Tenue de la 3e session du Comité de concertation politique algéro-saoudien    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Saint-Etienne : Boudebouz écarté par son entraineur ?    Conseil des ministres : le projet de la nouvelle loi relative à l'investissement adopté    Maroc: appel à une participation massive à la marche du 29 mai contre la cherté et la répression    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques sur les sites des forces marocaines au secteur de Mahbes    Comment défaire une démocratie ? Le cas de la Tunisie sous Kaïs Saïed    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison ferme requis contre l'ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal    Le Conseil de la nation participe à la 33e Conférence extraordinaire de l'UIPA    Nécessité de renforcer les services de réanimation en moyens matériels et humains pour une meilleure prise en charge des malades    Le Conseil de la nation prend part à une conférence sur les droits et conditions des personnes âgées dans la région arabe    Le moudjahid Abbas M'hamed, un parcours remarquable au service du pays    Algérie-République tchèque: Signature d'un procès-verbal de coopération dans le domaine minier    Chanegriha supervise un exercice tactique au niveau de la 5ème Région militaire    Ligue Europa: l'Eintracht Francfort l'emporte aux tirs au but face aux Glasgow Rangers    Le Barça s'intéresse à Koulibaly    Saison estivale: 550.000 m3/jour pour l'alimentation en eau potable    Football - Ligue 1: Les poursuivants à l'affût    Tiaret : le mouvement sportif en deuil: Hadj Moumene Ahmed n'est plus    Tlemcen: Le salon de l'étudiant de retour    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Plaques de signalisation routière, chaises métalliques...: Une bande spécialisée dans le vol démantelée à Bir El Djir    Université: La formation d'ingénieurs privilégiée    Céréales : les stocks stratégiques suffisants    L'imposture totalitaire à l'aune de la duplicité dialectique: Lorsque les médias occidentaux jettent une lumière crue sur des vérités trop longtemps dissimulées    Les bases de la transition énergétique    La femme et le réajustement des ordres établis    L'ivrogne, ce que dit le cœur et ce que dit la bouche    L'archéologie islamique en question    Brèves Omnisports    La double confrontation face à la Palestine fixée    La Sonelgaz se met de la partie    La dernière trouvaille du Makhzen    Manifestation à Londres contre l'extradition de Julian Assange    La Médiation internationale se mobilise    Les entreprises privées du Btph suffoquent    Des faussaires de billets de banque arrêtés    Pêche en eau trouble    Une femme à la tête d'un gang de voleurs    Une amitié de 60 ans sans aucune ride    Le message fort du président Tebboune    «Il couronnera le triomphe électoral du parti»    Pourquoi les prix ont baissé    Mbappé quasiment d'accord    Amara Rachid: de l'école au maquis    Les nouveaux membres installés    Amar Metref ou la voix d'un humble    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tlemcen: Les répercussions durables de la crise sanitaire sur les entreprises
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 09 - 2021

L'entrée en vigueur des mesures exceptionnelles liées à l'annulation des pénalités et majorations de retard des cotisations des employeurs publics et privés (actifs et non actifs) affiliés à la sécurité sociale, jusqu'au 31 janvier 2022, a chamboulé les activités des trois services de recouvrement, contrôle des employeurs et des prestations de la caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) de Tlemcen.
Ces derniers ont axé leurs efforts pour l'application stricte de ces mesures exceptionnelles profitant aux employeurs débiteurs, qui peuvent désormais bénéficier d'un rééchelonnement pour régulariser leur situation vis-à-vis de la Caisse.
Animant une conférence de presse, jeudi dernier, en présence de Boukada Abdeldjellil, responsable par intérim du service de recouvrement, la directrice de la CNAS de Tlemcen, Mme Lamouri Sonia, a indiqué que : «Ces mesures décidées dans l'ordonnance 21-12 du 25 août 2021 contribueront à répondre à l'inquiétude et à la grande détresse des employeurs causées par la crise actuelle et à atténuer leurs difficultés. Les employeurs et chefs d'entreprises sont très nombreux à avoir subi des pertes de revenus en raison des répercussions durables de la crise sanitaire de la pandémie de Covid-19 et qui pour certains, leurs activités et leurs effectifs ont été carrément réduits. Les usagers débiteurs auprès de notre Caisse bénéficient de l'apurement des dettes de pénalités et majorations de retard de leurs cotisations antérieures, d'une réduction allant de 15 à 20% de leurs cotisations principales ainsi que des avantages octroyés aux employeurs dans le cadre des mesures incitatives relatives à la promotion et le soutien de l'emploi mises en place par l'Etat».
Selon la directrice de la CNAS de Tlemcen, environ 8500 employeurs actifs sont affiliés à la CNAS, qui dispose de 32 structures de centres payeurs (CP) et centres de diagnostic et de soins (CDS) à travers la wilaya.
«La crise liée au Covid-19, a fortement bouleversé l'activité des entreprises économiques, qui sont aujourd'hui en mauvaise santé financière. Cette crise sanitaire a eu aussi un impact très fort sur les recettes de notre Caisse et la perte de recettes qui en a résulté a alimenté les pressions, pour prendre en charge les consultations médicales, les frais pharmaceutiques, les frais d'analyses médicales, les hospitalisations des malades-assurés et leurs ayants-droits, les frais des hémodialysés, les frais des médicaments, les frais des maladies professionnelles et rentes d'accidents de travail, les frais de remboursement d'appareillages orthopédiques ainsi que pour le versement de la quote-part de la retraite à la Caisse des retraites, etc.». Mme. Lamouri a en outre affirmé, que la CNAS a recouru au télétravail pour mieux protéger ses assurés et ses partenaires sociaux contre le coronavirus. Une plateforme numérique a été mise en œuvre pour améliorer l'accueil des usagers et faciliter l'accès aux informations relatives aux créances, pénalités et majorations de retard des cotisations, attestations de mise à jour ainsi que les échéanciers de paiement. Le contrôle médical a été réduit au maximum grâce à l'espace El-Hanaa, qui conseille et accompagne les assurés sociaux et les professionnels de santé sur la réglementation médico-sociale pour une meilleure prise en charge médicale». L'on apprend aussi, qu'une vaste campagne de sensibilisation et d'information vient d'être lancée par la CNAS. Outre des séances de travail regroupant les chambres de pêche et chambres de commerce et employeurs actifs et non actifs sur ces mesures, des agents du service de contrôle employeurs se rendront sur les lieux de travail des entreprises, pour mieux informer les employeurs débiteurs sur les facilitations accordées par l'ordonnance présidentielle dans le cadre de la crise de la pandémie du coronavirus (Covid-19).
De son côté, la CACOBATH a invité leurs opérateurs économiques et employeurs relevant au secteur du BTPH ayant des difficultés financières à s'acquitter de leurs cotisations et de régulariser leurs situations antérieures, afin de concrétiser le programme de relance économique du gouvernement. «Les employeurs redevables en matière de cotisations peuvent bénéficier d'un échéancier de paiement de leurs cotisations avec des exonérations des majorations et pénalités de retard à l'issue du versement de la dernière échéance le 31 janvier 2022. L'agence régionale de la CACOBATPH Tlemcen a mobilisé tous ses moyens humains et matériels nécessaires, afin d'accompagner les employeurs et de garantir un bon déroulement de cette campagne», a souligné, Benamara Abdallah, directeur de la CACOBATPH Tlemcen. Cette caisse régionale qui gère les wilayas de -Sidi Bel Abbés, Naâma, Ain Témouchent et Tlemcen compte 2996 employeurs actifs à travers ces wilayas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.