Relizane : le camp de Ammi Moussa...haut lieu de torture de l'armée française    Tortures: pratiques barbares et inhumaines de l'armée coloniale française    Lounis Ait Menguellet célèbre la Journée de l'Afrique avec des artistes du monde entier    Report de la CAN-2021 : Le Cameroun tranchera en septembre    ES Sétif : Des contentieux en suspens…    Coronavirus: plus de 5,5 millions de cas déclarés dans le monde    Le PPE fustige la politique de la Commission européenne    Territoires : Non Autonomes L'Eucoco rappelle le droit des peuples à l'autodétermination    Le FLN et le RND tiennent leur conclave ce week-end    "Le texte empile contradictions et ambiguïtés"    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La piste Zeghba se dessine    La France déploie plusieurs vols entre Alger et Paris    "La santé du citoyen est notre préoccupation majeure"    Une célébration sans saveur à Mascara    Le patron de l'AIE se dit optimiste    Sonatrach bousculée en Europe    Le Sahel s'enfonce dans la crise sécuritaire    "La crise sanitaire nous pousse à réfléchir sur la finalité de notre existence"    "Songs for freedom"    "Le bilan de l'Académie de tamazight est nul"    Permanence respectée à 99,44% par les commerçants durant les deux jours de l'Aïd el Fitr    Covid-19: L'OMS suspend les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine "par sécurité"    La loi de Finances complémentaire devant l'APN    ESS - Affaire Halfaya: Nassim Saâdaoui passera-t-il aux aveux ?    Aïd El Fitr et Covid-19: Confusion et incompréhension    Tlemcen: Plus de 280 pochettes de sang collectées    Le ministre de la Santé: Le déconfinement, une mesure «indispensable»    Belgaid: Trois individus arrêtés et près de 2 kg de kif saisis    SEUL UN VACCIN    Un e-Aïd inédit !    Les pharmaciens se désengagent    Le décret exécutif publié au JO    Une reprise graduelle et prudente    Vers un appui technique du département du Trésor américain    'l'automobile est trés complexe et tout est une question de compétitivité'    DEFENSE : L'Algérie réceptionne 42 hélicoptères modernisés en Russie    Journée de l'Afrique: les Sahraouis appellent à faire pression sur le Maroc    AID EL FITR : Le Président Tebboune présente ses vœux à l'Armée et au corps médical    DESCENTE POLICIERE A ANNABA : Le ministère de l'Intérieur dément    WILAYA DE SAIDA : Installation du nouveau directeur de l'administration locale    Les pays africains appelés à bâtir des économies plus résilientes grâce à l'intégration    Journée de l'Afrique: appel à "redoubler d'efforts" dans la lutte contre le covid-19    Fédération algérienne de Golf : "Une AG Ordinaire avant la fin de l'année"    Aid El Fitr: le Président Tebboune présente ses vœux aux éléments de l'ANP et des travailleurs du corps médical    Arts Martiaux / Classement Ligue Onechampionship: l'Algérien Mahmoudi au pied du podium    Le Premier ministre présente ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'Aïd El-fitr    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tébessa: Les panneaux publicitaires dans l'anarchie
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 02 - 04 - 2020

C'est une véritable pollution visuelle que provoquent tous ces panneaux d'affichage publicitaire et autres écriteaux improvisés çà et là. Une anarchie qui ne dit pas son nom, l'espace public s'en ressent, quand un pan d'un mur ou un mât d'un lampadaire deviennent un support publicitaire, sans tenir compte des moindres exigences techniques ou esthétiques que nécessite ce travail informationnel.
Certains établissements de formation et des cabinets de fonctions libérales se sont emparés des espaces publics, un bureau d'un avocat, d'un notaire ou d'un bureau d'études, d'un salon de coiffure, d'un cabinet médical, de l'atelier d'un tailleur, comme moyens de diffusion de leurs annonces et ce, en l'absence d'une réglementation claire, d'un cahier des charges définissant les modalités de l'utilisation d'un tel ou tel espace public, selon des dispositions réglementaires et juridiques applicables à tous. Les APC pourront faire de l'affichage publicitaire une source financière.
L'exploitation des panneaux publicitaires par des opérateurs économiques génèrera de l'argent pour aller renflouer les caisses de la commune, des recettes supplémentaires. Faudra-t-il penser à organiser ce créneau et le rendre plus lucratif, plus fonctionnel, moins encombrant, pour le bien de la collectivité. Sous d'autres cieux, la publicité, tous créneaux confondus, constitue un filon inestimable de rentrées d'argent pour les collectivités locales. Chez nous, l'on continue de la considérer comme la cinquième roue de la charrette, faute de concepteurs et exécuteurs munis d'un professionnalisme et d'un savoir-faire nécessaires. Même des surfaces commerciales, pourtant bien pourvues en ressources financières, font dans le strict minimum quand il s'agit de promouvoir leur image de marque ou adresser des messages à caractère publicitaire. Pendant ce temps, les rues, boulevards, façades d'édifices publics demeurent enlaidis, à longueur d'année, d'une publicité sauvage, d'un goût triste, que sa présence ne fait qu'altérer davantage l'environnement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.