Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Conférence Opep+ : une véritable opportunité pour réaliser la stabilité du marché pétrolier    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Lourd impact financier pour Air Algérie    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zidane r?pond aux critiques
Publié dans La Nouvelle République le 12 - 11 - 2008

Attaqué par Jérôme Rothen, Emmanuel Petit, par la FFF et dans une biographie, Zidane a décidé de mettre les choses au point. Il sait qu'il ne peut pas plaire à tout le monde, mais refuse «la malhonnêteté».
Zinedine Zidane ne s'exprime pas souvent, mais quand il le fait, ça peut faire mal. L'ancien milieu de terrain de l'équipe de France a souvent été critiqué ces derniers temps. Ses deux ex-coéquipiers Emmanuel Petit et Jérôme Rothen avaient d'abord profité de leur biographie pour égratigner l'icône. Puis c'est la biographie non autorisée «Zidane, une vie secrète» de Besma Lahouri» qui avait créé la polémique, (une partie des manuscrits avait mystérieusement disparu). Enfin, sa participation au «lobbying France-98» en faveur de Didier Deschamps à la tête des Bleus n'avait pas plu à tout le monde.
Zinedine Zidane a donc choisi de répondre, via son site Internet, lors d'un entretien réalisé le 13 octobre dernier. «Vu qu'on ne me voit pas trop, et que je ne parle pas beaucoup, les gens parlent pour moi. Et en plus, c'est toujours déplacé. Ce n'est jamais quelque chose de très sympa. (…) Il faut remettre la vérité et les choses en place. On n'empêchera jamais les gens de parler, mais dire des bêtises ou des mensonges, c'est grave», commence Zizou.
Première cible de Zidane, la biographie non autorisée : «Ce bouquin est rempli d'incompréhensions. (...) Surtout, ne l'achetez pas». Deuxième ouvrage à en prendre pour son grade, celui de Jérôme Rothen. Le joueur du PSG avait raconté que Zidane l'avait insulté, sans s'excuser ensuite, lors d'un Monaco-Real Madrid. «Il va dire que je l'ai insulté, moi je dis que je ne l'ai pas fait. Ce qui est embêtant avec Rothen, c'est que j'ai essayé de l'avoir au téléphone. Pas pour lui mettre la pression, car il n'y a pas de «clan Zidane» comme j'ai pu le lire. Quand je prends mon téléphone, c'est pour m'expliquer. Mais là avec Rothen, pas de réponse». Emmanuel Petit avait critiqué le côté «foot-business» symbolisé par Zidane. L'ancien numéro 10 n'a pas vraiment apprécié. «Il aurait pu le dire avant, mais non, il attend de sortir son livre, et bien sûr, il parle de Zidane. Car Zidane, ça fait vendre. Je lui ai laissé mon numéro en lui demandant de m'appeler le lendemain. Il me dit pas de problème, mais après, plus de nouvelles. J'appelle ça de la malhonnêteté». Enfin Zinedine Zidane se défend d'avoir participé à un lobbying «France-98» en faveur de Didier Deschamps. «Il n'y a pas de clan France 98. J'avais juste envie de prendre la parole à un moment donné quand on m'a demandé ce que je pensais de l'équipe de France». Sur le terrain, Zidane a parfois répondu aux provocations (Materrazzi en sait quelque chose…) Il semblerait qu'il n'ait pas beaucoup changé en raccrochant les crampons…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.