Hydrocarbures: un régime fiscal propre au secteur encouragera l'investissement étranger    L'ex-député ‘'spécifique'' risque 6 mois de prison ferme    CAMPAGNE ELECTORALE : L'ANIE enquêtera sur la provenance des financements    POUR ATTEINTE A L'UNITE NATIONALE : Un an de prison à l'encontre de 21 détenus    Algérie - Gabon: vers la création d'un conseil économique pour les hommes d'affaires    ACCIDENTS DE LA ROUTE A OUARGLA : Trois morts et une quinzaine de blessés    L'OLP condamne l'assassinat d'un chef du Djihad islamique par Israël à Ghaza    SIDI BEL ABBES : Campagne de sensibilisation sur les risques du monoxyde de carbone    Les hauteurs de Bordj Bou-Arréridj revêtus de neige    Liverpool : Mauvaise nouvelle pour Salah ?    Belmadi évoque le retour de Soudani en sélection    Belmadi : «Cela fait un bon moment que je suis le parcours de Spano-Rahou, Halaïmia et Zorgane»    Crise en Bolivie: Morales se réfugie au Mexique, une présidentielle avant le 22 janvier    10e Fica : trois courts métrages projetés à Alger    FP: les recommandations comme feuille de route pour améliorer la performance des établissements    L'UE octroie 55 millions d'euros d'aide humanitaire    Les états de l'OCI saisissent la Cour internationale de justice    Le portrait du président Chadli parmi les objets jetés    Chlef: affectation d'un quota supplémentaire de 1.000 logements    65 projets agréés et financés par la Cnac depuis le début 2019    Le docteur Mohamed Boughlali de retour chez les Verts    Les Chipolopolo à pied d'œuvre à Alger    Où se jouera le derby MCA-CRB ?    Haddam plaide pour un contrôle plus rigoureux    Une femme se plaint d'y être inscrite à son insu    Présidentielle : les soutiens encombrants de Tebboune    La Turquie commence à renvoyer des terroristes étrangers    Les écoles primaires paralysées hier    Méli-mélo pomme-chocolat    L'UE prolonge les sanctions contre le gouvernement de Maduro    Réquisitoire imparable contre l'amnésie officialisée    Ateliers de formation cinématographique    De précieux manuscrits médiévaux divisent l'Islande et le Danemark    Festival international de danse contemporaine: l'Algérie, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie à l'honneur    Le boulimique penchant de l'exécutif Bedoui à s'attaquer aux sensibles dossiers    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed: Ouverture du procès des 42 détenus du Hirak    DTN : nouveaux staffs des sélections nationales de jeunes: De surprenantes désignations    Vaccination contre la grippe : plus de 46.400 doses réceptionnées    Bouira: Une bouteille de gaz butane explose, un blessé grave    26 wilayas au salon des arts plastiques    Elections législatives : L'Espagne retourne aux urnes dans un climat crispé    Le courroux des producteurs    Marché pétrolier international Le panier de l'Opep établi à 61,98 dollars le baril    Para-athlétisme/Mondiaux-2019: L'Algérie provisoirement 5e au classement    Projet de loi sur les hydrocarbures Sonatrach continuera à développer le conventionnel    Les manifestations se poursuivent    Cinéma : 10e Fica: projection de "Fatwa", un film dénonçant la montée de l'extrémise en Tunisie    Oum El Bouaghi : signature d'accord pour la gestion de deux salles de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lille : les candidats aux législatives mettent les "bouchées doubles" pour convaincre les indécis
Publié dans Algérie Presse Service le 06 - 05 - 2012

A quelques heures de la clôture officielle de la campagne électorale pour les législatives 2012, les candidats en lice pour les quatre sièges réservés à la communauté nationale établie en France ont mis les "bouchées doubles" pour convaincre les indécis de la "nécessité" à participer à partir de mardi prochain au scrutin.
Ils ont ainsi exploité, entre autres, les espaces mis à leurs dispositions par les missions diplomatiques et consulaires algériennes pour afficher leurs listes, portraits et programmes.
A Lille où réside la plus ancienne communauté algérienne à l'étranger, certains candidats à la députation ont mis à profit le week-end pour animer leurs dernières actions d'information et de sensibilisation en vue de cette consultation électorale.
Sous un ciel gris, certains candidats issus de la communauté algérienne établie à Lille sont allés à la rencontre des membres de la communauté pour expliquer leurs programmes, comprendre leurs attentes et susciter leur intérêt pour ces législatives. Une course contre la montre est ainsi engagée par les candidats qui tentent tant bien que mal de toucher le maximum d'Algériens établis dans cette circonscription électorale.
Pour sa dernière journée de campagne, le Parti national pour la solidarité et le développement (PNSD) a préféré centrer son action sur les activités de proximité et s'est lancé dans un marathon à Lille, en quête d'électeurs pas encore acquis à sa cause.
La tête de liste du PNSD en France, Tounsi Mourad, a multiplié les déplacements dans cette ville, en allant à la rencontre des Algériens dans chaque marché, dans chaque commerce pour expliquer le programme de son parti et ses objectifs. Ce candidat a martelé partout le même mot d'ordre, une "mobilisation massive le 8 mai pour faire entendre la voix des Algériens de France".
Au marché de Wazemmes, le candidat, manteau beige, sourire aux lèvres, suivi de quelques militants, serre des mains, se fait prendre en photo et explique aux Algériens l'importance d'accomplir leur devoir électoral. Le candidat PNSD s'est également adressé aux résidents algériens à travers les radios locales pour les appeler à venir voter et participer ainsi au changement.
Il a ainsi exprimé sa satisfaction concernant le déroulement de la campagne, mais a regretté, toutefois, l'attitude de la commission nationale de surveillance des élections qui, a-t-il souligné, "n'a pas pris en compte les recours introduits par son parti concernant certains dépassements constatés lors de cette campagne".
Pour sa part, le Front des forces socialistes (FFS), a préféré mener une campagne de proximité pour convaincre les électeurs inscrits dans cette même circonscription consulaire. De Denain à Tourcoing en passant par Valenciennes et Roubaix, le candidat FFS, Samir Bouakouir, a mené, ces deux derniers jours, une campagne "citoyenne" en favorisant l'opération porte à porte. Cette démarche visant à inciter les éventuels abstentionnistes et indécis à porter leur choix sur son nom.
Huit militants du FFS ont pour leur part opté pour le marché de Wazemmes, toujours très fréquenté par la communauté algérienne, pour tenter de sensibiliser le maximum d'électeurs.
"Ce marché n'est pas choisi au hasard. Il nous permet d'établir un contact direct avec de nombreux électeurs pour mieux les informer sur l'importance de ce scrutin" a indiqué le candidat du FFS. Ce dernier compte également sur son passage à la radio locale, pour mobiliser en sa faveur les Algériens établis à Lille.
Le Mouvement national pour la nature et le développement (MNND) s'est contenté de rencontrer les membres de la Fédération des musulmans de Nord, pour expliquer son programme et les inciter à se rendre aux urnes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.