La Banque d'Algérie va renforcer le contrôle de financement du commerce extérieur    Algérie:un mouvement de contestation du PNC d'Air Algérie perturbe le programme des vols    Slimani affole les statistiques en sélection !    Libye:5 morts dans des affrontements près de Tripoli    Algérie:Le président sud-africain entame une visite d'Etat de trois jours    Quel statut ?    Tébessa : Perpétuité pour l'assassin de sa femme    Projet pilote initié par le R20 : Le tri sélectif des déchets officiellement lancé le 25 avril    LE TOURISME DECRIE    Un ministre du rêve national    AIN TEMOUCHENT: Une session de formation en forge artistique    La deuxieme phase de rapatriement a été lancée dimanche : Une quarantaine de Subsahariens refoulés vers leurs pays d'origine    Amical - Algérie 4 Sulanat d'Oman 1 : Les Verts font taire les critiques    MC Oran : Le compartiment offensif, un handicap pour l'équipe    USM Annaba : Le président rassure sur l'avenir du club    Tunisie Bilan globalement positif pour la grand-messe altermondialiste    L'Iran et les "Six" prêts à des compromis pour trouver un accord    Bourses : Wall Street est à court de carburant pour de nouveaux sommets    Mise en vente de la vignette automobile : Disponible auprès des services des impôts jusqu'au 30 avril 2015    Grèce/UE : Tsipras confiant sur une fin heureuse des négociations    Perceptions arabes de l'avenir    Amical : France-Danemark (2-0), les Bleus rebondissent    Euro 2016 : Géorgie-Allemagne (0-2), l'Allemagne tient son rang    La Suisse veut bénéficier de l'expérience algérienne    Un sommet avec l'Union européenne le 27 avril à Kiev    Le Groupe des forces spéciales dans le collimateur des djihadistes    Deux films algériens primés    Le rôle primordial de la famille    Nécessité de "réformer" l'Ecole supérieure des Beaux-arts d'Alger    "Le pouvoir veut gagner du temps"    Halte aux convoitises et au bradage !    Mobilis proposera ses offres et solutions Corporate    22 contrebandiers arrêtés à Tamanrasset    Les laboratoires inventent-ils de nouvelles maladies ?    7 morts et 19 blessés pour la seule journée de dimanche    Belle réaction des verts    La décantation tarde à se faire    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie au Burkina-Faso    Cœurs vides, prisons pleines    Rebaïne plaide pour un nouveau contrat social    « Il est temps de s'occuper de notre patrimoine »    «Offrande au pays du cèdre»    FAUTE DE PERMANENCES DANS LES CENTRES DE SANTE DE PROXIMITE : Les UMC de Tigditt totalement dépassées !    Des procÚs et des hommes    MÉDÉA    Une indépendance de la justice aux abonnés absents    Ecole supérieure de l'air de Tafraoui : Une formation de pointe pour devenir un pôle d'excellence    Selon Abderrazak Henni : Le passeport biométrique délivré en une semaine seulement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Docteur Benaïbouche : «Il faut réorienter les investissements»
Publié dans Le Temps d'Algérie le 28 - 06 - 2010

Le docteur Farid Benaïbouche, président de la commission de discipline du Conseil de l'ordre des médecins et gynécologue de profession à Hydra, a abondé dans le même sens, se disant scandalisé de voir «des failles inacceptables» dans certains services médicaux. Il est inadmissible, selon ce médecin, de voir trois accouchées avec leurs bébés sur un seul lit d'hôpital.
A son avis, il faudrait réorienter les investissements destinés à améliorer les structures sanitaires. «Au lieu de réhabiliter les services de cardiologie et faire des conventions avec les étrangers, à titre d'exemple, il faudrait rénover ceux de la gynécologie, sachant que la protection maternelle et infantile est prioritaire», a-t-il développé.
Notre spécialiste en gynécologie a précisé qu'il n'y a eu aucun investissement à ce niveau. «Les maternités sont transformées en maisons d'accouchement et les structures de gynécologie publiques ne suffisent plus», a-t-il souligné, mettant l'accent sur le manque flagrant de prise en charge des prématurés dans les CHU.
Qu'en est-il de la grippe A ?
Le président du Conseil national de l'ordre des médecins a fait allusion à la propagation de la grippe A en Algérie qui a suscité toute une polémique et une panique «non justifiée» par manque d'information, qualifiant cette maladie de «grippette». «Si la tutelle avait fait l'effort de médiatiser les renseignements liés à cette maladie, de par sa propagation, sa prévention, son degré de gravité et si elle avait donné plus de détails quant à l'arrivage des vaccins, le contrôle de ceux-ci et leur distribution, les citoyens auraient été beaucoup moins stressés et plus confiants face à la maladie.
D'autant qu'il n'y a pas lieu de s'alarmer outre mesure», a expliqué notre président, ajoutant qu'une séance télévisée de quelques heures animée par le ministre de la Santé, à titre d'exemple, aurait apaisé les esprits et aurait évité, surtout, la panique et le doute. Une façon d'ajouter comme une autre faille le manque de sensibilisation et de communication dans le domaine de la santé en Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.