Préoccupations des citoyens: les cadres appelés à prendre leurs responsabilités    Médéa : campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Une perte annuelle de 2 milliards de dollars pour l'Algérie    Aucun vol annulé à cause du coronavirus    Un protocole à la tête du client ?    Le retrait militaire américain du Sahel inquiète Paris    Le successeur d'Al-Baghdadi menace de s'attaquer à Tel-Aviv    L'Algérie face à l'Allemagne, la Suède et la Slovénie    La CAT a saisi l'ITF    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur»    Kaci-Saïd : "Le MCA devait négocier le transfert de Bendebka"    Foot/ Ligue 1 (JS Kabylie): le Tunisien Yamen Zelfani nouvel entraîneur    Abdelkader Ouali soupçonné de lourdes affaires de corruption    Noureddine Chegrane expose son «Hommage au jazz» à Dar Abdeltif    Une feuille de route «sérieuse et réaliste» pour réformer le domaine    Un monde pas si fou que ça !    Alger, Annaba, Constantine et Blida accueillent la "Nuit des idées"    Alger-Abou Dhabi : Les Emirats, ce partenaire «encombrant»    Emploi et formation en Algérie : Opportunités et défis de la révolution numérique    Cinq DG depuis le début du hirak    Salah Goudjil refuse de quitter le perchoir    Plan d'action du gouvernement : Le Conseil des ministres se réunira la semaine prochaine    Cancer du sein: 3800 femmes bénéficient d'un dépistage précoce à Biskra    Installation du Comité algérien de soutien et de fraternité avec le peuple libyen    «En Libye, Erdogan et Poutine profitent du retrait des états-Unis et de la division des Européens»    Crash d'un avion militaire à Oum El Bouaghi: décès du pilote et de son assistant    Coupes africaines : Le PAC se rapproche de l'élimination    Palestine : Le Hamas annonce son rejet du plan de paix américain    Moyen-Orient : Spirale de violence en Irak    Archéologie à Ferkane à Tébessa : Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    Ciné-club à Bejaïa : Nadia Zouaoui raconte «l'islam de (son) enfance»    Education: Grève dans le primaire et mécontentement chez les syndicats    Tiaret: Plus de 70 millions en fausse monnaie saisis    Tébessa: La journée de la douane    Il y a de l'eau dans le gaz !    BONBONS ET CARAMELS    Mostaganem: 35 personnes, dont un ex-wali et 11 cadres, accusés dans des affaires de corruption    L'après Berlin et la crise libyenne    MC Oran: Chérif El-Ouazzani dénonce des faits graves    Détenus du Hirak: Des libérations et des procès reportés    Blida: Le lait en sachet disponible chez les épiciers    Démantèlement d'un gang armé spécialisé dans le vol par effraction    Deuxième place pour Reguigui    Décès du moudjahid Guergour Ahmed    Le président Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    Le gouvernement dément la mort de manifestants    Les vols à destination de la Chine suspendus    11 harraga interceptés au large d'Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La guerre contre les pilleurs de sable à Oran
Publié dans Réflexion le 18 - 12 - 2011


Pas moins de trois camions et un tracteur ont été interceptés en train de charger du sable illicitement, par les services de sécurité en l'espace de trois jours, non loin de la route nationale w-16. Les contrevenants ont vu leur matériel saisis et placés dans la fourrière communale, en attendant leur comparution devant la justice. Ceci explique, un tant soit peut, le vol fréquent de sable, en général la nuit, dans les remorques de tracteurs, camions de moyen tonnage, à travers le cordon dunaire long de 70 km et qui s'étend des communes de Mers El Hadjadj Gdyel (Ain Effranine) et Canastel, Bir El Djir. Même le sable de la plage de Sidi Mansour n'échappe pas aux enlèvements illicites obligeant les services concernés comme la police des eaux, relevant des services de l'Hydraulique, la gendarmerie et ceux des forêts, à demeurer constamment en alerte. Cette situation, comme chacun le sait, fait suite à la fermeture de la sablière d'El Macta dans la commune de Mers El Hadjadj. Le sable étant un matériau très demandé par les entreprises engagées dans l'exécution de nombreux projets, celles-ci sont contraintes à aller le chercher à Sidi Lakhdar, dans la wilaya de Mostaganem. Par ailleurs, hormis les zones situées dans les littorales de la wilaya d'Oran d'El Kala où l'extraction du sable est strictement interdite, des sites comme celui d'El Macta pourraient bien aider à alléger le fardeau des besoins de sable et faire cesser les agressions sur le cordon dunaire. Mais l'activité, au regard de la manne qu'elle représente, n'est pas facile à gérer.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.