Chanegriha préside la cérémonie de conversion d'un hôtel militaire en une structure sanitaire    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    Le MAE dément la suspension par les Emirats arabes unis de la délivrance de visas    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    Arrêt de la diffusion télévisuelle par système analogique dans 5 wilayas    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    PSG: la réaction de Di Maria et Paredes au décès de Maradona    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Saïd Bouhadja n'est plus    Images d'ailleurs, regards d'ici    Sonelgaz menace    Entre avancées et entraves    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Appels à protéger les civils à l'approche de la bataille pour Mekele    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Blida: plus de 4 millions de qx d'agrumes attendue, malgré l'aléa climatique
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 01 - 2016

La wilaya de Blida s'attend cette année à engranger une production de 4,2 millions de qx d'agrumes, selon les prévisions de la direction des services agricoles (DSA), qui oeuvre, avec la contribution des professionnels du secteur, au développement de la filière à travers notamment l'extension des vergers agrumicoles de la wilaya et la formation des jeunes dans le domaine.
En dépit de conditions climatiques défavorables à la floraison des arbres, notamment en mai dernier, conjuguées aux vents chauds de novembre, la DSA escompte atteindre les objectifs fixés pour la filière par le contrat de performance de la wilaya, a assuré le chef du service de production à la DSA , Nacer Laouedj.
Une production jugé record de plus de 4,4 millions de qx a été réalisée, durant la campagne de l'année passée, dans la wilaya, avec un rendement estimé à 245 qx d'agrumes à l'hectare, est-il signalé de même source.
Selon M.Laouedj, les responsables du secteur sont déterminés à atteindre l'objectif fixé pour la filière, en prodiguant tout le soutien technique et matériel nécessaire aux agriculteurs, notamment en cas de conditions climatiques défavorables, parallèlement à l'accompagnement des agrumiculteurs tout au long du processus technique fixé pour eux (plantation, entretien et traitement des cultures).
Une autre option consiste en l'orientation d'un nombre d'agriculteurs du domaine vers la culture de certains type d'agrumes d'arrière saison, qui pourront répondre aux besoins de beaucoup de consommateurs, notamment la Valencia (orange) récoltée en mai, a indiqué le secrétaire de la Chambre d'agriculture de la wilaya, Abri Maàmar.
Les agrumiculteurs de la wilaya, signale-t-on, ont une préférence pour certaines variétés d'agrumes au dépens d'autres, à l'instar des oranges Thomson et Navale, représentant 55 % des agrumes cultivées dans la région, sur les 27 variétés existantes.
Selon les responsables du secteur, la capitale de la Mitidja (Blida) était réputée, par le passé, pour l'abondance de différentes variétés d'agrumes, en son sein, durant neuf (9) mois de l'année, à l'exception de ceux de juin, juillet et août.
Réhabilitation des vergers agrumicoles
Actuellement, des efforts sont déployés par la DSA en coordination avec ses différents partenaires du secteur, pour la réhabilitation des vergers agrumicoles de la wilaya, dont un grand nombre sont devenus improductifs en raison de leur âgé avancé.
Le programme de développement de la filière agrumicole dans la Mitidja, a ainsi permis la plantation d'un surface de 1.422 ha en agrumes, au titre du quinquennal écoulé.
Une partie de ces plantations a été destinée au remplacement des vieux vergers, remontant à l'époque coloniale, alors que l'autre partie représente des extensions de vergers agrumicoles dans les communes de Blida, Boufarik, Chebli, Oued Alleug, Larbaa et de Chiffa, a-t-on indiqué de même source.
Une autre surface de 3164,5 ha d'agrumes est programmée à la plantation, au titre du présent quinquennal 2014-2019, est-il encore signalé.
Formations pour les professionnels du secteur
La Chambre d'agriculture de Blida est partie intégrante dans ce programme de relance de la filière agrumicole, à travers l'organisation, à chaque campagne, de sessions de formation au profit des professionnels du secteur, mais aussi à l'endroit de jeunes intéressés par cette filière arboricole.
Ainsi, une session de formation d'une durée de cinq (5) jours a été lancée lundi au profit de 140 stagiaires, qui bénéficieront d'une formation théorique et appliquée sur l'élagage des arbres au niveau des différents vergers de Chebli, Mouzaia et Oued El Alleugue avec à la clé l'attribution de diplômes qualificatifs pour les jeunes, qui seront ainsi habilités à intégrer le domaine.
"L'organisation de cette session de formation est une réponse à une doléance des professionnels du secteur, qui ont relevé un déficit en main d'oeuvre qualifiée", a souligné M.Abri, ajoutant que l'opération vise, également, à encourager les jeunes à intégrer la filière suite au constat d'un recul, a-t-il dit, dans la spécialité d'élagage des arbres notamment, dont la pratique est réduite, ces dernières années, aux personnes âgées.
Une situation qui a eu un impact négatif sur le cours des agrumes dans cette wilaya de la Mitidja, dotée d'un verger agrumicole d'une superficie globale de 17.820 ha.
En effet, les agrumes, qui font l'objet d'une forte demande de la part des citoyens au vue de leurs bienfaits pour la santé et leur intérêt nutritionnel, demeurent "hors de portée" des bourses du citoyen modeste, qui les trouvent sur le marché à des prix allant de 100 à 150 DA le kg, suivant leur variété et qualité.
Un prix que de nombreux commerçants expliquent par l'"orientation de la production de la wilaya vers d'autres régions du pays", créant ainsi une situation de fait de pénurie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.