Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie    Bouira : Les hauteurs et la station climatique de Tikjda sous la neige    Man City fixe son prix pour Ferran Torres    La Juventus communique sur l'enquète de la police financière    Les multinationales de production d'énergie doivent quitter "immédiatement" le territoire sahraoui occupé    "Une révision profonde des textes en 2022"    "Vous serez relogés après le vote"    Il sera bientôt mis en service    Une secousse tellurique de magnitude 4.0 enregistrée à Bejaia    "Une conjonction entre la pensée et les actes"    Renforcer la recherche scientifique    Les Aigles du Sahara prêts pour l'attaque !    L'Italie et le Portugal versés dans la même voie    Modeste engouement    La police disperse des manifestants contre le pouvoir à Ouagadougou    L'Ethiopie risque de se diriger vers un génocide    Le Président biélorusse souligne le devoir d'aider les réfugiés en difficulté    Souriez, nous allons tous mourir !    Sachez que...    3,420 kg de kif saisis    Faible participation, pas d'incidents    ACTUCULT    «Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)    Les enfumades du Dahra    Locales du 27 novembre: mettre le "dernier jalon" pour l'édification institutionnelle de l'Algérie nouvelle    Chômage, prix et impératif civisme    Misserghine et Boutlelis: Une production de 43.000 quintaux d'agrumes attendue    Pour promouvoir la coopération bilatérale: Visite de l'ambassadrice de Finlande à la CCIO    MC Alger: Un gros chantier pour Ben Yahia    Alger: L'affluence entre faible et «habituelle»    Le culte fécond ou stérile du passé    Un stage et 2 matchs au Qatar    L'enjeu des locales    Les Algériens offusqués    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    La France a mal à l'outre-mer    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Une ambiance bon enfant à Alger    Les élections locales par les chiffres    Relative affluence    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Giroud absent 3 semaines    Un album pour préserver Tabelbala    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    La classe au bout des doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tlemcen: Les répercussions durables de la crise sanitaire sur les entreprises
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 09 - 2021

L'entrée en vigueur des mesures exceptionnelles liées à l'annulation des pénalités et majorations de retard des cotisations des employeurs publics et privés (actifs et non actifs) affiliés à la sécurité sociale, jusqu'au 31 janvier 2022, a chamboulé les activités des trois services de recouvrement, contrôle des employeurs et des prestations de la caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) de Tlemcen.
Ces derniers ont axé leurs efforts pour l'application stricte de ces mesures exceptionnelles profitant aux employeurs débiteurs, qui peuvent désormais bénéficier d'un rééchelonnement pour régulariser leur situation vis-à-vis de la Caisse.
Animant une conférence de presse, jeudi dernier, en présence de Boukada Abdeldjellil, responsable par intérim du service de recouvrement, la directrice de la CNAS de Tlemcen, Mme Lamouri Sonia, a indiqué que : «Ces mesures décidées dans l'ordonnance 21-12 du 25 août 2021 contribueront à répondre à l'inquiétude et à la grande détresse des employeurs causées par la crise actuelle et à atténuer leurs difficultés. Les employeurs et chefs d'entreprises sont très nombreux à avoir subi des pertes de revenus en raison des répercussions durables de la crise sanitaire de la pandémie de Covid-19 et qui pour certains, leurs activités et leurs effectifs ont été carrément réduits. Les usagers débiteurs auprès de notre Caisse bénéficient de l'apurement des dettes de pénalités et majorations de retard de leurs cotisations antérieures, d'une réduction allant de 15 à 20% de leurs cotisations principales ainsi que des avantages octroyés aux employeurs dans le cadre des mesures incitatives relatives à la promotion et le soutien de l'emploi mises en place par l'Etat».
Selon la directrice de la CNAS de Tlemcen, environ 8500 employeurs actifs sont affiliés à la CNAS, qui dispose de 32 structures de centres payeurs (CP) et centres de diagnostic et de soins (CDS) à travers la wilaya.
«La crise liée au Covid-19, a fortement bouleversé l'activité des entreprises économiques, qui sont aujourd'hui en mauvaise santé financière. Cette crise sanitaire a eu aussi un impact très fort sur les recettes de notre Caisse et la perte de recettes qui en a résulté a alimenté les pressions, pour prendre en charge les consultations médicales, les frais pharmaceutiques, les frais d'analyses médicales, les hospitalisations des malades-assurés et leurs ayants-droits, les frais des hémodialysés, les frais des médicaments, les frais des maladies professionnelles et rentes d'accidents de travail, les frais de remboursement d'appareillages orthopédiques ainsi que pour le versement de la quote-part de la retraite à la Caisse des retraites, etc.». Mme. Lamouri a en outre affirmé, que la CNAS a recouru au télétravail pour mieux protéger ses assurés et ses partenaires sociaux contre le coronavirus. Une plateforme numérique a été mise en œuvre pour améliorer l'accueil des usagers et faciliter l'accès aux informations relatives aux créances, pénalités et majorations de retard des cotisations, attestations de mise à jour ainsi que les échéanciers de paiement. Le contrôle médical a été réduit au maximum grâce à l'espace El-Hanaa, qui conseille et accompagne les assurés sociaux et les professionnels de santé sur la réglementation médico-sociale pour une meilleure prise en charge médicale». L'on apprend aussi, qu'une vaste campagne de sensibilisation et d'information vient d'être lancée par la CNAS. Outre des séances de travail regroupant les chambres de pêche et chambres de commerce et employeurs actifs et non actifs sur ces mesures, des agents du service de contrôle employeurs se rendront sur les lieux de travail des entreprises, pour mieux informer les employeurs débiteurs sur les facilitations accordées par l'ordonnance présidentielle dans le cadre de la crise de la pandémie du coronavirus (Covid-19).
De son côté, la CACOBATH a invité leurs opérateurs économiques et employeurs relevant au secteur du BTPH ayant des difficultés financières à s'acquitter de leurs cotisations et de régulariser leurs situations antérieures, afin de concrétiser le programme de relance économique du gouvernement. «Les employeurs redevables en matière de cotisations peuvent bénéficier d'un échéancier de paiement de leurs cotisations avec des exonérations des majorations et pénalités de retard à l'issue du versement de la dernière échéance le 31 janvier 2022. L'agence régionale de la CACOBATPH Tlemcen a mobilisé tous ses moyens humains et matériels nécessaires, afin d'accompagner les employeurs et de garantir un bon déroulement de cette campagne», a souligné, Benamara Abdallah, directeur de la CACOBATPH Tlemcen. Cette caisse régionale qui gère les wilayas de -Sidi Bel Abbés, Naâma, Ain Témouchent et Tlemcen compte 2996 employeurs actifs à travers ces wilayas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.