Crise politique et dialogue national: Une liste et des couacs     22ème vendredi de protestation: «Pas de dialogue sans la libération des détenus d'opinion»    Affaires Haddad et Tahkout: Ghoul en prison, Zoukh sous contrôle judiciaire    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Sénégal 0 - Algérie 1: Héroïques jusqu'au bout    Analyse - Un cocktail à l'algérienne    Comment ils ont joué    Bac: un taux de réussite de 49,06%    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Edition du 20/07/2019    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Le «Hirak» se hisse au sommet de l'Afrique des peuples !    6.800 agents et 25 laboratoires en alerte    Position du Collectif de la société civile du dialogue national    Le peuple tient le cap    Dix personnes incarcérées    Un intérêt soutenu pour la filière blé    Le groupe Sonelgaz accompagnera le programme national    Plusieurs vétérinaires pour le contrôle de la vente et de l'abattage    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Les téléspectateurs toujours emballés    Lancement de la 2e phase qualificative    Le casse-tête des médecins spécialistes    Entre satisfactions et défaillances…    Un diplomate turc tué à Erbil    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ORAN : Démantèlement d'un réseau de trafic de véhicules    PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La protection de l'environnement en question
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 06 - 2019

  L'environnement pourrait-il devenir un créneau porteur en matière d'investissement et donc de création d'entités économiques de récupération et recyclage ? Autrement, une économie propre, créatrice d'emploi et de valeur ajoutée ? C'est l'appel lancé par le wali de Tébessa lors de la célébration de la Journée mondiale de l'Environnement, sous le mot d'ordre «lutte contre la pollution de l'air» à travers les initiatives individuelles ou collectives, pour la protection du milieu environnemental, notamment parmi les jeunes promoteurs de projets. Le chef de l'exécutif de la wilaya a insisté sur l'exécution des programmes inscrits au titre la préservation de l'environnement, en coordination avec les autres secteurs. En instruisant la direction de l'Environnement à préparer une séance de travail sur ce dossier sensible avec les P/APC, les associations activant dans le créneau, les représentants des comités de quartiers.
La lutte contre le phénomène de la désertification qui affecte près de 30% de la superficie globale de la wilaya, mais aussi la lutte contre la pollution de l'air et des sols, dans l'environnement des sites miniers. La dégradation de la qualité de l'air fait courir des risques de santé publique pour plusieurs milliers de personnes habitant à proximité des gisements à ciel ouvert de fer et de phosphate, à Ouenza, Boukhadra ou encore Bir El Ater.
Dorénavant il est impératif de soumettre tout projet d'investissement à l'étude de faisabilité, en tenant compte des paramètres et des impacts sur le milieu. La préservation de l'environnement est aussi une question de culture, d'un apprentissage de longue haleine, dont la famille et l'école sont le socle. Où sont ces clubs verts initiés dans certains établissements éducatifs ou de formation ? Sont-ils encore en activité ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.