La nouveauté d'Alcaraz , c'est..................    JSK : Benaldjia : «On doit préserver la JSK, c'est un symbole»    Manchester United : La sortie de Mourinho dans le dossier Griezmann !    Algérie - Le président du Haut-Conseil islamique Bouabdallah Ghlamallah valide les assurances Takaful    Officiel: liste des membres du nouveau gouvernement    Qatar : enquête après la diffusion d'un «faux» discours de l'émir    Une coopération internationale s'impose    Le promoteur M'hamed Sahraoui : «Je suis blanc comme neige»    «Cevital s'apprête à lancer deux complexes industriels à Oran et à Sétif»    Fekhar condamné à 5 ans de prison dont 18 mois ferme    Les étrangers autorisés en Ligue 1, pas de limite d'âge en division inférieures, prêts limités... : Zetchi veut effacer tout ce qui est relatif à Raouraoua    LFP-Sanctions : 6 mois ferme pour Tebbou, mise en garde contre Ghrib    Education/Cycle primaire : De nouveaux livres pour la rentrée    24 heures    Un programme éclectique pour le Ramadhan    CAF Champions League / USMA : battus par Caps United : Les Usmistes décevants à Harare    Alger : Solidarité ramadanesque    Fin de la mauvaise blague Sellal, début de l'illusion Tebboune (contribution)    La vie de 24 millions d'enfants est menacée par les conflits dans région Mena (UNICEF)    L'Algérie propose la mise en place d'un comité OPEP-non OPEP pour l'évaluation du marché énergétique    Prétendue agression d'un diplomate marocain: Retour sur une «mise en scène grotesque»    Trump pour un front anti-iranien    El Tarf: Des citoyens dénoncent la vente concomitante de lait    Délais de réponse aux demandes des visas Schengen: Les explications du consulat général de France    Présidence de l'APN: Saïd Bouhadja succède à Larbi Ould Khelifa    Aïn Defla: Un réseau démantelé, 12 véhicules récupérés    Tébessa: Insertion de plus de 2.100 demandeurs d'emploi    Macron veut prolonger l'état d'urgence jusqu'au 1er novembre    Défaite amère de Soustara à Harare    "Les membres du COA sont libres de choisir leur président"    Le kamikaze connu du renseignement, des militaires en patrouille    La force au féminin    Port d'Alger : Baisse du nombre des navires au premier trimestre de 2017    Vives réactions internationales, appels à la mobilisation contre le terrorisme    «Le Jardin installera prochainement son conseil scientifique»    Allmuth Bourenane et Chafia Loudjici exposent    La pièce Petit boulot pour vieux clown présentée à Alger    L'Algérie invitée d'honneur    Sellal : les raisons d'un départ    Gaïd Salah rend hommage aux officiers décédés    Le livre de nouveau en librairie dès aujourd'hui    Les prix de la semoule s'enflamment    Tissila    BRÈVES de l'Ouest    Il poignarde son voisin et écope de trois ans de prison    Quarante détenus grévistes de la faim transférés dans des hôpitaux    La citerne !    La musique lyrique rencontre un franc succès auprès des Algérois    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Arts plastiques
Palette saharienne
Publié dans Info Soir le 23 - 01 - 2011

Expression n La peinture de Zohra Hachid-Sellal se distingue par la superposition des techniques.
L'exposition de la collection de la plasticienne Zohra Hachid-Sellal qui comprend une cinquantaine d'œuvres récentes (peintures et gravures), se poursuit à la galerie Mohamed-Racim et ce, jusqu'à la fin du mois en cours. Cette nouvelle collection se veut une invitation à découvrir aussi bien la richesse que la beauté du patrimoine de l'Ahaggar et du Tassili.
Ainsi, l'art rupestre, plusieurs fois millénaire, est représenté tantôt dans un langage abstrait, tantôt dans une expression semi-figurative et ce, avec une palette, tantôt harmonieuse tantôt contrastée, constituée de beaucoup de noir et de plusieurs couleurs, souvent vives ; c'est une plongée dans l'immensité saharienne, une invitation à aller à la rencontre du beau et du mystère.
Le désert, présent dans toutes ses peintures, est source d'inspiration.
L'espace pictural dans lequel l'artiste évolue est une création. Elle le compose : ses tableaux Les éléphants du Tassili, Les chars des Garamantes, L'homme de Tin Tarlften et bien d'autres encore sont une destruction-reconstruction, le tout se cristallise autour d'une vision contemporaine.
L'imaginaire de Zohra Hachid-Sellal, une artiste à qui le Sud est source d'inspiration et auquel elle tient à rendre hommage en couleurs et en formes, tient à l'intersection des mondes végétal, animal et minéral ; une combinaison de ces trois univers, donc de ces trois sensibilités qui définissent l'art de Zohra Hachid-Sellal. En outre, ce sont des œuvres à réminiscence permanente et toujours renouvelée ; toutes sont évocatrices, elles sont pareilles à un songe ; des impressions au sens vaporeux et évanescent. L'univers ocre du Sud prend formes et reliefs, revêt des volumes dans des senteurs et couleurs qui, elles, traduisent des émotions récurrentes, celles-ci nous reviennent comme une réminiscence dans la multitude des tons et des tonalités pareilles à des notes de musique.
Peintre de la couleur, avec une étonnante force de la composition et du contraste chromatique, Zohra Hachid-Sellal donne à sa peinture les tons de notre pays, chez elle, le genre échappe à un classement formel. Sa peinture, fournie et inspirée, est inclassable. «C'est là une peinture de l'instinctif livrant un achevé dont on ne s'explique pas toujours l'élaboration profonde.» C'est aussi une peinture où l'on peut constater la superposition de plusieurs techniques : peinture à l'huile, acrylique, collage…
Zohra Hachid-Sellal a d'abord été formée à l'école des Beaux-Arts entre 1963 et 1964, puis elle a suivi les cours de M'hamed Issiakhem et de Ali Ali-Khodja ainsi que ceux de Choukri Mesli. Plus tard, elle part en France, en 1968 pour suivre à Grenoble une formation académique de 5 ans ; elle obtient alors un diplôme supérieur national des arts-déco. Elle est lauréate du Premier prix du Concours national de la meilleure affiche d'Air Algérie, organisé par Air Algérie en 1965 et du Grand prix de la peinture féminine, organisé par le gouvernorat d'Alger, en 2000.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.