Ancelotti : "le Barça-Real Madrid a toujours existé et existera toujours"    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'article 184 du code électoral largement contesté    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    Le jeu malsain de Riyad    Sarkozy au TPI, ça tarde    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Défis et espoir    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    Washington lâche Rabat    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Education: L'année scolaire sera plus longue que la précédente
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 09 - 2021

Invité hier à la radio nationale chaine 1, l'inspecteur général du ministère de l'Education nationale, Belabbas Saad, a déclaré que «toutes les difficultés qui pouvaient entraver une rentrée scolaire réussie ont été surmontées», notant qu'un «recensement précis de tous les élèves, à tous les niveaux et dans toutes les filières» a été établi, «ce qui a facilité le calcul des heures allouées à chaque matière».
Abordant le volet statistique, M. Belabbas a indiqué que la famille de l'éducation est estimée à «plus de 11 millions» de personnes, «soit près d'un tiers de la population du pays», dont «plus de 10,5 millions d'élèves, dans les trois cycles, alors que le nombre d'employés dépasse les 800.000».
D'autre part, et en terme d'infrastructures que compte le secteur de l'Education nationale, l'intervenant a fait état de «20.000 écoles primaires, 6000 collèges d'enseignement moyen (CEM) et 2600 établissements secondaires (lycées)».
L'invité de la radio affirme que pour «parvenir à une rentrée réussie», le ministère «a adopté un protocole spécial en phase avec l'évolution de la situation épidémiologique, soulignant que plus de 80.000 fonctionnaires ont été vaccinés au niveau des unités de dépistage et de suivi (UDS), au nombre de 1433, et des 41 services de médecine du travail et 16 centres médico-sociaux». L'intervenant a jugé «prometteur» le processus de vaccination des fonctionnaires du secteur. «C'est encourageant, surtout qu'il y a un nombre important de personnes vaccinées en dehors de ces centres reliés à l'Education nationale», a-t-il ajouté à ce propos.
En ce qui concerne l'étendu du programme pédagogique, l'inspecteur général du ministère de l'Education nationale a expliqué que la nouvelle année scolaire «verra une augmentation du nombre d'heures de cours et du nombre de semaines d'études, en raison d'un démarrage anticipé par rapport à l'année dernière», marquée par une situation sanitaire plus compliquée et en l'absence de vaccination.
Pour M. Belabbas, considérant cette avance par rapport à la rentrée 2020-2021 qui s'est déroulée le 21 octobre pour le cycle primaire et le 4 novembre pour le moyen et le secondaire, les semaines gagnées cette année seront «un catalyseur pour la mise en œuvre des programmes».
Par ailleurs, l'intervenant, a nié l'existence de changements dans les programmes d'enseignement, soulignant toutefois que le déroulement de ces programmes introduira une certaine réduction en termes de «mécanismes de mise en œuvre des activités, ainsi que des modalités de leur conduite».
L'invité de la radio a également évoqué la distribution des livres scolaire par l'Office national des publications scolaires (ONPS), affirmant qu'il «n'existe pas de problèmes, notamment avec la distribution anticipée des manuels dans les chefs lieux de wilayas et la création de 850 points de vente ayant permis de faciliter aux parents l'acquisition des livres».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.