Baromètre.. En Baisse : Djamel Ould Abbès    Sri Lanka.. Daech revendique les attaques    La Chine dénonce Washington    72e festival du cinéma de Cannes.. Abou Leila en compétition à la Semaine de la critique    Festival d'Annaba du film méditerranéen.. La 4e édition reportée    Soutien aux groupes terroristes.. Deux éléments arrêtés à Oran    MASCARA : Une femme arrêtée pour escroquerie    EN MARGE DE SA VISITE A LA 1EER REGION MILITAIRE : Gaid Salah désapprouve le boycott du dialogue    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DES WALIS : Abdelkader Zoukh limogé    Le Parquet ouvre une enquête    L'opération de révision exceptionnelle des listes s'est achevée hier    Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    Les frères Kouninef devant le Procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed    Fausses statistiques, vraies subventions    L'USMBA renoue avec la victoire, le maintien encore possible    Campagne de collecte de sang par les agents de la société de distribution d'électricité et du gaz    L'entraîneur Cavalli s'en lave les mains    «Je n'ai peur d'aucune équipe»    Un documentaire en cours de réalisation    Libye: au moins 264 tués dans les combats depuis le 4 avril    Barça : Repos forcé pour Rakitic    Bouira : Les étudiants manifestent en masse    Pétrole: le panier de l'Opep à plus de 72 dollars le baril    Décès d'un supporter    Oussama Sahnoune réussit les minima du 100 et 50m NL    Kébir : "Il y avait penalty pour nous"    La croissance économique de l'Algérie ne suit pas    Les recettes douanières en légère hausse en 2018    Les manifestants soudanais maintiennent la pression    Complément différentiel et montant-revalorisation    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    Cinq morts et sept blessés dans une collision    Arrestation de trois dealers et saisie de 1962 comprimés psychotropes    Dur sera le Ramadhan à Boumerdès    "C'est une épreuve provocatrice et humiliante"    La justice militaire passe à l'acte    …sortir…sortir…sortir…    ESS - Sidhoum: «On peut renverser la vapeur à Béjaïa»    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    Erosion, déversements des eaux, pollution, accès difficile...: Une plage «artificielle»... avec des problèmes «réels»    Le bal des hypocrites    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    La déliquescence de l'Etat    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    La condition féminine en débat    Hommage à Yamina et Malika...    La semaine de la langue espagnole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ANR plaide pour un parlement de compétences capables de faire face à la présente conjoncture (Sahli)
Publié dans Algérie Presse Service le 28 - 04 - 2017

Le secrétaire général de l'Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a plaidé vendredi après-midi à Grarem Gouga (wilaya de Mila) en faveur de l'élection d'un parlement de compétences ''capables de répondre aux exigences de la présente conjoncture que traverse le pays''.
Dans un meeting de campagne électorale, animé à la maison de jeunes 11 décembre, M. Sahli a estimé que le prochain scrutin "doit permettre d'élire les hommes et les femmes les plus compétents pour concrétiser les principes de la constitution dont la préservation du caractère républicain de la nation, la protection des composantes de l'identité nationale et la défense des droits citoyens à l'éducation, la santé, l'action politique et associative".
M. Sahli a exhorté les militants de son parti à sensibiliser les citoyens pour une forte participation au prochain scrutin qui sera "la meilleure élection jamais connue par les Algériens, en raison des fortes garanties données par l'Etat pour préserver la propreté du scrutin et respecter les choix du peuple".
"Nous nous dirigerons en force à ces élections pour la continuité de l'Algérie et pour garantir la pérennité des institutions élues", a soutenu le secrétaire général de l'ANR qui a rappelé les atrocités vécues par le pays lors de la crise sécuritaire des années 1990.
Le secrétaire général de l'ANR s'est élevé contre certains partis qui utilisent la religion, les éléments de l'identité nationale et la révolution libératrice comme "fonds de commerce", estimant que ceux-ci appartiennent à tout le peuple algérien et qu'il est interdit, selon lui, de s'en servir pour des "intérêts politiques étroits".
Le programme de l'ANR vise, a-t-il précisé, à approfondir les réformes économiques et scolaires, encourager l'investissement par la mise en place d'un climat de confiance, soutenir la liberté de la presse et moraliser l'action politique.
Il a également estimé que les candidats de son parti sont "des compétences qui ont les mains propres et le sens de l'abnégation et, partant, ils méritent d'avoir les voix des électeurs lors de la prochaine élection".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.