L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Alger et l'équation africaine    "Le Monde" apporte de nouveaux éléments confirmant l'implication du Maroc    La course au titre s'intensifie    Une autre journée riche en échec !    Messaoudi creuse l'écart en tête    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    L'urgence de numériser le secteur de la santé    Deux femmes retrouvées calcinées dans leur domicile    Le deux poids, deux mesures de Paris    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Retrouvailles inédites Alassane Ouattara-Laurent Gbagbo    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    La chanteuse franco-algérienne Lolo Zouaï interprète son nouveau single dans la série Ctrl de Vevo    Henri Vernes, père de l'aventurier Bob Morane    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    Fermeture des plages et des lieux de détente    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sidi Bel-Abbès - Manque d'oxygène : le pire évité de justesse    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Grandiose mobilisation à Tizi Ouzou    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    La Champions League s'éloigne    Une feuille de route pour la Tunisie    Si seulement on avait écouté le professeur    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



61 restaurants de solidarité à travers la wilaya: Plus de 10.000 repas chauds servis chaque jour
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 06 - 2016


Quelque 110.000 repas chauds ont été servis aux personnes dans le besoin et aux gens de passage durant les 15 premiers jours du mois sacré à travers les espaces consacrés aux actions de solidarité. Durant la même période près de 45.000 repas ont été emportés. Au total, plus de 10.000 repas chauds sont servis chaque jour. 61 restaurants de solidarité ont été ouverts à travers la wilaya d'Oran pour offrir des repas d'El Iftar (rupture du jeûne) au profit des personnes nécessiteuses et aux gens de passage durant le mois de ramadhan, ont indiqué des responsables du secteur de l'action sociale (DAS) de la wilaya. Pas moins de 1.421 bénévoles ont été mobilisés pour assurer l'encadrement de ces structures de solidarité ouvertes à travers les communes de la wilaya et au niveau des principaux carrefours. La DAS d'Oran a précisé, par ailleurs, que dans le cadre de l'opération de distribution de colis alimentaires au profit des familles démunies, 99.163 familles nécessiteuses ont bénéficié de cette opération de solidarité. En effet, le mois sacré de ramadhan est une période à part, synonyme de miséricorde, de partage et de piété. Durant le mois du jeûne, des personnes dans le besoin, des sans domicile fixe (SDF), ou bien des voyageurs de passage, sont confrontés à un véritable souci, celui de trouver un endroit où se restaurer et rompre ainsi une journée de jeûne. Comme chaque année, des restaurants de la Rahma ouvrent un peu partout, gérés par des bénévoles, pour servir un plat chaud aux personnes nécessiteuses. Pour répondre à la forte demande, le Croissant rouge d'Oran a élaboré un programme de solidarité en faveur des démunis à l'occasion du mois sacré de Ramadhan. Le CRA d'Oran a ouvert 4 restaurants à Oran, Essénia Bethioua et Ain turck. Pour la ville d'Oran, le CRA a ouvert un restaurant au niveau de la crèche « El Moustakbal » à Miramar. Selon M. Benmoussa président du Croissant rouge de la wilaya d'Oran, durant les 15 premiers jours du mois sacré « près de 5.400 repas ont été servis à table et près de 2.000 autres ont été emportés ». Principalement, ces restos sont destinés aux démunis et autres sans-abri. Cependant, une autre catégorie de visiteurs fréquentent de plus en plus ces endroits : des salariés, retraités, femmes, étudiants. Avec la dégradation du pouvoir d'achat, même les familles de classe moyenne n'hésitent pas à recourir à ces espaces pour s'y approvisionner. Le restaurant Errahma ouvert par le CRA chaque ramadan à Miramar mérite d'être cité pour les efforts fournis par une équipe de jeunes volontaires. Avec des menus complets, ce resto affiche complet bien avant la rupture du jeûne. La particularité du CR A d'Oran est le dévouement de ses membres, tous bénévoles, qui ont fourni le meilleur ftour possible aux nécessiteux, voyageurs, étrangers et surtout les SDF et malades mentaux.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.