Les nouveaux membres de la CRTF installés hier    Covid-19: des sociétés d'assurance font un don à la PCH    Projet de musée dédié au costume traditionnel    Tebboune adresse une instruction aux membres du gouvernement et aux responsables des corps de sécurité    Le manque de médecins gynécologues, justifié par leur choix du secteur privé    ANP: installation du commandant de l'Ecole d'application de la reconnaissance    Décès de Abdelmadjid Merdaci: le Président Tebboune présente ses condoléances    Rezig préside une réunion sur la promotion des exportations de services    Le développement des zones d'ombre passe par la promotion de leurs habitants    Le comité de village de Tighilt-Mahmoud perpétue les valeurs de "Tajmaat"    Décès du sociologue et historien Abdelmadjid Merdaci    Le Président opère un mouvement partiel dans le corps diplomatique    Des intellectuels appellent à la libération des détenus politiques et d'opinion    OPEP+: le JMMC confiant dans les perspectives d'évolution du marché pétrolier    Khaled Drareni emprisonné : la liberté d'expression condamnée à Alger.    Abderrahmane Hammad prend ses fonctions à la tête du Comité olympique et sportif algérien    Le dernier délai fixé au 5 octobre    Neghiz plaide la cause de Mebarakou    Recours introduit pour la sanction de Mellal    Régime sec    Les souscripteurs de l'AADL dans l'expectative    13,4 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire et de protection, selon l'ONU    Fin des épreuves aujourd'hui    13 décès et 232 nouveaux cas en 24 heures    76 harragas interceptés en 24 heures    75 permis de chasse délivrés    Le Bébête Show, version élections US    Le chef des ex-Farc confesse «haïr» son organisation pour les atrocités commises    Révision constitutionnelle: L'Initiative des forces nationales de réforme appelle à une "large" participation au débat et au vote    La renaissance de Mohammed Dib, le Simorgh    Le 11 septembre oublié ?    Des critères de diversité pour la catégorie «meilleur film» aux Oscars    Crise syrienne : Trump reconnaît avoir envisagé d'«éliminer» Al Assad    Tizi Ouzou : Les distributeurs de lait saisissent les autorités    La France regrette que le gouvernement ne soit toujours pas formé    CORONA, l'ennemi sans nom    La fille des Aurès    Les non-dits    Mahrez a repris les entraînements    Vers l'abolition du règlement de Dublin sur les demandes d'asile    La traditionnelle nouba de la rentrée de Lila Borsali passe au virtuel    La Protection civile dresse son bilan: Plus de 7 millions d'estivants et 7 noyades depuis le 15 août    Détournement, dilapidation de deniers publics...: 8 ans de prison pour Ould-Abbès et 4 pour Barkat    USM Bel-Abbès: Les supporters réclament une société nationale    Paix et subterfuges    Au boulot, citoyens !    Le Président Tebboune honore un engagement fondamental    Le procès en appel de Mahieddine Tahkout reporté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ultime dérogation pour Cherif El Ouezzani, le CA au box des accusés
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 09 - 2019

L'entraineur en chef du MC Oran, Si Tahar Cherif El Ouezzani et les membres de son staff technique ont bénéficié d'une ultime dérogation de la part de la Ligue de football professionnel (LFP) pour pouvoir prendre place sur le banc de touche à l'occasion de la réception du MC Alger, en match avancé de la 5e journée du championnat de Ligue 1, a-t-on appris auprès du club oranais.
Cherif El Ouezzani et ses assistants risquent d'être interdits de diriger leurs poulains du banc de touche à partir de la prochaine journée si leur situation administrative n'est pas réglée, a-t-on prévenu de même source. Le champion d'Afrique avec la sélection algérienne en 1990 et ses assistants ne disposent toujours pas de contrats, condition sine qua non pour obtenir leurs licences, précise-t-on, imputant la responsabilité aux membres du Conseil d'administration (CA) du MCO qui tardent à établir les documents en question. Intronisé au poste de directeur général du club phare de la capitale de l'Ouest du pays et responsable technique de l'équipe première aussi cet été, Cherif El Ouezzani n'a jamais été le choix privilégié des actionnaires de cette formation, mais plutôt celui des autorités locales. Sans président depuis la démission d'Ahmed Belhadj dit ‘'Baba'' peu après la fin de l'exercice passé pendant lequel l'équipe a failli rétrograder, le MCO est toujours secoué par une crise administrative difficile à dépasser en raison des interminables conflits prévalant entre les membres de son CA, déplore-t-on dans les milieux de ce club. Et si Cherif El Ouezzani, en sa qualité de directeur général, a réussi à établir des licences à ses joueurs, la régularisation de sa situation administration, ainsi que celle de ses adjoints, est du ressort du CA qui a fait jusque-là, la sourde oreille aux différentes demandes dans ce sens de l'entraineur. Le coach a même menacé dernièrement de jeter l'éponge si cette situation perdure, surtout qu'au niveau de la LFP l'on n'est pas prêt à lui délivrer d'autres dérogations en vue des prochaines journées, affirme-t-on encore. Malgré ses nombreux problèmes, le MCO a réussi un départ honorable en championnat en parvenant à engranger sept points sur douze possibles. L'équipe reste toutefois sur une défaite, la première cette saison, de son déplacement à Aïn M'lila, mercredi passé dans le cadre de la quatrième journée.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.