Le FFS rejette le scrutin du 4 juillet    Rassemblement hier à la Grande-Poste d'Alger    «Une attitude mesquine de la direction de l'USMA»    La Guinée disqualifiée pour fraude sur les âges    La récupération, principal souci de Belmadi !    Jus pour une peau saine et lumineuse    Echauffourées entre jeunes et policiers    Infusions de plantes pour accompagner le traitement de la gastrite    Nomination de 4 nouveaux cadres    Les souscripteurs protestent devant la wilaya    Flan de poulet    USMA - Benyahia : «On battra le MCO et le titre sera à nous»    Détournement de 32,3 milliards de centimes et 100 000 euros au CPA de Bouira : Trois cadres du CPA placés sous mandat de dépôt    USM Bel Abbès – MCA : Victoire impérative pour rester en Ligue 1    Oran : 25 blessés dans une collision entre un bus et une voiture    Nouvelles de l'Ouest    Société Générale Algérie : Concours Jeune artiste peintre    Musique : Quand Farid Khodja s'inspire de Jack Lang !    La laïcité , une chance pour l'Algérie    Déclaration du chef du gouvernement marocain à propos de l'Algérie: Rabat dément    Et si c'était la solution ?    Aviculture: La consommation de volaille en hausse de 10 % par an    Le sage père de famille et l'Algérie de demain    L'ébauche d'une solution    Grand intérêt pour le sport scolaire    Macron recevra Haftar la semaine prochaine    Baptême du feu pour Arkab!    Une quatorzième édition dédiée à la mémoire de Annaba    La reprise des liaisons aériennes reportée    Arrestation de 29 terroristes    Numidia TV bouleverse la hiérarchie du Ramadhan 2019    Du talent et des aiguilles...    Saisie de 5 quintaux de viande blanche avariée    Sonatrach et Eni prolongent leur lune de miel    Youcef Addouche et Kenza Dahmani sacrés    Frifer se rapproche du CS Sfax    Transition politique : Conférence nationale pour aboutir à un scrutin présidentiel intègre et crédible    "Une décision salutaire"    Etats-Unis : La tension USA-Chine plaide pour une baisse de taux de la Fed    Corée du Nord : Comment une "douzaine de voyous" a pris d'assaut l'ambassade à Madrid    Industrie : Les géants de l'auto confrontés au marché de l'occasion en Afrique    Il égorge sa femme juste avant le ftour    Trois ans après avoir été démis de ses fonctions : Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger    Le plaidoyer du compromis    Bourses : Des signaux rassurants relancent l'appétit pour le risque    Avec un "concept store" dans le centre de Beijing : Carrefour Chine étend sa stratégie de distribution intelligente    6 civils tués lors d'un raid saoudien    Farah Rigal en automne en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tizi Ouzou: sensibilisation sur les droits de l'enfant et les dangers d'internet
Publié dans Algérie Presse Service le 21 - 11 - 2016

OUZOU - La Sûreté de wilaya de Tizi Ouzou a organisé lundi une journée d'information et de sensibilisation sur les droits de l'enfant et les dangers de l'internet sur les mineurs à la placette de l'Olivier de la ville de Tizi Ouzou.
Animée par la brigade de la protection des mineurs de la police en collaboration avec l'association femme active, cette journée initiée à l'occasion de la journée mondiale de la protection des droits de l'enfant, a été marquée par la sensibilisation des écoliers invités à la rencontre sur les dangers de la cybercriminalité et de la mauvaise utilisation de l'internet par les mineurs.
"Nous avons axé les interventions sur les dangers de l'internet qui est devenu accessible même aux enfants. Nous voulons mettre en exergue le rôle des parents dans le contrôle de leurs progénitures lorsqu'ils utilisent cet outil technologique qui ouvre la voie à de multiples dépassements et crimes", a déclaré à l'APS la chef de la brigade des mineurs à la sûreté de wilaya, le lieutenant Fadhila Lacète.
Selon elle, les contenus des pages visitées par les enfants doivent impérativement être contrôlés par les parents qui devront également être conscients des risques d'exploitation des jeunes mineurs par des réseaux de la cybercriminalité qui font de cette frange une cible privilégiée étant facile à manipuler.
Cette journée d'information était également une occasion de présenter un bilan chiffré des actions menées par la brigade des mineurs durant le premier semestre de l'année en cours marquée par la prise en charge de 16 enfants qui se trouvaient face à un danger moral physique et le placement de six adolescents dans un centre spécialisé et un petit garçon dans une pouponnière, a signalé la même responsable.
Toujours durant les six premiers mois de l'année 2016, 20 infractions dans lesquelles sont impliquées des mineurs ont été traitées par la brigade des mineurs dont certaines soldées par des poursuites judiciaires, a-t-elle précisé, avançant le chiffre de 14 jeunes prévenus qui ont bénéficié de citation directe, deux (02) placés sous contrôle judiciaires, au moment où six (06) autres dossiers ont été transmis à la justice.
Au volet des mineurs victimes de délit, lieutenant Lacète a parlé de recensement de six (06) cas d'acte contre nature, huit (08) autres cas liés aux violences volontaires, deux (02) viols, cinq (05) détournements de mineurs, un cas de pédophilie, une tentative d'enlèvement, trois (03) cas de coups et blessures volontaires et une menace.
Sur le terrain, la brigade de la protection des mineurs a pour mission de protéger cette frange de la société de tous les dangers à l'instar de leur utilisation dans la mendicité par des personnes adultes, a rappelé l'intervenante.
Dans ce cadre, trois enfants sans domicile fixe qui exerçaient la mendicité avec leur mère originaire d'Annaba au niveau de la placette de l'ancienne gare de Tizi Ouzou ont été placés dans un centre d'accueil, tandis que la femme a été renvoyée dans sa ville natale, a-t-elle noté.
Les éléments de la brigade qui effectuent des sorties pédestres à travers le chef-lieu de la wilaya se rapprochent des mendiants utilisant des enfants et leur expliquent la rigueur de la loi dans le domaine en vue de les dissuader, a-t-elle fait savoir.
En plus de l'aspect lié à la protection des mineurs le programme a été élargi aux violences faites aux femmes, à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre ce phénomène célébrée le 25 novembre de chaque année.
Le lieutenant Lacète a donné à cet effet le chiffre de 136 actes de violence contre des femmes, enregistrés au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou durant les dix premiers mois de l'année en cours.
Parmi ces dépassements, la sûreté de wilaya a recensé 100 affaires liées aux coups et blessures volontaires, 15 cas d'insultes et menaces, huit (08) victimes de violences sexuelles et 13 autres qui ont fait l'objet de mauvais traitement, a indiqué la même source, tout en relevant une nette prise de conscience chez les femmes qui n'hésitent plus à déposer plainte en cas de violences exercées contre elles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.