Après la déclaration de vacance du poste de son président: Ould Abbès écarte la dissolution de l'APN    Refusant la médiation de deux députés pour rétablir Salima Ghezali: Le FFS plaide pour un changement du système    Bedoui à propos de la mauvaise gestion: «L'administration doit se libérer des obstacles bureaucratiques»    Un baril à 100 dollars: Goldman Sachs juge le scénario «peu probable»    Une occasion pour faire connaitre les atouts touristiques des régions du sud    Six plaintes déposées par le Front Polisario contre des groupes français    Jamal Khashoggi tué au consulat d'Istanbul: Le crime d'Etat de l'Arabie saoudite    Cherchell (Tipasa): Distribution prochaine de plus de 1100 logements    220 logements sociaux de Sebdou (Tlemcen): Le wali ordonne la révision de la liste des bénéficiaires    Pluies à Boumerdès: Risques d'inondation dans plusieurs communes    Bouhani sérieusement touchée à la cheville    L'importance du rôle de la presse dans la consécration de la culture de la paix mise en exergue    «Ghaza est en train d'imploser»    La JS Saoura accrochée par le Paradou AC    Défilé de mode algérien, maghrébin et palestinien    Saaâdoune succédera à El Morro    Chaque année, des dizaines de personnes meurent de cancers liés à l'amiante    Perpétuité pour le terroriste «Yasser Abou Kouthaïma»    Zetchi optimiste    L'OPGI peine à se faire payer    Six mois de suspension pour le président    Arrabal, l'Egyptien    Les massacres du 17 Octobre 61 commémorés à El-Biodh    Nouvelles d'Oran    Une vingtaine d'handicapés placés par l'ANEM en un mois: Une initiative louable... mais beaucoup reste à faire    Constantine - Plaidoyer pour un soutien à l'exportation    MC Alger: La Fédération libyenne « menace » Adel Amrouche    Le trafic des psychotropes prend de l'ampleur    Escroquerie au logement, cinq arrestations    Equipe nationale: Belmadi établit le même constat que Rajevak    L'affreuse excommunication    Pour qui paye Bouhadja ?    253 affaires traitées en septembre dernier    Une application mobile pour impliquer les citoyens dans la protection de l'environnement    Défaite de Charles Quint à Alger    Sommet Erdogan-Poutine-Macron-Merkel à Istanbul    Dernière tribune de Jamal Khashoggi parue dans le Washington Post : «Ce dont le monde arabe a besoin, c'est la liberté d'expression»    Règlement de la crise syrienne : La Russie et la Turquie à l'épreuve du terrain    L'Algérie est-elle à l'abri d'un nouveau krach ?    139e Assemblée générale de l'UIP : M. Bensalah prend part à Genève à la clôture des travaux    L'instance olympique célèbre ses 55 ans d'existence    Abane Ramdane a lutté «de toutes ses forces» contre la division    Premier percussionniste du célèbre Cheikh Amar Ezzahi : Boulifa Messaoud n'est plus    CRASC : Un ouvrage collectif dédié à Abdelkader Alloula    L'écrivaine colombienne Piedad Bonnett présente son livre à Oran : Une intervention captivante autour de “Ce qui n'a pas de nom”    Ouyahia ordonne aux ministres et walis d'interdire le port du niqab    L'armée pilonne les dernières poches terroristes    Un saoudien tué dans un accident de voiture à Riyad    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bâtiment: le plan de restructuration de la SGP Indjab examiné par le CPE prochainement (directeur)
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 05 - 2014

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4
ALGER- Le plan de restructuration de la Société de gestion des participations de l'Etat (SGP) Indjab qui regroupe 56 entreprises de bâtiment, sera examiné avant la mi-mai par le Conseil des participations de l'Etat (CPE), a annoncé lundi à Alger le président du directoire de cette SGP, Mohamed Yassine Hafiane.
"Le dossier de la restructuration de la SGP Indjab sera transmis aux CPE à travers le ministre de l'Habitat dans une dizaine de jours", a indiqué M. Hafiane lors d'une conférence sur le secteur de l'Habitat en marge du salon Batimatec 2014.
Selon lui, ce plan a été élaboré sur trois phases avec l'accompagnement du bureau d'étude Cetic, et validé par le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville Abdelmadjid Tebboune.
"Ce dossier est arrivé maintenant à maturité. Nous allons le transmettre au CPE qui l'adoptera ou bien le renvoie pour l'améliorer", a-t-il expliqué.
Avec l'adoption attendue de ce plan, Indjab sera dotée de cinq grandes entreprises, à l'Est, à l'Ouest, au Centre, au Sud-est et au Sud-ouest, avec l'objectif de réaliser 80.000 logements annuellement, soit 15% du programme quinquennal du secteur.
"Cet objectif est réaliste car nos entreprises ont bénéficié d'un vaste programme d'assainissement et d'investissement. Il est temps de rentabiliser ces efforts financiers considérables, d'où l'importance de ce plan de restructuration", a-t-il souligné.
Pour lui, ce plan est devenu une nécessité vu la situation "ingérable" de cette SGP créée il y a 12 ans.
La restructuration de SGP Indjab a également pour objectif de valoriser son capital humain et de mettre en oeuvre une nouvelle politique managériale qui se base sur une gestion plus efficace des projets.
Le portefeuille de la SGP Indjab comprend 56 entreprises dont 12 bureaux d'études. Son plan de charge pour l'année 2014 comprend la réalisation de 38.000 logements, un chiffre en deçà des ses ambitions mais en amélioration comparativement aux années précédentes, a précisé M. Hafiane.
Avec plus de 23.000 employés, les entreprises de la SGP Indjab opèrent dans les domaines liés aux travaux du bâtiment, logement et équipement publics, travaux de voiries et réseaux divers (VRD) et d'aménagement extérieur, réhabilitation de vieux bâti, fabrication de menuiserie aluminium, charpentes métallique, production de béton et d'éléments préfabriqués.
La production globale de l'ensemble de ses filiales dépasse 380 millions d'euro, d'après les chiffres avancés par M. Hafiane.
Plusieurs sociétés mixtes ont été créées en 2013 entre des filiales de la SGP Indjab et des entreprises de réalisation européennes, principalement d'Espagne, d'Italie, et de Portugal.
Le CPE est une instance gouvernementale chargée de fixer la stratégie globale en matière de participations de l'Etat et de privatisation.
Par le biais du CPE, l'Etat exerce son rôle de propriétaire des actifs confiés aux SGP .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.