en cours    Déjà en phase de modernisation    Un scooter propre et innovant    Yacine Mebarki Condamné à un an de prison    «Nous jouerons le haut du tableau»    Des marchés couverts désertés par les commerçants et la clientèle    Covid-19 : tout sur les tests de dépistage    Vous parlez au nom de qui ?    Maïssa Bey sur les traces d'Amara Lakhous    Dans le Sud irakien, le narguilé, c'est l'affaire des ébénistes    Les banques publiques difficilement vendables    Renvoi du verdict au 8 décembre prochain    Des mesures pour faire face à une situation d'urgence    Liberté pour Yacine Mebarki    Le sujet qui fâche    Le Mouloudia d'Alger à pied d'œuvre au Bénin    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    Tlemcen: Un projet pour sécuriser l'alimentation en eau    Bouira: Assainissement du foncier industriel : 109 lots récupérés    Arabie saoudite : un site d'Aramco touché par un missile    Maroc-Sahara Occidental: «Une reprise des hostilités préméditée»    Pénurie de Lovenox: Le ministre accuse l'automédication    LA NATURE DU CIEL ET LE POIDS DU COUFFIN    La DGSN rappellel'obligation du port du masque en voiture    Le tourisme grand perdant    Macron provoque la tempête !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rassemblement contre la hausse des frais d'inscription des étudiants étrangers
Publié dans La Nouvelle République le 27 - 11 - 2018

Un rassemblement sera organisé samedi prochain à Paris pour protester contre la hausse des frais d'inscription à l'université des étudiants étrangers en France, a-t-on appris dimanche auprès du milieu universitaire.
Plusieurs syndicats et organisations universitaires comptent se mobiliser contre cette décision annoncée le 19 novembre par le Premier ministre Edouard Philippe et qui a suscité une vive réaction auprès d'universitaires et de politiques l'ayant qualifiée de «discriminatoire» et de «xénophobe». Quatorze associations d'étudiants étrangers et l'Union nationale des étudiants de France (Unef) ont exigé, dans une tribune, «l'abandon de cette mesure» et appelé à des rassemblements le 1er décembre, place du Panthéon à Paris et dans d'autres villes. Une pétition a été lancée sur "change.org" (une plateforme pour le changement) qui a dépassé lundi les 160 000 signatures.
«Avec des frais d'inscription aussi élevés, qui s'ajouteraient à l'ensemble des coûts déjà très élevés que nous devons payer (coût du dépôt de dossier à campus France, 75 à 200 euros en fonction des pays pour le test de français, 79 à 269 euros pour le timbre fiscal nécessaire au titre de séjour, 90 euros pour la CVEC, logement, transport prix des manuels ), je n'aurais jamais pu venir étudier en France !», ont écrit les initiateurs de cette pétition. Le Premier ministre a annoncé que, pour l'année 2019, les étudiants étrangers, ne résidant pas dans l'espace économique européen (EEE), devront désormais s'acquitter, pour les frais d'inscription à l'université française, de 2 770 euros pour la licence au lieu de 170 euros et 3 770 euros pour le master au lieu de 243 euros.
Pour les associations estudiantines et l'Unef, cette «très forte» augmentation des frais d'inscription des étudiants issus de pays ne faisant pas partie de l'Union européenne «consacre la volonté du gouvernement français de trier les jeunes qui auront accès à l'Enseignement supérieur en France», soulignant que le gouvernement français, par cette mesure, «ne cherche en réalité qu'un seul type d'étudiants : ceux ou celles issues de famille aisées ayant les moyens de payer». Les associations et le syndicat demandent, afin de faciliter l'arrivée en France des étudiants étrangers, la gratuité de la procédure d'obtention du titre de séjour étudiant en supprimant le coût du timbre fiscal et la mise en oeuvre du titre pluriannuel de séjour dans l'ensemble des préfectures.
Ils réclament également la suppression des exigences de justificatifs d'hébergement et financiers nécessaires à l'obtention d'un titre de séjour pour les étudiants étrangers. Parmi les signataires de cette tribune figurent, entre autres, l'Union des étudiants algériens de France (UEAF), ECAF (Etudiants et cadres algériens de France), la FESSEF (Fédération des étudiants et stagiaires sénégalais de France), l'UEVF (Union des étudiants vietnamiens en France), l'ADEM (Association des diplômés et étudiants maliens) et l'ADEEF (Association des étudiants égyptiens de France).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.