Alger dénonce des "accusations gravissimes et malveillantes"    Covid-19 et pouvoirs de police : quelles limites ?    15 ans de prison ferme requis contre Zoukh    Le Cerefe publie son premier rapport annuel    Un projet qui risque le naufrage    Montée de tensions entre Téhéran et Tel-Aviv    Les candidatures des groupes armés rejetées    Plus de 45 000 déplacés au Mozambique    L'héritage    Les non-dits    21 décès et 1 044 nouveaux cas    Les enseignants du primaire en grève demain    Malek, un jeune chanteur en "vogue"    Visa For Music, l'art de la résilience    Intégration de la musique de l'Ahaggar dans l'organologie universelle    Tiaret : 2322 logements attribués    LSDA de Sidi Abdellah lourdement impactée : «Un calendrier de paiement est proposé aux abonnés»    L'UNFA condamne les violations des droits de l'homme commises par le Maroc au Sahara occidental    Nouveau projet AADL : Les inscriptions à partir d'hier    L'APW-Jeunes de Béjaïa : Une expérience unique à l'échelle nationale    Initiative inédite à Bordj Bou Arréridj : Un hôtel transformé en musée éclectique    Liga : Le Real chute à domicile face à Alaves    Comment maintenir un bon flux sanguin ?    Real : Zidane incapable d'expliquer la défaite face à Alaves    L'asymétrie des idioties    LE DECOMPTE DES MORTS    Chlef: Le deuxième pôle universitaire réceptionné fin janvier    Bouira: Un policier retrouvé pendu    Mercuriale: Des hauts et des bas    USTO Mohamed Boudiaf: Signature de deux nouvelles conventions de partenariat    Ligue des champions d'Afrique : CRB - Al Nasr, aujourd'hui à 17h00: Le Chabab pour renouer avec la tradition    Football - Ligue 1: L'ESS, la JSS, l'USB et le NCM s'installent    Ligue des champions d'Afrique: Le MCA impose le nul aux Buffles du Bénin    El-Bayadh: Le maïs au secours des éleveurs    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    Droits de l'homme en Algérie: des partis et des organisations nationales condamnent le contenu de la résolution du PE    Des tests PCR à moins de 9.000 DA    La pénurie persiste    Les vaccins anti Covid-19 dopent le marché des hydrocarbures    L'impuissance de la communauté internationale    15 ans de prison requis contre Zoukh pour octroi d'indus privilèges à la famille Hamel    Le documentaire "Objectif Hirak" primé en Inde    Le Maroc veut perturber une manifestation dénonçant l'agression à El Guerguerat    Lutte contre l'Islamophobie: L'Algérie réaffirme sa position "immuable"    Groupe parlementaire FLN : la résolution du Parlement européen dépourvue du moindre fondement diplomatique    La semaine des procès en appel à la cour d'Alger    L'affaire de l'automobile sera rejugée    Beyoncé en tête avec 9 nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





EXIGEANT LE DEPART DE LEUR DIRECTEUR : Les travailleurs de l'éducation protestent à Béchar
Publié dans Réflexion le 15 - 10 - 2019


Un rassemblement suivi d'une marche a été organisé ce pour exiger le départ du directeur de l'éducation et de tous les responsables de la direction de l'éducation. La protestation a débuté depuis le nouveau siège de la direction de l'éducation où des enseignants et directeurs des établissements scolaires des trois paliers, des hommes et de femmes se sont rassemblés pour brandir et scander des slogans appelant au départ du premier responsable de ce secteur. Ces professeurs ont ensuite marché vers le siège de la wilaya en empruntant les principales artères de la capitale de la Saoura. Arrivés devant le siège de la wilaya, les travailleurs de ce secteur ont observé un sit-in pendant une heure et demi suivi de prises de paroles par les enseignants qui ont rappelé les revendications. Les enseignants indiquent dans leur communiqué que leur secteur ne fonctionne pas comme le souhaitent les travailleurs du secteur de l'éducation de cette wilaya. Selon les grévistes, cette rentrée scolaire a été caractérisée par la surcharge des classes et le manque d'encadrement pédagogique et administratif, ce qui a provoqué la protestation de plusieurs enseignants et parents d'élèves. «La gestion aléatoire des services de la direction de l'éducation, les nominations et les mutations aléatoires en dehors du mouvement annuel des fonctionnaires, l'abus de pouvoir dans les opérations de mutations et de suspensions des travailleurs, le manque de structures et équipements pédagogiques, le retard dans le versement des indemnités d'avancement, la mauvaise gestion des logements de fonction.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.