Révision des listes électorales et dépôt de candidatures    Tliba en prison à El Harrach    Adaptation de la loi des hydrocarbures de 2013 et urgence d'un nouveau management stratégique de Sonatrach    Exportation de 30.000 tonnes de rond à béton vers le Canada    Ooredoo présente ses offres et solutions innovantes aux professionnels de la santé    29.000 cibles terroristes detruites par l'aviation russe dans 9.500 sorties    Les Algériens à pied d'oeuvre à Berkane    Probable forfait de Ferhat face à Amiens    «Ma préoccupation, c'est le niveau des joueurs locaux»    Un mort et quatre blessés dans un accident de la route    Arrestation de 5 trafiquants de faux billets en dinars    La «harga» vers l'Europe, la malédiction qui accable la plèbe !    L'oralité dans la culture traditionnelle africaine    L'Algérie est-elle le nouveau «berceau de l'humanité» ?    Tipasa : « libérez nos enfants détenus »,    Biskra : « Non à la zizanie, les Kabyles sont nos frères »    Jijel : » Il n'y aura pas de vote ! «    RETRAIT DE TEBBOUNE DE LA COURSE ELECTORALE : Mohamed Lagab dément    BORDJ BADJI MOKHTAR : Découverte d'une cache d'armes et de munitions    LEVEE D'IMMUNITE DE ALI TALBI ET AHMED OURAGHI : La Commission juridique du Sénat examine les procédures    ECOLE SUPERIEURE DES DOUANES D'ORAN : Sortie de 81 officiers de brigade dont neufs femmes    MAHDIA (TIARET): Une présumée liste des bénéficiaires de logements provoque la colère    SIDI BEL ABBES : Le 58ème anniversaire du 17 octobre 61 commémoré à Dhaya    ADRAR : Saisie de yaourt et de fromage avariés    MOSTAGANEM : 1000 tonnes de pomme de terre bientôt déstockées    Chakib Khelil sera sur le devant de la scène    Liverpool: Van Dijk n'est pas obnubilé par le titre    Real Madrid: Zidane réagit au report du Clasico    Officiel: le Clasico reporté    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    De nouvelles charges contre Donald Trump    «On peut faire encore plus mal»    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CANASTEL (ORAN) : Les eaux usées menacent les fonds marins
Publié dans Réflexion le 20 - 09 - 2019


Selon les résidents de cet important village touristique et balnéaire de Canastel relevant de la municipalité d'Oran « Une analyse microbiologique révèle que les valeurs dépassent les limites maximales des rejets et d'effluents de déversement et présente un large risque de toxicité et nuisance dans le domaine public hydraulique», selon le rapport de ce Laboratoire privé. Le rejet sauvage de Canastel est une menace sérieuse pour l'environnement, et notamment les fonds marins. C'est le résultat des analyses menées par un Laboratoire local qui a effectué des prélèvements début septembre dans ce rejet. Le taux de coliformes fécaux dépasse de 10% les limites tolérées par la réglementation en vigueur, alors que celui des streptocoques fécaux surpasse le seuil toléré de 15%. Les eaux usées qui se déversent depuis 2 ans à flots en mer, à Canastel sont une source de pollution pour le littoral. Une bonne partie du littoral a été désertée par les pêcheurs. Se baigner dans cette zone du littoral est une menace réelle pour la santé des jeunes et des enfants qui s'aventurent dans les criques rocheuses. Les effets sur la santé de l'exposition aux coliformes fécaux varient d'une personne à une autre. D'autres agents pathogènes peuvent infecter les poumons, la peau, les yeux, le système nerveux central ou le foie ». Les riverains de ce rejet ont alerté, à plusieurs reprises, depuis 2017 les autorités locales, mais rien n'a été fait de concret pour éradiquer cette source de pollution. Les eaux usées proviennent, apparemment, de cités sociales attribuées à des familles sinistrées qui résidaient dans des immeubles en ruine dans les anciens quartiers de la ville. Les entrepreneurs chargés des travaux de voies et réseaux divers, pressés par les autorités locales pour attribuer les logements sociaux dans les plus brefs délais, auraient raccordé les canalisations des eaux usées au réseau de drainage des eaux pluviales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.