L'Algérie saura relever tous les défis auxquels elle fait face et s'en sortira plus forte    L'état de santé du président n'est pas inquiétant    Le procès de Zoukh, l'ex-wali d'Alger, reporté au 17 novembre    Les produits pétroliers disponibles durant les fêtes d'El Mawlid Ennabaoui et du 1er novembre    287 nouveaux cas en Algérie    Djerad inaugure la 1re Conférence nationale sur l'oeuvre de Malek Bennabi    Zetchi évasif sur la question du deuxième mandat    LDC: Le Real arrache un nul inespéré à Gladbach    Sahara occidental/Minurso: réunion mercredi du Conseil de sécurité    Sahara occidental : l'ONU doit obliger le Maroc à fermer la brèche illégale à El-Guerguerat    Arkab: le projet d'amendement de la Constitution "jette les fondements d'une économie productive diversifiée"    L'amendement de la Constitution, un moyen de réaliser les objectifs ambitieux pour les enfants de l'Algérie    Campagne: appel à voter pour le changement et l'édification de l'Algérie nouvelle    Projet d'amendement de la Constitution : le référendum, une opportunité pour tracer les contours de l'Algérie nouvelle    Sélection algérienne: "Le contrat de Belmadi a déjà été prolongé"    Qualifications CAN-2021 (4e j.): des arbitres soudanais pour Zimbabwe - Algérie    Covid-19: 287 nouveaux cas, 171 guérisons et 9 décès    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès de l'ex-wali Zoukh au 17 novembre    Nouveau rassemblement de soutien à Khaled Drareni    LE GENERAL CHANEGRIHA AFFIRME : ‘'L'Algérie sortira gagnante''    CELEBRATION DU MAWLID ENNABAWI : Appel au strict respect des mesures préventives    BECHAR : Tentative de suicide par immolation    FETE DE LA REVOLUTION :La journée du dimanche prochain chômée et payée    LES ELEVEURS SONT EXCEDES : Hausse des prix de l'aliment de bétail à Mostaganem    Economie d'énergie : nécessité d'un nouveau mode de consommation du citoyen    Les arabes, les musulmans et la vie sans camembert Président    Le gardien Donnarumma positif au Covid-19    Rahmoun Yazid en renfort    Une caravane médicale au profit des populations nomades    Le 10 novembre, dernier délai pour le dépôt des demandes de licences    Le procès de Karim Tabbou reporté au 16 novembre    Actucult    Risque de covid-19 : Regroupements dangereux des parents devant les écoles    Village le plus propre de Béjaïa : «A Aguemoune Nat Amar, nous avons toujours été propres et organisés»    Le système politique algérien, formation et évolution (1954-2020) : Bonnes feuilles    Reprise des négociations tripartites aujourd'hui    La comptabilité analytique au sein des entreprises en vue d'assuer l'accès aux marchés extérieurs    Une troisième tentative de cessez-le-feu vole en éclats    BMS Corona    L'hôpital Nedjma d'Oran équipé de 14 lits de réanimation    L'ENCRE ET L'HISTOIRE    ES Sétif: La stabilité enfin payante ?    Une majorité de Soudanais contre la normalisation avec Israël    Mascara: Des terres agricoles non exploitées seront récupérées    Bouira: Apprendre à reconnaître les «fake news»    Choc inévitable ?    Tlemcen: L'Institut français relance ses activités    Tiaret: La radio locale souffle sa 22e bougie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





À la découverte de la wilaya
Publié dans La Nouvelle République le 21 - 10 - 2019

Médéa est une wilaya qui marie la beauté de la nature de l'Atlas tellien, la chaleur du climat des régions steppiques et certains aspects du Sahara. C'est aussi une wilaya qui offre au visiteur l'opportunité d'apprécier de merveilleux paysages qui le fascineront tout le long de son itinéraire à travers ses espaces. Médéa dispose de potentialités touristiques riches et diversifiées, incomparables par rapport aux autres villes voisines.
C'est une ville qui marie la beauté de la nature de l'Atlas tellien, la chaleur du climat des régions steppiques et certains aspects du Sahara. C'est aussi une ville qui offre au visiteur l'opportunité d'apprécier de merveilleux paysages qui le fascineront tout le long de son itinéraire à travers ses espaces. La première surprise qu'il découvrira seront les splendides gorges de la Chiffa, aux montagnes superbement couvertes de forêts perpétuellement verdoyantes. Ces monts hébergent un grand nombre de variétés d'animaux sauvages, en plus de ses fameuses cascades et de ses ruisseaux prenant source aux sommets des montagnes à la suite de la fonte des neiges. Dans leur ruissellement, ces eaux composent des mélodies dont seul le génie de la nature détient le secret. Ces mélodies deviennent d'autant plus belles lorsqu'elles se conjuguent avec les chants des oiseaux souhaitant la bienvenue aux visiteurs. Leur curiosité ne peut que s'aiguiser et les inciter à poursuivre leur chemin à la découverte de toutes les facettes de cette ville dont la beauté est envoûtante.
Le patrimoine forestier que renferme la wilaya de Médéa constitue l'un de ses principaux atouts touristiques. Il faut savoir que les forêts couvrent une superficie évaluée à 161 885 ha et qu'elles gardent leur verdure durant toute l'année. Elles constituent ainsi le poumon et l'oxygène qui donnent à cette wilaya une particularité touristique hautement appréciable en termes de tourisme de montagne, de chasse, de découverte et de campement. La forêt de Tamezguida est l'une des plus grandes de la wilaya de Médéa dont la superficie est estimée à 1 390 ha. La plupart de ses arbres sont le pin d'Alep, le chêne-liège et le chêne vert. Cette forêt se distingue par sa beauté exceptionnelle où se mélange la verdure de sa végétation au bleu du ciel que les rayons du soleil, à la couleur de l'or, transforment en tableaux de peinture d'une splendeur inégalée de part ses couleurs fascinantes. Ces images merveilleuses augmentent de beauté lorsque la neige vient recouvrir les reliefs d'un burnous d'une blancheur éblouissante. Devant un tel panorama, c'est une autre facette autrement plus admirable que nous offre la nature hivernale.
Le branchage des arbres pliant sous le poids de la neige produit des images extrêmement belles, donnant ainsi à la région un habit parmi les meilleurs habits d'apparat. Cette nature offre un espace véritablement idéal aux sports d'hiver en général et au ski en particulier. La région connaît une affluence appréciable de touristes tant locaux qu'étrangers. Ils en font leur destination préférée pour la simple raison qu'elle leur offre l'air pur, la beauté de la nature et le calme, tous ces facteurs permettant un repos moral et physique. Le visiteur y passera des moments de détente et de joie inoubliables.
En plus de la forêt de Tamezguida, n'oublions pas celle de Berrouaghia, dont la superficie est estimée à 2 487 ha, et celle de Tablat, qui n'a rien à envier en beauté à celle de Tamezguida. Le champ est également largement ouvert à l'investissement dans le domaine du tourisme pour la réalisation de complexes touristiques, de centres de repos et de camps familiaux, sans compter la possibilité d'exploiter le liège. Les repères historiques et culturels renforcent également les potentialités touristiques dont regorge Médéa qui offre au touriste l'occasion d'assouvir sa curiosité à travers les différentes facettes des civilisations et des actes de bravoure et d'héroïsme qu'a connus la région.
Ce sont tous ces secrets que préservent bien jalousement les murs, les ruines et les vestiges que l'on retrouve à travers toute la wilaya. Tout cela constitue des atouts indéniables au service du tourisme et qui nous appellent à leur rendre visite, car l'authenticité et le caractère séculaire de cette wilaya tirent leur essence du concept qui signifie que son présent se perpétue à travers l'âme du passé. La wilaya de Médéa dispose d'une série d'infrastructures d'hébergement et d'hôtellerie garantissant tout le confort nécessaire à leurs clients durant leur séjour. Elles leur offrent d'excellentes vues, soit sur la ville ou sur la nature. Parmi ces hôtels figure l'hôtel M'sallah, un établissement trois étoiles doté de 46 chambres comprenant au total 100 lits, ainsi que l'hôtel Marhaba qui se trouve à Ksar El-Boukhari. Ce dernier, qui est de deux étoiles, compte 35 chambres offrant une capacité d'accueil de 100 lits. Il y a aussi l'hôtel Mongorno de Berrouaghia, un quatre étoiles doté de 46 chambres et 100 couverts.
En plus de ces hôtels classés, nous retrouvons de nombreux autres, à savoir l'hôtel Hanafi de Médéa, l'hôtel d'Orient de Médéa, l'hôtel d'Alger de Médéa, l'hôtel Ravin bleu et l'hôtel El-Andalous de Berrouaghia. Médéa dispose de près de 70 restaurants aux menus variés ainsi que 243 restaurants spécialisés dans la cuisine traditionnelle propre à la ville de Médéa. En plus de tous ces établissements d'hébergement et de restauration, Médéa compte également d'autres infrastructures qui répondent aux besoins de toutes les catégories de touristes, le but étant de satisfaire leurs demandes pour qu'ils puissent passer des moments agréables et revenir la revisiter chaque fois que l'occasion s'y prête. La station thermale Hammam Essalihine est l'un des plus importants hammams thermaux de la wilaya de Médéa. Se trouvant près de Berrouaghia et à 30 km de Médéa, il s'alimente en eaux thermales à partir de cinq sources, à raison d'un débit de 3 litres à la seconde.
La chaleur de ses eaux naturelles atteint la température de 41°C à la sortie de la source. La composition chimique des eaux de Hammam Essalihine est d'un intérêt thérapeutique certain, notamment pour les maladies de la peau et celles respiratoires ainsi que le traitement du foi et de l'estomac. Avec cette particularité, Hammam Essalihine est un atout considérable que détient le secteur du tourisme thérapeutique dans la wilaya de Médéa, à condition de mettre les moyens nécessaires à sa réhabilitation, en le dotant notamment des meilleurs équipements sanitaires et des infrastructures hôtelières pour attirer les amateurs des stations thermales désireux de passer des moments de traitement et de convalescence agréables et intéressantes.
Une zone d'investissement et d'expansion touristique. Dans l'espoir de développer le tourisme et d'attirer des investisseurs étrangers et nationaux dans ce domaine, la wilaya de Médéa a réservé des zones d'expansion touristique regorgeant d'immenses potentialités, en mesure de recevoir de grands projets touristiques. La wilaya de Médéa dispose de neuf zones d'extension touristique qui se répartissent entre Tamezguida, Ouled Antar, Ben-chicao, Tibhirine, El Fernane, deux bassins, El Hamdania, Kaf Lakhdar et Boughezoul. Il s'agit d'espaces où il est prévu de réaliser des hôtels, des centres de repos, des centres de vacances et autres infrastructures touristiques. La beauté naturelle de ces zones mérite qu'on y organise des randonnées touristiques pour visiter le parc national de Chréa et les grottes montagneuses.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.