Les partis politiques s'y préparent    Les efforts de l'Etat nécessitent une contribution des différents partenaires    Le bilan s'alourdit à sept victimes    Abrégée et interdite aux femmes et aux enfants    130 nouveaux cas confirmés, 03 morts et 118 guérisons    C'était un certain 08 mars 2007    La fabrique des mensonges!    Un projet énergétique enfin débloqué    Un webinaire international organisé mercredi    Le président Tebboune présente ses condoléances    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Ramos a trois semaines pour trancher    Brèves Omnisports    Une campagne prématurée    Le nouveau Code électoral adopté    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    Les propriétaires réinvestissent la rue    Les armes de la cyberguerre    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    «Le vieux renard» revient à bouzeguène    Le double combat de la femme algérienne    L'Atlético Madrid prépare son offre pour André Silva    Sabri Boukadoum en visite au Togo    Chlef: inhumation des victimes de la crue de l'Oued Meknassa    Formation sur la fabrication de fromages au profit de la femme rurale    Entrepreneuriat féminin: un concours pour valoriser les femmes créatrices de richesse    CAN-2021 (U17) : "L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc"    Pour un manifeste des femmes algériennes    La militante sultana khaya victime d'une tentative d'élimination physique    Futur parti pour une majorité présidentielle?    Le Président Tebboune présente ses condoléances à son homologue sahraoui suite au décès de sa mère    Barça : Messi a voté pour l'élection du nouveau président    Ligue 1 CRB-CSC : le Chabab pour renouer avec la victoire    Que faire face aux faux tests PCR ?    Trois sur trois pour les Sud-Africains    «Le dialogue est incontournable»    L'heure du bilan    Actuculte    Scènes de guérilla urbaine après l'arrestation d'un opposant    Au moins 90 morts dans des combats à Marib    Mechichi tente l'apaisement    Sur un total de 10.200 sociétés inscrites au CNRC: 5.113 sociétés ont déposé leurs comptes sociaux au 31 décembre 2020    Tlemcen - Formation : tourisme, hôtellerie et restauration font recette    Les cours du pétrole au plus haut en près de 2 ans    Le «tintamarre» Yasmina Khadra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TISSEMSILT : Les prix des légumes en hausse
Publié dans Réflexion le 14 - 12 - 2020


De l'avis de tout le monde, la cherté des produits de large consommation notamment les produits maraîchers caractérisent le paysage quotidien dans toute la région de Tissemsilt la cherté des légumes et de certains fruits de saison semble prendre l'ascension. Ces dysfonctionnements démontrent la difficile situation que vivent les citoyens de Tissemsilt et ses environs, du fait que pour la majorité des produits de légumes et autres fruits sont encore chers pour les petites et moyennes bourses. En effet, depuis plus d'une vingtaine de jours, la tendance des prix est très vite balancée au front de la foule de consommateurs abasourdis, errant entre les lots de marchandises exposés à meme le sol. Rien n'est épargné par la spirale infernale des prix. Les tournées que nous avons effectué font état d'une situation intenable du coté des souks Hlima, l'ex OFLA ou dans les espaces improvisés pour la vente des légumes. La surprise est générale, des prix des légumes qui ont malheureusement pris l'envole et pour illustrer, il suffit de connaitre que la tomate est à 50da/kg, la salade:70da/kg les courgettes 100da/le kg, les betteraves :50da/le kg ; la pomme de terre entre 35 et 50 da/le kg ; les carottes 50da/le kg ; les ognons :40da/kg ; les oranges entre 150 et 250 da/kg alors, que les dattes entre200 et 500da/kg et les pommes entre 150 et 600 da/le kg. Une situation qui a laissé la majorité des consommateurs perplexes devant la cherté de certains produits maraîchers., Certains disent que cette hausse injustifiée et injustifiable est le travail des spéculateurs des marchés, mais dans les conditions actuelles, ces arguments ne convainquent personne, la hausse a été dictée par les vendeurs dans le seul but de tirer encore profit. Les malheureux citoyens qui ne savent plus ou donner de la tête, les infortunés consommateurs qui avec les dernières averses s'attendaient à cette hausse des prix injustifiables n'ont guère le choix que de s'incliner. Enfin, il est important de rappeler que les services de contrôle que se soit de la qualité ou des prix sont pratiquement absents au niveau des marchés ou des grands espaces commerciaux. La courbe de prix des légumes qui a suivi une hausse inabordable semble leur échapper, pourtant c'est dans pareilles situations qu'ils devront s'activer pour barrer la route aux spéculateurs.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.