Le pas à ne pas franchir    Chlef: La CNAS veut améliorer ses prestations    MO Béjaïa: Club en quête d'assainissement    Meilleurs joueurs africains (1ère partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Covid-19: Des chiffres inquiétants    L'Aïd et une épine dans le pied    «Un peu prématuré pour en parler», selon la Commission de la fetwa: Plaidoyer pour l'annulation du sacrifice de l'Aïd El-Adha    5 Juillet 1962 - 5 Juillet 2020 - 58ème anniversaire de l'indépendance nationale: La grande fête    L'Emir Abdelkader : « Un guerrier, un homme d'Etat, un apôtre de la paix »    Nouvelles approches sur les crimes de «la Main rouge» contre les Algériens    L'Algérie exportera 50 millions de gants vers l'Espagne    Les journalistes indésirables dans la salle d'audience    Un jour sur la plage    Qui veut dénaturer Le Rocher Noir de Boumerdès ?    Marche de la diaspora algérienne à Montréal    L'infrangible lien...    L'Algérie passe dans une catégorie à revenu inférieure    Vu à Alger    Covid-19: le personnel soignant appelés à fédérer ses efforts pour endiguer la pandémie    430 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    Boubaghla, un symbole de bravoure et de résistance face à l'occupation française    Accidents de la circulation : 10 morts et 357 blessés en 48 heures    L'UE ne reconnait pas la marocanité du Sahara Occidental    Skikda: "la récupération du crâne du chahid Bensaâd, permettra d'enseigner l'Histoire aux nouvelles générations"    Le nouveau tsar    Djerad préside une cérémonie de remise des clefs à 1.000 bénéficiaires de logements AADL à Baba Hassen    2 navires de Sonatrach mis sous séquestre    LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.    Le Mali à la croisée des chemins    Ce que risquent l'Algérie, le Maroc et le Rwanda    Le bilan s'alourdit à 89 morts    Le chef du gouvernement tiendra-t-il le coup ?    La Corée du Nord contre tout assouplissement «prématuré» du confinement    Le Président proroge de trois mois le recours à l'armée pour la mise en œuvre du confinement    Un geste d'apaisement qui en appelle d'autres    Les martyrs sont de retour    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Les clubs de la Ligue 1 ont cumulé un déficit estimé à 1 000 milliards de centimes    Zidane ne souhaite pas un départ de Messi du Barça    Mohyiddine Kerrache signe pour quatre ans    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Brèves    Chanegriha: le rapatriement des crânes des résistants, un complément aux fondements de la souveraineté nationale    Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant    JSMB : Nacer Yahiaoui n'est plus    Mouloudia d'Alger : La direction fustige la FAF    Poésie. Agarruj Yeffren de Mohamed Said Gaci : Un trésor caché    L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un deuxième décès, universités, écoles et crèches fermées: Alerte générale pour faire face au coronavirus
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 14 - 03 - 2020

Les autorités publiques semblent prendre très au sérieux la propagation du coronavirus dans notre pays après le décès de deux personnes à Boufarik (Blida) et l'apparition de certains foyers, notamment à Tizi Ouzou, Skikda et Souk-Ahras.
Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé en effet de passer directement à la phase 3 du programme de lutte contre le virus qui consiste à atténuer les effets de l'épidémie en fermant notamment universités et écoles.
A cet effet, les vacances de printemps, prévues le 19 mars, ont été avancées d'une semaine dans tous les établissements scolaires et éducatifs des trois cycles d'enseignement, a annoncé jeudi le ministère de l'Education nationale dans un communiqué.
«En application de la décision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, portant fermeture des établissements éducatifs à partir de jeudi 12 mars 2020 jusqu'à la fin des vacances de printemps, comme mesure préventive contre la propagation du coronavirus (Covid-19), le ministère de l'Education nationale annonce que les vacances de printemps, prévues le 19 mars, seront avancées d'une semaine, soit jeudi 12 mars 2020, et ce dans tous les établissements scolaires et éducatifs des trois cycles d'enseignement», précise le communiqué. Les vacances de printemps prendront fin le dimanche 05 avril.
Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé également dans le même sillage, la suspension des cours dans les établissements universitaires à partir de jeudi 12 mars.
«En application de la décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune portant fermeture des écoles, universités, établissements d'enseignement et de formation professionnels comme mesure préventive contre la propagation du coronavirus (Covid-19), le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique informe la famille universitaire de la suspension des cours dans les établissements universitaires, à l'exception des facultés où se déroulent les examens de rattrapage, et ce à partir de jeudi 12 mars 2020 jusqu'à la fin des vacances de printemps prévue le 5 avril 2020», a indiqué un communiqué du ministère.
Des mesures préventives dans les mosquées pour éviter la propagation du coronavirus sont également prises. A ce sujet, le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a fait état, jeudi, de mesures préventives à travers toutes les mosquées pour éviter la propagation du coronavirus, en application des décisions du président de la République et des orientations du Premier ministre.
Dans une déclaration à la presse au siège de son département, M. Belmahdi a précisé que la tutelle avait pris toutes les mesures nécessaires pour éviter la propagation du coronavirus en instruisant les directeurs de wilayas, et par extension les imams, d'accourcir au maximum le prêche de la prière de demain vendredi», en abordant le thème des mesures préventives et l'importance de l'hygiène et des ablutions.
De surcroît, ces mesures s'inscrivent dans le cadre du système sanitaire préventif mis en place en Algérie, au moment où la pandémie du coronavirus prend des proportions alarmantes dans certains pays et l'apparition de nombre de cas au niveau national. A ce propos, le ministre des Affaires religieuses a instruit les imams de se focaliser sur ces mesures à chaque fois qu'ils ont à affronter le public, avec comme priorité d'éviter de se serrer la main ou de s'embrasser car «n'étant pas une obligation». De même qu'il a invité les malades chroniques de s'abstenir de se rendre aux mosquées et de consulter les services spécialisés en cas de symptômes manifestés du Covid-19. De son coté «le président de l'APN, Slimane Chenine, a décidé jeudi, en concertation avec les membres du bureau, de reporter les activités programmées les jours à venir en plénière à une date ultérieure comme mesure préventive contre la propagation du coronavirus», a précisé le communiqué de la chambre basse du Parlement.
Deux personnes décédées et 26 infections confirmées
Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a enregistré, jeudi soir, deux nouveaux cas confirmés de coronavirus, dont un décès, portant le nombre total d'infections à 26 cas et le décès de 2 personnes au total. Il s'agit du décès d'une personne âgée de 55 ans et de la contamination d'une dame après son retour de France, actuellement hospitalisée à l'hôpital de Skikda, présentant un état de santé stable. A préciser que 10 patients ont quitté les hôpitaux de Boufarik et de Mascara après confirmation de leur guérison. Le ministère de la Santé affirme que «l'enquête épidémiologique est toujours en cours afin d'identifier les sujets contacts», rappelant que «le dispositif de veille et d'alerte mis en place par le ministère de la Santé demeure en vigueur et la mobilisation des équipes de santé reste à son plus haut niveau». En outre, le chef de service des maladies infectieuses à l'EHS de Boufarik, Dr Mohamed Yousfi, a fait savoir jeudi que le patient décédé du coronavirus (Covid-19) était âgé de 67 ans, issu de la même famille de Blida et souffrait de plusieurs maladies chroniques. Lors d'une conférence de presse animée avec d'autres médecins de l'établissement hospitalier, Dr Yousfi a précisé que le second patient décédé du coronavirus souffrait de plusieurs maladies chroniques (cardiovasculaire et hypertension artérielle). Il a relevé que le cas avait été confirmé positif suite aux analyses réalisées à son admission à l'hôpital. Les médecins ont tenu à souligner que la propagation du coronavirus en Algérie était due à des cas «importés». Il appellent les citoyens désirant se rendre aux pays touchés largement par l'épidémie à «reporter leurs voyages et aux membres de la communauté qui y sont établis de reporter leurs visites familiales en Algérie, sauf en cas de nécessité impérieuse». De son côté, le directeur général de l'Institut national de santé publique (INSP), Dr Lyes Rahal, a appelé à l'intensification des efforts médicaux et à la réunion de tous les moyens nécessaires pour faire face à cette pandémie. Il rappellera l'importance de respecter les règles d'hygiène et les mesures de prévention, et d'éviter les rassemblements dans les espaces publics.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.