Nouvelle fonction pour le Général-major Kaidi    1.000 kits de dépistage rapide "prochainement" confectionnés    La Banque d'Algérie annonce une série de "mesures exceptionnelles"    L'Algérie cherche à acheter 500.000 lunettes de protection et 995.000 blouses médicales    20 nouveaux décès et 45 autres ca s confirmés    La Ligue 1 française trouve une formule pour la baisse des salaires    Liverpool : Klopp avait baissé les bras pour Coutinho    Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    PSG : La condition de la femme d'Icardi    Le président du CNDH fait don d'un mois de son salaire    Le général Kaidi nommé à la tête du DEP    COMMUNICATION : Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    LA SPECULATION ET LA FRAUDE : Rezig annonce la radiation des commerçants coupables    MESURES PREVENTIVES CONTRE LECOVID-19 : Les visites dans les maisons de retraite interdites    45 nouveaux cas confirmés et 20 nouveaux décès en Algérie    Report des examens d'attestation de niveau    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Les écoles privées aux abonnés absents    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    Le président du RAJ condamné à un an de prison    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





7e jour de campagne: préservation de l'unité nationale et appel à un vote massif
Publié dans Algérie Presse Service le 30 - 03 - 2014

Préservation de l'unité nationale et appel à une participation massive au scrutin du 17 avril ont été parmi les principaux sujets évoqués samedi par les candidats en ce septième jour de campagne électorale.
Le président du Front national algérien (FNA) Moussa Touati a, dans cette optique, appelé à Ain Beida (Oum El Bouaghi) à placer l'Algérie au-dessus de toute considération et de rester vigilants face à ceux qui tendent à "préserver des intérêts partisans de parties connues pour leur hostilité au pays".
Lors de son meeting, M. Touati a souligné "l'obligation de rester fidèles aux chouhada de la Révolution et de préserver le pays de toutes les visées", ajoutant que par ses richesses, l'Algérie "fait toujours l'objet de convoitises de la part du colonialisme des temps modernes".
Il a, par ailleurs, exhorté les participants à son meeting à aller "voter massivement le jour du scrutin, même à bulletin blanc". "Le boycott, estime-t-il, ouvre la voie aux diversions et aux aventures".
La candidate du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, s'est déclarée, pour sa part, samedi depuis Batna, contre une "Algérie émiettée", s'élevant contre le "régionalisme" qui, a-t-elle dit, "menace de diviser le pays". Les "pratiques régionalistes menacent le pays et seuls les cercles de la mafia et les multinationales tirent profit d'une telle situation qui met en danger son unité", a encore dit Mme Hanoune.
Elle a mis en garde contre les "tentatives des multinationales de semer la scission dans le sud du pays", accusant des "forces manipulatrices" d'être à l'origine des troubles comme à Ghardaïa. Elle a enfin appelé ses partisans à empêcher la "confiscation" de leurs voix et à "faire barrage à ceux qui tendent à perpétuer le statu quo".
Le candidat indépendant, Ali Benflis était, lui, à Tizi-Ouzou pour parler de Tamazight au sujet duquel il s'est engagé à donner la place qui sied. ''Je m'engage devant vous à régler définitivement la question de l'identité amazighe et donner à la langue la place qui lui sied'', a-t-il affirmé lors d'un meeting, soulignant que ''l'Algérie doit se réconcilier avec elle-même, avec sa culture et son patrimoine".
Selon lui, cela se fera par la "promotion de tout le patrimoine amazigh, l'introduction de l'enseignement de Tamazight dans tous les cycles, ainsi que son inscription dans l'examen du baccalauréat". "Il se fera aussi, a-t-il ajouté, par l'ouverture de centres de formation de formateurs de cette langue, afin de permettre l'épanouissement de toute une région".
Depuis Djelfa, le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Abdelkader Bensalah, représentant du candidat Abdelaziz Bouteflika a souligné que le rendez-vous du 17 avril "n'est pas ordinaire, puisque le peuple algérien aura à choisir l'homme qui va diriger le pays (...) pour consolider la stabilité et le développement économique''.
Abdelaziz Belkhadem, représentant également le candidat Bouteflika, s'est, quant à lui, adressé aux jeunes au cours de ces trois meetings animés dans la wilaya de Médéa, les appelant "à ne pas rester en marge du processus d'édification du pays, en y prenant une part active, à travers leurs voix".
Il a également appelé les citoyens à se déplacer "en force" le jour du scrutin afin de "choisir en toute liberté et conscience" le candidat qu'ils estiment être en mesure de mener le pays vers le progrès".
L'autre représentant du candidat Bouteflika Ahmed Ouyahia est revenu, depuis Sidi Bel-Abbes, où il a animé un meeting, sur l'amendement de la Constitution, dont l'objectif, a-t-il souligné, est de "parachever le processus démocratique et renforcer les institutions". M. Ouyahia a, d'autre part, critiqué ceux qui appellent à des "phases de transition", soulignant que "leur ère est révolue".
"Il faut laisser le verdict aux urnes", a poursuivi M. Ouyahia qui a aussi fustigé les partisans du boycott , estimant que "le choix de la rue n'apporte que détresse".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.