Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Sarkozy au TPI, ça tarde    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    L'article 184 du code électoral largement contesté    Le jeu malsain de Riyad    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Défis et espoir    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Course contre la montre à Blida    Washington lâche Rabat    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



JS Kabylie: La page Cherif Mellal est tournée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 08 - 09 - 2021

Implosion à la JS Kabylie. Cherif n'est plus le président du club. La nouvelle est tombée tel un couperet si l'on croit nos sources. En effet, on vient d'apprendre que le conflit Mellal-Yarichène vient de connaître son épilogue après la décision de la justice de Tizi-Ouzou. Cette dernière a tranché en faveur du nouveau président et sommé Cherif Mellal de quitter le siège du club. Yazid Yachirène et la nouvelle direction ont, paraît-il, eu le feu vert pour récupérer le registre de commerce de la SSPA et entamer leur travail. Cela a été confirmé par Rachid Azouaou, l'un des actionnaires dans une déclaration à la presse.
Ainsi donc, le feuilleton pour la présidence de la JSK a pris fin et ce, en dépit des nombreuses interventions médiatiques de Cherif Mellal qui a défié tout le monde en déclarant que personne ne peut le destituer de son poste. Toutefois, nos sources affirment que Mellal refuse de s'avouer vaincu et aurait décidé de déposer un pourvoi en cassation. Nul doute que ce revirement de situation a suscité une sorte de désordre dans le milieu du club, entre partisans et opposants de Cherif Mellal, comme en témoignent les différentes réactions dans les réseaux sociaux. Les nombreux supporters du club du Djurdjura sont divisés et cela n'arrange nullement les affaires de la JSK à un moment où elle avait retrouvé un certain équilibre, après tant d'années de disette. A présent, on attend le retour du nouveau responsable de la JSK pour tracer une feuille de route, en prévision de la nouvelle saison mais cela risque d'être quelque peu difficile, dans la mesure où il est quasiment impossible de gérer à partir de l'étranger un club de la trempe de la JSK. Yazid Yarichène, désigné par ses pairs au poste de président du Conseil d'administration de la SSPA/JSK, devra tenir une réunion avec ses proches collaborateurs, Rachid Azouaou, Ali Bouzit et le président du CSA, Djaâfar Ait Mouloud, pour débattre le la situation et prendre les décisions qui s'imposent pour mettre de l'ordre dans la maison en vue du prochain championnat, car aujourd'hui, et c'est une réalité, la préparation d'avant-saison est au point mort compte tenu de ce qui se trame, ici et là.
Les nouveaux dirigeants, et c'est certain, vont chambouler tout l'effectif étant donné que Yarichène a déjà déclaré qu'il est en contact avec plusieurs nouveaux éléments. Ce sera très difficile après la saignée du club avec le départ des Benchaira au CSC, Benbot à l'USMA, Ait Abdeslem au CRB, Souyad qui s'est engagé avec MC Oujda, rejoignant le coach Nabil Neghiz, Hamroune, l'ancien attaquant et capitaine de la JSK, qui a mis le cap sur le Pharco FC, promu cette saison en première division égyptienne, sans oublier les autres joueurs tels que les Rayah, Benabdi, Boualia, Bencherifa qui sont convoités par plusieurs clubs. Aussi, quel sort sera réservé aux recrues acquises par Cherif Mellal ? La situation de l'entraîneur ? L'élaboration du programme de préparation ? Une chose est sûre, cela risque de porter de grands préjudices à la JSK sur le plan sportif. Après une remarquable saison avec à la clé, la coupe de la Ligue et une place de finaliste de la coupe de la CAF, la formation kabyle semble bien partie pour payer cash ces querelles intestines où chacun veut exploiter la particularité de la JS Kabylie.
La preuve, Cherif Mellal, en voulant jouer avec le feu, a fini par se brûler les doigts. Au lieu de se concentrer sur un projet sportif et essayer de donner à la JSK l'image qu'elle mérite dans le gotha national et international, il a dépassé ses prérogatives. C'est ce qui arrive qu'on s'acharne à brûler les étapes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.