Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Conférence Opep+ : une véritable opportunité pour réaliser la stabilité du marché pétrolier    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Lourd impact financier pour Air Algérie    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Saïd Debladji en ouverture
Publié dans La Nouvelle République le 04 - 04 - 2019

Ifru Design a pris ses marques le 14 février dernier par une exposition-rencontre qui a été placée sous le parrainage du peintre mostaganemois Saïd Debladji. Ce dernier trône avec six peintures et un petit dyptique sur les cimaises de cet espace à la petite surface mais à l'ambition géante de devenir, un lieu de vie artistique qui compte dans la panthéon de la scène de la capitale.
Dès le seuil franchi, un code couleur, le vert, le blanc, et l'accueil d'une charmante hôtesse, elle est plasticienne, directrice artistique du lieu, Amel Bara. Fatma N'soumer n'est pas bien loin, elle laisse ici modestement la place à «Isfru», qui entre la lumière du soleil et les ombres obscures des cavernes était dédiée en tant que déesse, aussi Vesta berbère les soldats et les commerçants entre l'antique Cirta.
Le vert et le blanc ne nous font pas oublier le rouge flamboyant qui orne le sourire de la mystérieuse Amel Bara, aménagiste, designer, esthète, la majorité de son temps, qui a donné le nom de cette galerie-agence pluridisciplinaire qui a choisi la différence, l'alternative d'un nouvel espace dédié à la création et au conseil. Ici, on trouve des objets artistiques originaux à la vente sur un côté, solidarité oblige en destination du mouvement associatif pour les enfants qui ont un souci de santé, là juste près de nous, des sculptures en pierre du sympathique sculpteur Younes Boutrif de Hadjeret ennous qui, paradoxalement, semble venu du lointain temps des tailleurs de pierre préhistorique et qui oppose à nos regards une humanité top-sympathie. Beaucoup de couleur, des sièges «habillés» des plus beaux patchworks, s'asseoir ici devient un voyage intra artistique, une expérience plastique très originale.
Cette galerie ressemble en fait à sa promotrice, colorée, accueillante, chaleureuse, et fortement humaniste. On aura aussi reconnu les pièces devenues incontournables des céramistes de l'atelier Soupçon d'Art qui continuent à faire des merveilles dans cette petite caverne nouvelle née dans la floraison d'une année nouvelle. Sans nul doute un vœu d'amour et de partage en cette journée froide de la Saint-Valentin, rien n'est gratuit en fait, c'était semble t-il un vœu pieux d'installer sans complexe la rencontre au fil du temps et au fil de toutes les amours, tant-mieux, quand femme veut !!! «Isfru design» accueille donc quelques grandes pistes esthétiques de l'artiste Debladji qui semble encore se chercher dans des notes colorées puisque ici nouvelles. Il propose aux regards une série de pièces assez remuantes qui plongent leurs instruments dans une modernité exploratrice de formes à la volonté novatrice, espérons juste que notre ami peintre ne se perde pas dans les dédales de ces formes tonitruantes et quelque peu abruptes pour le public lambda.
Qu'à cela ne tienne, «Isfru Design» propose plus au public, les œuvres sont uniques et se veulent représentatives de la scène artistique actuelle par l'entremise d'artistes connus, et de jeunes créateurs en devenir avec en appoint un site internet qui appuie cette volonté d'encourager les designers, les photographes, les sculpteurs, vidéastes, mais aussi l'artisanat d'art et même, la littérature avec des recueils de poésie, rencontres et ventes-dédicace d'ouvrages divers liés à la thématique culturelle. Il est dit dans le texte présentatif que : «Dans une volonté de démocratisation, notre objectif sera de mener l'Art à la rencontre de son public, sans distinction d'âge ou de milieux socioculturel, ifru-design, ambitionne d'éveiller la curiosité, de susciter des vocations et d'initier des collections ; ainsi le plaisir d'acquérir une œuvre sera à la portée de tous.»
Une belle déclaration en destination du public avec des belles propositions esthétiques de bon aloi qui veilleront à mettre dans les mains de tous, le maximum de sens et de beauté. Sans oublier aussi que «Ifru-Design» est aussi une agence de conseil en aménagement intérieur, architecture intérieure, Home-Staging, décoration intérieur qui met son savoir-faire professionnel au service de toutes les demandes. Originalité en sus, un fourgon, un van, ennuyeux les équipes de créatifs d'Ifru seront là pour vous ouvrir les portes de la nature sauvage et de la liberté pour vous le customiser et l'aménager en camping-car. «Ifru-design» ne compte pas en rester là, la légende semble se réaliser et peut-être que l'égérie «Ifru» joue son rôle et tiendra sa mission dans le tangible le plus assuré. La visite est permise en entrée libre tous les jours de la semaine, c'est donc au boulevard Krim Belkacem.
Galerie d'art et d'artisanat «Ifru-design», agence d'archietcture intérieure, conseils, 139 boulevard Krim Belkacem, Télémly, Alger, entrée libre, renseignements au 0663 57 49 69, email : [email protected], site : www.ifru.design.com


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.