L'Algérie plébiscitée pour représenter l'Afrique au Bureau de l'Assemblée générale de la Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    «Les engagements du Président concrétisés à 80%»    Le président palestinien Mahmoud Abbas souligne l'importance du prochain Sommet arabe d'Alger    Foot/ équipe nationale : "Belmadi va prolonger son contrat jusqu'au Mondial 2026"    Man United : Ten Hag voit du positif dans la prestation de Ronaldo    Batna : réalisation d'une station mobile de transformation d'électricité "avant mars prochain"    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans les secteurs d'Aousserd et Mahbes    Belaabed appelle les enseignants à s'acquitter de leurs rôles et contribuer à la promotion du système éducatif    Opéra d'Alger: le spectacle "Djazair zinet el bouldane" présenté au public    14e FIBDA : Rencontre à Alger avec Frédéric Ciriez, auteur du roman graphique, "Frantz Fanon"    Benabderrahmane: Le Gouvernement oeuvre à trouver des solutions aux problèmes soulevés par les députés dans le cadre d'une approche participative    Le processus de réforme auquel s'est engagé le Président Tebboune en vue du renouveau est désormais une réalité palpable    Des groupes organisés à l'origine de la spéculation illicite et la pénurie de certains produits alimentaires de large consommation    Visite de courtoisie chez Goudjil    Le Gouvernement œuvre à des solutions radicales    L'Etat frappera d'une main de fer    Algérie-Ouganda: signature de deux conventions bilatérales pour le renforcement de la coopération diplomatique    Chadli Bendjedid a consacré sa vie au service de son pays et de sa relance    Le SG de l'ONU rend hommage à l'Algérie    Accidents de la circulation en zones urbaines: 12 morts et 401 blessés en une semaine    Tebboune adresse une invitation au président du Conseil de direction présidentiel au Yémen    L'Algérie gagne quatre places    Saisie de 7.143 unités de produits pyrotechniques    Championnats arabes de Cyclisme sur piste: l'Algérien Mohamed-Nadjib Assal en or    In memoriam Octobre 88    Tiaret: L'hippodrome «Kaïd Ahmed» plongé dans le noir    Ligue1 - CSC-MCA : Un choc qui promet    Embrouille    Algérie-Etats-Unis: Des relations «fortes et grandissantes»    Algérie-Pays-Bas: Informer le citoyen sur le bon usage des fonds publics    Oran: 29 harraga interceptés au large d'Arzew    À propos de l'homme qui promenait son âne    En perspective de l'attribution des logements sociaux en cours de réalisation: Mise en service d'un nouveau logiciel pour l'étude des dossiers    162 médicaments en voie d'épuisement: «Le stock couvre moins d'un mois de besoins»    El-Bayadh: La nouvelle secrétaire générale de la wilaya installée    Face aux déclarations incensées des néocolonialistes: Notre méfiance se doit d'être de mise    Comment oublier que nous avons été colonisés ?    QUESTIONS DE LANGUE(S) ET D'IDENTITE(S) !    Une semaine chargée pour l'ANP    L'UGTA se rebiffe    Le président Tebboune félicite les enseignants    Le MSP menace d'une «motion de censure»    Alerte à l'instabilité!    Fin imminente des travaux    Goudjil instruit la délégation parlementaire    La culture amazighe en deuil    Promotion ou restriction des mobilités?    Chercheurs en langue amazighe: une denrée rare    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 16 - 08 - 2022

  L'Association pour le Contrôle des Richesses naturelles et la protection de l'Environnement au Sahara Occidental (AREN) accuse le Maroc de continuer de piller le phosphate sahraoui et appelle la Communauté internationale et le Conseil de Sécurité à réagir concrètement pour mettre fin à la violation du droit international.
L'AREN a rapporté dans son dernier rapport qu'elle a rendu public dimanche, que «le Maroc a continué le pillage du phosphate des territoires sahraouis occupés durant le deuxième semestre de l'année en cours». Elle accuse ainsi «l'occupant marocain de piller le phosphate sahraoui avec la complicité des entreprises impliquées dans le transport et l'importation de ce minerai». L'Association rapporte avec précision que «les quantités de phosphate pillées au cours du deuxième trimestre de cette année se sont élevées à 398.395 tonnes, réparties en 7 cargaisons, dont la plupart ont été importées par la société INNOPHOS, avec 555.117 tonnes, suivies par la société PARADIP, avec 255.114 tonnes et les deux entreprises néo-zélandaises, RAVENSDOWN et Balance Agri-Nutrients avec respectivement 40.077 tonnes et 63.511 tonnes».
Elle fait remarquer que c'est «la société américaine INNOPHOS qui a bénéficié de la plus grande part de ce pillage durant ces derniers mois». L'AREN note dans son rapport que «la société américaine a repris l'importation du phosphate sahraoui après une interruption de plusieurs années, malgré son engagement à ne pas reprendre cette activité illégale, et ce, dans le cadre de la responsabilité sociale de l'entreprise».
Les rédacteurs du rapport soulignent en outre, que «les entreprises impliquées ont utilisé plusieurs méthodes qui ont rendu la tâche de surveillance et de suivi difficile en empruntant un autre itinéraire que celui utilisé habituellement».
Tout en exigeant «l'arrêt du pillage, appelant les entreprises concernées à respecter le droit international et à assumer leurs responsabilités», l'Association sahraouie ne manque pas en même temps d' «attirer l'attention de la Communauté internationale sur la complicité des navires impliqués dans le pillage des richesses sahraouies avec l'occupant marocain» en l'invitant elle aussi, «à assumer ses responsabilités envers le peuple sahraoui afin de lui permettre d'exercer son droit de souveraineté sur ses richesses».
L'AREN appelle dans son rapport «le Conseil de sécurité de l'ONU à prendre des mesures décisives et dissuasives contre l'occupant marocain afin de l'empêcher de poursuivre le pillage du phosphate sahraoui». Notons qu'en septembre 2019, l'APS rapportait que la Nouvelle Zélande a vu dans l'une de ses villes, l'organisation d'une importante manifestation par «les Amis du peuple sahraoui» qui protestaient contre «l'arrivée du navire Amoy Dream chargé de milliers de tonnes de phosphate pillé dans le Sahara Occidental occupé et importé par l'entreprise néo-zélandaise Ravensdown». Pour l'une «des Amis du peuple sahraoui» en Nouvelle-Zélande, «le phosphate importé en Nouvelle-Zélande a été volé par cette entreprise au Sahara occidental». Et, a-t-elle affirmé notamment, «quand j'ai appris les atrocités commises dans les territoires sahraouis, j'ai eu honte d'être citoyenne néo-zélandaise. C'est pourquoi je suis ici, aujourd'hui, pour défendre ce qui est juste, comme un vrai Néo-Zélandais devrait le faire».
A l'époque, le représentant du Front Polisario avait appelé «l'Etat néo-zélandais à mettre fin à la participation de certaines entreprises néo-zélandaises au pillage systématique des richesses du Sahara Occidental, en coopération avec le régime d'occupation marocain».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.