Ce qui s'est réellement passé devant l'APC    Ouyahia appelle à la mobilisation pour la réélection du Président Bouteflika    Sonelgaz parvient à réduire sa dette à 60 milliards de dinars    Partenariat dans les domaines des ports secs et des produits «halal»    L'ouverture à l'extérieur de l'université algérienne est inéluctable    François Regis-Legrier : «La bataille d'Hajin était une défaite stratégique»    11e Festival national des arts et de la créativité    Le taux de raccordement en eau potable a atteint 99,37 %    Sept personnes sauvées in extremis d'une mort certaine    Célébration du centenaire du défunt Farid Ali    Prochaine création d'un orchestre amazigh    Salon national de la photographie à Aïn Témouchent    Deux suspects arrêtés    L'armée renouvelle son soutien au président maduro    Sommet tripartite sur la Syrie : "Nous nous rapprochons de plus en plus du règlement du conflit"    Ligue des champions d'Afrique : Le CSC depuis hier en Egypte    Coupe d'Algérie (1/4 de finale aller) : L'USM Annaba et le NA Hussein-Dey prennent option    Afrique/Europe : Feghouli et Bennacer retenus dans le onze type africain de la semaine    Amara Benyounes victime d'une "fake news"    Réunion des partis de l'opposition    Journée technique sur la modernisation des banques : Les financements bancaires devraient s'orienter davantage vers les PME    Bedoui depuis Djelfa : "L'avenir de l'Algérie n'est pas tributaire d'un rendez-vous électoral"    À Bechar : La problématique d'eau potable en voie de résolution    En un an, la facture a presque doublé    Karl Lagerfeld tire sa révérence Virginie Viard succède au "Kaiser" chez Chanel    Sommet de l'opposition pour une candidature unique.. Des tractations laborieuses    Rencontre Benghabrit-syndicats.. Une voie «sans issue»    Hockey sur gazon.. Nécessité d'accompagner les formateurs de demain    Trafic de stupéfiants.. Plusieurs individus sous les verrous    Dernière roue de la charrette…    Il dit pouvoir diriger des missiles en direction de l'Amérique.. Poutine met en garde Washington    LOGEMENT SOCIAL : 2 millions de bénéficiaires ne paient pas leurs redevances    Braquage de Boumerdès : 4 convoyeurs de fonds arrêtés    PRESIDENTIELLE 2019 : Ouyahia exhorte ses partisans à voter Bouteflika    Le sénateur démocrate Bernie Sanders annonce sa candidature pour 2020    Le Gambien Bakary Gassama au sifflet    Les présidents de l'ASAM et l'O Médéa suspendus    Aux actionnaires de valider le passage sous Hyproc    Varsovie attend des excuses d'Israël    Rachid Mokhtari publie La Guerre d'Algérie dans le roman français    L'Orchestre symphonique de la ville d'Oran donne son premier concert    L'éclipse    Trois médailles, dont une en or, pour l'Algérie    Les acquis enregistrés grâce à l'unité et la détermination du peuple sahraoui    La Ligue arabe condamne les prélèvements par l'occupant israélien sur les revenus d'impôts palestiniens    Une cache contenant des armes et des munitions découverte à Tamanrasset    Formation professionnelle : Réception de 40 nouveaux établissements pour la rentrée de février    Projection de "Maintenant, ils peuvent venir"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oran: 15 ans de prison pour des trafiquants de cocaïne
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 11 - 2018

Le tribunal criminel de première instance d'Oran a condamné, dimanche, quatre personnes à des peine comprises entre 5 ans de prison et 15 ans de réclusion criminelle, et acquitté deux autres accusés, dans le cadre d'un procès portant sur le trafic de cocaïne.
Les faits de cette affaire impliquant le narcotrafiquant, aujourd'hui réfugié au Maroc, K. Bilal, dit Bilal Ey-Ey, dont le nom a été cité dans l'affaire des 81 kilogrammes de cocaïne découvertes par des pêcheurs près des îles Habibas, remontent à septembre 2016 quand les services de sécurité arrêtent un suspect en possession d'un kilogramme de poudre blanche. Ainsi pris en flagrant délit, l'homme indique avoir acquis la cocaïne auprès de Bilal Ey-Ey mais nie toute activité criminelle : c'est pour ma consommation personnelle, dira-t-il aux enquêteurs.
Son interpellation conduira à l'arrestation de cinq autres personnes, dont une femme, suspectées d'appartenir à un réseau de trafic de drogue. Après instruction, tous les six seront inculpées d'importation, possession et mise en vente de stupéfiants. A la barre, le principal suspect réitérera les déclarations faites précédemment, à savoir qu'il a effectivement acheté la cocaïne auprès de Bilal Ey-Ey mais qu'il ne comptait pas en faire commerce. Les autres mis en cause nieront également une quelconque implication dans une activité de narcotrafic et jureront être de simples consommateurs de cocaïne.Dans son réquisitoire, le représentant du ministère public affirmera que les preuves établissent clairement la culpabilité des accusés et requerra 20 ans de réclusion criminelle contre chacun.
A l'exception de l'avocat de O. Menouar qui sollicitera les circonstances atténuantes pour son client, qu'il qualifiera de victime du baron qui a su exploiter son addiction à la cocaïne, les autres avocats de la défense plaideront l'acquittement de leurs mandants, arguant du fait que ce sont de simples consommateurs et non pas des trafiquants de drogue.
Après délibérations, le tribunal prononcera deux condamnations à 15 de réclusion criminelle, une peine de 8 ans, une autre de 5 ans et acquittera deux mis en cause.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.