Attentat de Beni Amrane : Deux condamnations à perpétuité et douze peines de mort    Quelle légitimité ?    Affaire Khalifa Bank : Les directeurs généraux et les dépôts en milliards    BOUIRA: Coupure d'eau dans 10 communes    Football - Ligue 1 : Fin de saison sur fond de suspense    Plusieurs responsables arrêtés pour corruption : Scandale du siècle au cœur de la Fifa    CRB Tizi : Une accession largement méritée    MEDEA: 2 morts et 4 blessés sur la route    Urbanisme : Les constructions illicites entre complaisance et complicité    Journées médico-chirurgicales de l'EHU : Maladies respiratoires et grossesses à risques au menu    TLEMCEN : Conférence d'Hervé Juvin sur la mondialisation à l'institut français    TEBESSA: Les Arts plastiques font leur salon    Ligue 1 Mobilis : L'entraîneur du CR Belouizdad, Alain Michel, rempile pour une nouvelle saison    Libye : Le Premier ministre échappe à une tentative d'assassinat    Yémen : Raids contre les forces spéciales à Sanaa    FCE : Pour le renforcement des liens entre l'université et l'entreprise    Selon M. Hantabli : Algérie-Télécom Satellite s'investit dans le développement de la région du Sud-Ouest    Importations des véhicules et des médicaments : Forte baisse de la facture en avril 2015    Algérie-Lesotho : Le Roi Letsie III a reçu Mohamed Larbi Ould Khelifa    Constantine : Lancement du projet de réhabilitation du chemin des Touristes    Sellal entame une visite de travail en Italie    Temmar annonce une reprise en main de la situation    Signature de 3 documents de coopération    JSK : Ahmed Mouley : «Hannachi a refusé de me payer»    Match perdu et défalcation de 9 points pour tout club qui faussera le résultat d'un match    Saisie d'un pistolet-mitrailleur de type kalachnikov et une quantité de munitions à Tindouf    L'ANP saisit une quantité de munitions à Tindouf    Lamamra réitère l'engagement de l'Algérie    Ghoul annonce de nouvelles mesures    Environ 33 % des jeunes Algérois accros à l'Internet    Réduire les ronflements en exerçant sa... langue    Baba Ali : Un incendie ravage une usine de biscuits    Marche à pied de 1.000 km contre Rousseff    Rejet du recours en référé contre "Les Républicains"    Bombardement israélien contre la prison Ghaza    Révisions constitutionnelles dans les pays du Maghreb : Valses à trois temps    La loi sur le livre sera renforcée par des textes d'application    Il fête ses 50 ans en juillet avec 1.336 spectacles    Agenda culturel    Le théâtre rend hommage à Azzedine Medjoubi    CRB : La victoire !    Israël bombarde Ghaza    Plus de 25.000 étrangers dans les rangs de Daech et d'al-Qaïda    LES ‘'FLNISTES'' ETAIENT HIER DANS LE FACE A FACE : Retour de manivelle pour Amar Saadani    Le Prophète et les handicapés    Une nouvelle affaire de corruption rattrape la Fifa à 2 jours de sa "présidentielle"    Le réquisitoire de Jil Jadid    Attentat terroriste à Béni Amrane en 2008 : Procès aujourd'hui des auteurs présumés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Docteur Benaïbouche : «Il faut réorienter les investissements»
Publié dans Le Temps d'Algérie le 28 - 06 - 2010

Le docteur Farid Benaïbouche, président de la commission de discipline du Conseil de l'ordre des médecins et gynécologue de profession à Hydra, a abondé dans le même sens, se disant scandalisé de voir «des failles inacceptables» dans certains services médicaux. Il est inadmissible, selon ce médecin, de voir trois accouchées avec leurs bébés sur un seul lit d'hôpital.
A son avis, il faudrait réorienter les investissements destinés à améliorer les structures sanitaires. «Au lieu de réhabiliter les services de cardiologie et faire des conventions avec les étrangers, à titre d'exemple, il faudrait rénover ceux de la gynécologie, sachant que la protection maternelle et infantile est prioritaire», a-t-il développé.
Notre spécialiste en gynécologie a précisé qu'il n'y a eu aucun investissement à ce niveau. «Les maternités sont transformées en maisons d'accouchement et les structures de gynécologie publiques ne suffisent plus», a-t-il souligné, mettant l'accent sur le manque flagrant de prise en charge des prématurés dans les CHU.
Qu'en est-il de la grippe A ?
Le président du Conseil national de l'ordre des médecins a fait allusion à la propagation de la grippe A en Algérie qui a suscité toute une polémique et une panique «non justifiée» par manque d'information, qualifiant cette maladie de «grippette». «Si la tutelle avait fait l'effort de médiatiser les renseignements liés à cette maladie, de par sa propagation, sa prévention, son degré de gravité et si elle avait donné plus de détails quant à l'arrivage des vaccins, le contrôle de ceux-ci et leur distribution, les citoyens auraient été beaucoup moins stressés et plus confiants face à la maladie.
D'autant qu'il n'y a pas lieu de s'alarmer outre mesure», a expliqué notre président, ajoutant qu'une séance télévisée de quelques heures animée par le ministre de la Santé, à titre d'exemple, aurait apaisé les esprits et aurait évité, surtout, la panique et le doute. Une façon d'ajouter comme une autre faille le manque de sensibilisation et de communication dans le domaine de la santé en Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.