ARRIVES AU PORT DE MOSTAGANEM EN 2019 : L'usine Tahkout demande le déblocage de sa marchandise    AUTOMOBILE : Les premières voitures Peugeot dès janvier 2020    Zetchi écarté de la photo souvenir    AIN TEMOUCHENT : Un train de voyageurs percute un semi-remorque    «Le meilleur moyen de procurer de la joie au peuple est de gagner des titres»    Officiel : Bennacer à Milan pour la visite médicale !    Loukal appelle L'OFID à poursuivre ses efforts    Les auteurs du cambriolage neutralisés    Résultats du BAC : Session de juin 2019 à Aïn Témouchent    La fanfare de la Protection civile égaye les annabis    Affaire Tahkout : Le wali d'El Bayadh Mohamed Khenfar auditionné à la Cour suprême    Zinédine Zidane félicite l'Algérie    Renard, c'est fini !    L'Algérie dans le groupe A avec le pays hôte    Djemaï boude ?    Un dialogue, deux approches    Un calvaire quotidien pour les populations    Un jeune de 18 ans meurt noyé à Oued Fragha    Des habitants de Kendoula ferment la route    L'autre casse-tête pour le gouvernement    ACTUCULT    Le faux débat sur les langues en Algérie    "La présidentielle a pour vocation de désigner un autre potentat"    L'intruse    La majorité des Français trouve le phénomène "normal"    Le Forum France-Algérie se joint à l'appel du mouvement associatif    Essebsi refuse de ratifier la nouvelle loi électorale    Le dialogue politique au point mort    Rassemblement de soutien aux détenus d'opinion    Plus de 7530 microentreprises créées    Le calvaire des usagers à Draâ Ben-Khedda    Les travailleurs de l'ADE menacent de couper l'eau    Une chaîne de télé franco-algérienne sera lancée en 2020    Jack Lang : "Nous sommes tous un peu algériens"    L'Ukrainienne Juicy M en guest star au Blackout Festival    France : Un quai baptisé Josette et Maurice Audin à Aubervilliers    Bouira : Hausse des piqûres de scorpions    Une cache d'armes et de munitions découverte à Tamanrasset    Guterres appelle à des partenariats plus forts pour les transitions post-conflits    La liste des accusations s'élargit    De la conquête par Tarik Ibn Ziad aux principautés    Vers la réhabilitation du vieux lycée technique    Wilaya d'Alger: Large campagne de nettoiement des cités des communes d'El Harrach    Lac Tchad : Boko Haram continue à faire des morts et des milliers de réfugiés    Aïd El Adha: Fixation de points de vente de bétail contrôlés à travers le pays    Les exigences de "l'Alternative démocratique"    Des centaines de fans coincés au Caire    Le blocage du pétrolier algérien a duré 1h15mn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Moudjahidine et ayants droits: 90 % des pensions et indemnités régularisés
Publié dans Algérie Presse Service le 17 - 05 - 2015

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a affirmé, dimanche à Ain Temouchent, que 90 pour cent des pensions et indemnités dues aux moudjahidine et ayants droits ont été régularisés.
Les 10 pc restants sont en voie, a souligné le ministre lors d'une émission à la radio locale en marge de sa visite d'inspection dans la wilaya. D'autre part, Tayeb Zitouni a rappelé qu'il a instruit l'ensemble des responsables des musées du moudjahid du pays de laisser ces structures ouvertes au-delà des horaires administratifs, aux jeunes et aux spécialistes notamment, pour leur permettre d'effectuer leurs recherches sur l'histoire de la guerre de libération nationale.
"Pour faciliter et encadrer cette noble mission, ces musées ont été dotés de conseils scientifiques et de moyens et équipements technologiques importants, dont les caméras à infrarouge pour enregistrer les témoignages des moudjahidine sur la guerre de libération nationale", a-t-il ajouté soulignant que ces musées doivent recenser les centres de torture de l'armée coloniale et les cimetières des chouhada, entre autres. A ce sujet, il a réitéré que seuls les historiens sont habilités à écrire l'histoire de la guerre de libération nationale, rappelant la présentation, à Constantine au ministère des Moudjahidine, de pas moins de 160 heures sur CD de témoignages de moudjahidine.
Une convention passée entre le ministère et la radio nationale facilitera, également, cette mission de recueil des témoignages. S'agissant du programme d'action de son département, il a rappelé qu'il s'articule sur deux axes traitant de l'amélioration des conditions des moudjahidine et ayants droits et la transmission de la mémoire nationale aux nouvelles générations.
Pour la wilaya d'Ain Temouchent, le ministre a annoncé le renforcement en équipements du centre de repos de Hammam Bouhadjar et l'extension de l'antenne du centre national d'équipements orthopédiques des grands invalides de la guerre de libération nationale situé dans la même ville.
La wilaya d'Ain Temouchent a bénéficié, dimanche à l'occasion de cette visite d'inspection et de travail, de plusieurs projets au profit des moudjahidine et ayants droits. Ainsi, le ministre a procédé à la pose de la première pierre de réalisation du musée du moudjahid au chef-lieu de wilaya sur une superficie de 1.584,65 mètres carrés, qui sera doté notamment d'une salle d'exposition de 287,90 m2 et une salle de conférences de 272 places. Une enveloppe financière de 150 millions DA a été allouée à ce projet qui sera réalisé en 15 mois.
M. Tayeb Zitouni a posé aussi la première pierre du nouveau siège de la direction des moudjahidine qui contribuera à l'amélioration des conditions d'accueil des concernés et celle des travailleurs du secteur. Les travaux prévus en 12 mois au niveau du POS SUD-EST 2, ont nécessité une enveloppe de 95 millions DA pour la réalisation et l'équipement et 5 millions DA pour l'étude.
Le ministre a entamé sa visite à Hammam Bouhadjar par un recueillement au cimetière des chouhada, avant d'inspecter le centre de repos des moudjahidine et ayants droits. Sur place une exposition s'est penchée sur le recueil des témoignages des moudjahidine d'Ain Temouchent.
Au niveau de l'annexe des équipements orthopédiques des grands invalides de la guerre de libération nationale, il a pris connaissance des moyens mobilisés pour l'accueil des moudjahidine des wilayas de l'Ouest. Cette structure sera étendue aux espaces inutilisés en vue de son renforcement, a-t-il annoncé à cette occasion.
A Beni Saf, Tayeb Zitouni a procédé à la baptisation d'une école primaire au nom du chahid Belharizi Boumediène (1909-1958), avant de visiter l'annexe du musée du moudjahid où il a insisté sur la nécessité de "laisser ouvertes ses portes au delà des heures administratives".
Le ministre a également inspecté le projet de centre de repos des moudjahidine de Rachegoune qui enregistré un taux d'avancement de 45 pour cent pour son premier lot. Dotée de 100 lits, cette structure bénéficiera aux moudjahidine et ayants droits une fois achevée.
A Ain Temouchent, Tayeb Zitouni a baptisé un nouveau lycée en cours de réalisation aux noms des trois frères chahids Zahaf, avant de rencontrer, au siège de l'APW, la famille révolutionnaire. Dans son intervention, le ministre est revenu sur la stratégie de son département, insistant sur "la transmission de la mémoire nationale aux nouvelles générations pour cimenter davantage l'union sacrée du peuple algérien".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.