Grine appelle les journalistes au "professionnalisme et à éviter le sensationnel"    Pretoria : séance d'entrainement des Verts sans Mahrez    Accidents de la circulation : 85 morts en une semaine    Un terroriste arrêté et des armes récupérées à Jijel (MDN)    Somalie: 855.000 personnes menacées d'insécurité alimentaire    Le pétrole baisse, lesté par la Chine    Chaos à la gare de Budapest    Le Real Madrid ne va pas insister pour De Gea    Conférence sur le climat : L'ONU évoque un manque de financement    Krach boursier en Chine : Un journaliste mis en cause    Conseil supérieur de la magistrature : nomination de 300 magistrats    NAHD : Laïche en colère contre les joueurs    Parlement Ouverture demain de la session d'automne    Oued Tlélat : 19 personnes arrêtées pour trouble à l'ordre public    CHU d'Oran :Un nouveau pôle des urgences en projet    Fuites d'eau à Bouira : Les habitants s'en remettent au wali    Le ministre iranien des Affaires étrangères en visite en Algérie    Jeux Méditerranéens 2015 : l'Algérie 4e au tableau des médailles    Clôture de la manifestation "Oran en fête" : des moments intenses au théâtre de verdure    Syrie: des images satellite confirment la destruction du temple de Bêl à Palmyre    IL SERA LE PRINCIPAL POINT DE LA RÉUNION DE DEMAIN    Volley-ball : Mondial 2015 (japon) dames    Gratin de courgettes    Sécurité sociale    Rojo : «J'ai reçu des offres mais..... »    Un spectacle désopilant à Souk Ahras    "Homeland 5" consacre un épisode pour "Charlie Hebdo"    Mais qui se souvient de l'émir Khaled?    Algérie:le parti des travailleurs met en garde contre tout retour à l'endettement extérieur    Le président Bouteflika, une "référence absolue d'homme d'Etat au service de l'humanité"    Jeux africains 2015 : à J-3 du coup d'envoi, course contre la montre pour les organisateurs    Une remise à plat de l'organisation d'Air Algérie dès octobre prochain    Algérie-Lait: de nouvelles mesures en faveur des éleveurs    Algérie:baisse de la facture des importations des matériaux de construction sur les 7 premiers mois    Soupçons de chantage contre le Maroc: les journalistes contre-attaquent    Les Verts entament leur stage    75 000 élèves bénéficieront de la prime de scolarité    Un véhicule dérape : un mort et cinq blessés graves d'une même famille    Mettre un terme aux dysfonctionnements    «15% des travailleurs ne sont pas déclarés»    Risque d'une bulle financière horizon 2017 en Algérie    «L'Algérie puisait sa force dans la détermination du peuple à tourner la page du passé»    Pendant la période du hadj, recevez des appels en Arabie Saoudite pour seulement 20 DA la minute    Une session de formation et d'échange d'expériences se tiendra prochainement    La pièce «Kharbacha» de Laghouat séduit les enfants    Une trentaine de longs métrages à l'affiche    Lancement du nouveau Tucson en Afrique en attendant l'Algérie    Le rendez-vous le plus excentrique de la planète    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Docteur Benaïbouche : «Il faut réorienter les investissements»
Publié dans Le Temps d'Algérie le 28 - 06 - 2010

Le docteur Farid Benaïbouche, président de la commission de discipline du Conseil de l'ordre des médecins et gynécologue de profession à Hydra, a abondé dans le même sens, se disant scandalisé de voir «des failles inacceptables» dans certains services médicaux. Il est inadmissible, selon ce médecin, de voir trois accouchées avec leurs bébés sur un seul lit d'hôpital.
A son avis, il faudrait réorienter les investissements destinés à améliorer les structures sanitaires. «Au lieu de réhabiliter les services de cardiologie et faire des conventions avec les étrangers, à titre d'exemple, il faudrait rénover ceux de la gynécologie, sachant que la protection maternelle et infantile est prioritaire», a-t-il développé.
Notre spécialiste en gynécologie a précisé qu'il n'y a eu aucun investissement à ce niveau. «Les maternités sont transformées en maisons d'accouchement et les structures de gynécologie publiques ne suffisent plus», a-t-il souligné, mettant l'accent sur le manque flagrant de prise en charge des prématurés dans les CHU.
Qu'en est-il de la grippe A ?
Le président du Conseil national de l'ordre des médecins a fait allusion à la propagation de la grippe A en Algérie qui a suscité toute une polémique et une panique «non justifiée» par manque d'information, qualifiant cette maladie de «grippette». «Si la tutelle avait fait l'effort de médiatiser les renseignements liés à cette maladie, de par sa propagation, sa prévention, son degré de gravité et si elle avait donné plus de détails quant à l'arrivage des vaccins, le contrôle de ceux-ci et leur distribution, les citoyens auraient été beaucoup moins stressés et plus confiants face à la maladie.
D'autant qu'il n'y a pas lieu de s'alarmer outre mesure», a expliqué notre président, ajoutant qu'une séance télévisée de quelques heures animée par le ministre de la Santé, à titre d'exemple, aurait apaisé les esprits et aurait évité, surtout, la panique et le doute. Une façon d'ajouter comme une autre faille le manque de sensibilisation et de communication dans le domaine de la santé en Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.